L'épine-vinette, un antibiotique naturel

L'épine-vinette connue pour être une plante composant les haies a de puissantes vertus antibiotiques.
116

L’épine-vinette, Berberis vulgaris , est un arbrisseau épineux produisant de petits fruits rouges.

C'est une plante décorative par ses fleurs jaunes, ses fruits qui durent toute l'année et ses feuilles qui changent de couleur à l’automne. Elle est souvent cultivée en haie dans les parcs et jardins.

C’est également une plante utilisait depuis plus de trois mille ans dans la médecine traditionnelle chinoise et en phytothérapie, notamment pour ses propriétés antibiotiques

En Égypte et en Inde, elle a longtemps été prescrite en prévention des épidémies de choléra ou de dysenterie.

Les fruits contiennent du glucose, fructose, acide malique, pectine et de la vitamine C. Ils sont employés en cuisine pour la confection de tartes, confitures et jus de fruit.

Ils sont cuisinés davantage pour leur apport important en vitamine C que pour leur goût légèrement acidulé et amer qui nécessite un ajout de sucre pour être consommé.

Les baies doivent être récoltés bien mure pour éviter tout risque de toxicité.

La berbérine, un puissant agent chimique

L’écorce contient un grand nombre d'alcaloïdes (berbérine, berbamine, oxyacantha) et de tanins.

La berbérine est un puissant agent chimique qui stimule la digestion, réduit les douleurs gastro-intestinales et booste le système immunitaire.

C’est également un antibiotique très efficace pour lutter contre un grand nombre de micro-organismes tel que les staphylocoques, streptocoques, Candida albicans , salmonelle…

Dans quel cas utiliser de l’épine-vinette?

Cette plante est employée pour ses effets diurétiques, vasodilatateurs, décontractant, antibactérien, et anti-inflammatoires.

Elle traite les diarrhées, la fièvre, l’anémie, l’arthrite, les rhumes, les grippes et l’hypertension artérielle.

Elle a également un fort pouvoir sédatif qui permet aux malades de s’endormir plus facilement malgré les gênes et les douleurs provoquées par la maladie. Elle n’est pas, hors cas de maladie, considéré comme sédative.

Comment consommer de l’épine-vinette?

L’épine-vinette se trouve rarement seule. Elle rentre généralement dans la composition de médicament contre le rhume, la conjonctivite ou la grippe.

Il est parfois possible de trouver des tisanes d’épine-vinette dans les boutiques d’alimentation bio, les parapharmacies ou sur Internet.

Le goût de ces préparations est plutôt amer et difficilement buvable sans un ajout de miel ou de sucre.

Si vous possédez un arbuste d’épine-vinette, vous pouvez toujours en consommer les fruits bien mure comme complément en vitamine C et en cuisine.

Quelques mises en garde

L’écorce et les racines ont un effet puissant qui peut créer des effets secondaires importants.

En surdose, l’épine-vinette peut entraîner des troubles digestifs tels que des diarrhées, des nausées et des vomissements. Elle peut aussi engendrer des chutes de tension artérielle, des difficultés respiratoires et un ralentissement du rythme cardiaque.

Il est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants d’en consommer par mesure de précaution.

Par sécurité, prenez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien avant de prendre cette plante dans un but thérapeutique.

Source: Les plantes qui guérissent , de Michael Castelman.

Sur le même sujet