Le xéropaysagisme ou comment économiser l'eau au jardin

L'eau est une ressource précieuse, l'économiser est une nécessité. Le xéropaysagisme est une méthode permettant de réduire la consommation d'eau au jardin.
24

Le xéropaysagisme (xeros signifiant «sec» en grec) est une façon de réduire la consommation d'eau en aménageant votre jardin de façon à favoriser des espèces locales ou peu consommatrices d’eau.

Cette méthode d’aménagement vous permettra de limiter les arrosages.

Idéal pour les régions chaudes du sud de la France qui connaissent une faible hygrométrie estivale, un gain de temps indéniable et la garantie de préserver une ressource précieuse: l’eau.

Jardin sans eau ne veut pas dire jardin désertique. Le choix des plantes supportant un faible arrosage est vaste et avec quelques astuces, vous aurez un jardin luxuriant, coloré et très agréable.

Une analyse du sol indispensable

La première étape pour construire un jardin peu consommateur d’eau est l’analyse du sol. Cette analyse vous permettra d’adapter l’amendement de votre sol pour le rendre plus résistant aux sécheresses et mieux retenir l’eau. L’argile retient bien l’humidité, mais la plupart des plantes ne supportent pas le manque d’oxygène d’un sol argileux lourd.

Un sol sablonneux a une très faible capacité de rétention d'eau et est généralement pauvre en minéraux. Ces deux types de sol devront être modifiés avec l’apport de mousse, compost, fumier ou de tourbe, avant de pouvoir envisager des plantations.

Un paillis indispensable

Le paillis est un élément important, il contribue non seulement à retenir l'humidité en limitant l’évaporation, mais aussi réduit les mauvaises herbes qui pourraient subtiliser l’eau nécessaire a vos plantes.

Pour vous aidez à choisir votre paillis, lisez cet article .

Les rocailles peuvent être un moyen attrayant de favoriser un milieu «désertique». La plupart des plantes de rocaille sont habituées à la sécheresse et aux vents. Les pierres et les galets ont une action similaire au paillis.

Quel entretien pour un jardin en xéropaysagisme?

L’entretien est le même que pour n’importe quel jardin. Seulement, en favorisant des plantes adaptées à la sécheresse et en installant un paillis, vous n’aurez plus à arroser votre jardin entre deux pluies ou très faiblement en cas de sécheresse prolongée.

Le paillis vous dispensera d’arracher les mauvaises herbes et en choisissant des plantes répulsives comme le pyrèthre ou le thym, les nuisibles seront moins nombreux. Ce type d’aménagement est la garantie d’une économie de temps et d’une facture d’eau allégée!

Choisir des plantes adaptées

Le choix d’espèces autochtones ou vivant sous un climat identique au vôtre est une garantie de réussite pour votre jardin «sans eau». Pour les fleurs, favorisez les gypsophiles, rudbeckias, asclépias, echinaceas, pavots, alchémilles, lychnis, iris, pyrèthres, euphorbes, lavandes…

Les vivaces résistent particulièrement bien à la sécheresse. En plus d’être décoratives, certaines peuvent être aromatiques. C’est le cas des sauges, monardes, valérianes, thyms, origans, mélisses, etc. Vous avez également toute la gamme des cactus ou plantes succulentes tels que les sédums, agaves, hoyas…

Pour les arbustes, optez pour les buddleias, les armoises ( l’absinthe par exemple), les cytises…

Quant aux arbres, choisissez des palmiers (il en existe de nombreuses variétés), mimosas, érable, saule, conifères…

Le choix des plantes est large. À vous de réaliser votre jardin, selon vos goûts, votre sol, l’exposition et la place que vous souhaitez lui accorder.

À découvrir :

http://jean-luc-mercier.suite101.fr/creer-un-jardin-sec-sans-arrosage-est-ce-possible--a27844

Sur le même sujet