L'ashwagandha, pour lutter contre la dépression et l'addiction

Plus connu sous le nom de ginseng indien, l'ashwagandha est une plante anxiolytique et tonifiante.
28

L'ashwagandha, originaire du Pakistan, de l'Afghanistan et du Sri Lanka est utilisé depuis plus de 2000 ans par la médecine ayurvédique pour ses propriétés sédatives et aphrodisiaques. Son nom latin, Withania somniferum , signifie « sommeil créateur ».

Aujourd'hui, la médecine moderne emploie cette plante pour libérer des dépendances tabagiques, alcooliques et toxicomaniaques ainsi que dans les cas de dépression et de trouble anxieux.

C'est également un excellent tonifiant et fortifiant d'où son nom commun de ginseng indien. Ses racines sont consommées pour combattre la fatigue, le surmenage et aider pendant les convalescences. Elle stimule le système immunitaire ce qui en fait une plante précieuse pour un grand nombre de maux. De plus, elle a des vertus antifongiques, antiseptiques, anti-inflammatoires, antirhumatismaux et anti tumorales.

L'efficacité de l'ashwagandha sur les dépendances, la dépression et les troubles anxieux

Cette plante a des propriétés sédatives, relaxantes, anxiolytiques, antidépressives et calmantes.

Parmi les symptômes de la dépendance, on retrouve souvent l'anxiété, la dépression, les troubles du sommeil, l'isolement et un sentiment d'agitation accrue. L'ashwagandha peut atténuer l'intensité de ces symptômes et les rendre plus faciles à surmonter.

Des chercheurs de l'Université de Bénarès, en Inde, ont testé l'ashwagandha en prise quotidienne sur des participants souffrant de dépendance toxicomaniaque. Ils ont constaté que cette plante réduisait considérablement le taux d'anxiété en agissant comme un stabilisateur de l'humeur et engendrait une amélioration des symptômes dépressifs.

Le Health Science Center de l'université du Texas a prouvé que l'ashwagandha augmentait l'activité des GABAS. Il s'agit d'un mécanisme chimique qui favorise la relaxation.

Cette plante est adaptogène. Cela signifie qu'elle aide l'organisme à s'adapter aux stress psychologiques, chimiques et physiques, elle augmente la résistance physique et mentale et stimule le système immunitaire.

Bien que de nombreuses études soient encore en cours concernant ses propriétés thérapeutiques ; les scientifiques conviennent que l’ashwagandha aide les gens à surmonter la toxicomanie en calmant les symptômes de sevrages sévères qui provoquent de nombreuses rechutes dans un cycle de dépendance.

Cette plante est également à l'étude pour d'autres maladies comme le VIH, Alzheimer, la schizophrénie ou encore les troubles nerveux en général.

récautions et mise en garde

Actuellement, aucun effet secondaire n'a été constaté lors de prise quotidienne d'ashwagandha. Par mesure de précaution, les femmes enceintes ou allaitante ne doivent pas en consommer. Il est conseillé de consulter votre médecin avant d'entamer une cure à but thérapeutique.

Lien :

http://www.masantenaturelle.com/chroniques/herbier/ashwagandha.php

Sur le même sujet