Le clou de girofle, une épice anesthésiante et digestive

Remède de grande mère contre la mauvaise haleine et le mal de dents, le clou de girofle est une épice aux propriétés anesthésiante et digestive.
164

Le clou de girofle, Eugenia caryophyllata , est le bourgeon d'un arbre tropical fortement aromatique, le giroflier, qui pousse au Brésil, en Asie et en Afrique.

Cette épice au parfum enivrant est utilisée depuis des siècles en cuisine aussi bien dans les plats sucrés que salés et comme remède aux douleurs dentaires.

La médecine traditionnelle chinoise prescrit le clou de girofle pour traiter les infections fongiques, l'indigestion et les dermatoses. Quant aux médecins ayurvédiques, ils l'emploient dans les cas de troubles respiratoires ou de la digestion.

Le clou de girofle est apparu en Europe vers l'an 400 de notre ère. Ce fut une épice très appréciée, à la valeur marchande élevée. À l'époque, son utilisation était limitée à la confection de vin chaud, de liqueurs et pour parfumer les plats. Ses applications médicinales furent marginales jusqu'au XIXe siècle, avec l'apparition de l'huile essentielle de clou de girofle prescrite en application externe sur les gencives et les dents douloureuses.

Les usages thérapeutiques du clou de girofle

En phytothérapie, le clou de girofle se consomme en infusion, poudre ou huile essentielle. Cette épice contient près de 90% d'eugénol, un agent chimique aux propriétés anesthésiques et antiseptiques.

Il est depuis toujours réputé pour soulager les douleurs dentaires grâce à son action anesthésiante. Il rentre dans la composition d'un grand nombre de bains de bouche et de certains analgésiques vendus en pharmacie.

Le clou de girofle est utile dans le processus de digestion. Il apaise l'estomac et les irritations gastriques.

Antimicrobien et antiseptique, il permet de lutter contre certaines bactéries de l'intestin qui peuvent causer des diarrhées. Il peut également soulager et désinfecter de petites blessures.

Des études japonaises ont récemment montré qu'il contenait d'importantes propriétés antioxydantes. Les antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau, préviennent les cancers et les maladies cardio-vasculaires. De plus, l'eugénol semble stopper la croissance tumorale. Des recherches sont en cours pour connaître les possibilités exactes de cette épice dans la lutte contre le cancer.

Mise en garde

Attention, l'huile de clou de girofle peut entraîner des effets secondaires tels que des vomissements, diarrhées ou nausées. Elle est à consommer en très petite quantité et doit être diluée dans de l'eau.

En usage externe, elle peut provoquer des irritations chez les personnes sensibles ou en cas de surdosage.

Les infusions de clou de girofle n'ont, quant à elles, aucun effet secondaire connu. Il est tout de même conseillé de consulter votre médecin avant de consommer du clou de girofle à des fins thérapeutiques.

Sources :

Les plantes qui guérissent de M. Castleman

Le guide de la phytothérapie de J. Grunwald & C. Janickle

Sur le même sujet