Les physalis: culture, consommation, propriétés médicinales

Les physalis sont des plantes faciles à cultiver, appréciables pour leur aspect décoratif et original, gustatif et médicinal.
28

Les Physalis sont des plantes vivaces originaires du Brésil qui sont également connues sous le nom de lanternes chinoises, amour en cage ou coqueret. Le nom «physalis» est le dérivé d'un mot grec signifiant «vessie», a n'en pas douté, ce nom a était donné en raison de la forme du calice. Cette forme de «vessie» lui a valu la réputation, au Moyen-âge, de soigner les troubles urinaires, les calculs rénaux, et de favoriser la miction. À cette époque, la théorie des signatures faisait foi pour classifier les plantes. Cette théorie s'appuie sur le fait qu’une plante soigne les organes auxquels elle ressemble. Ainsi, la couleur des fleurs et les caractéristiques de la plante sont prises en compte pour déterminer son utilisation thérapeutique.

Cultiver les physalis.

Tout d'abord, choisissez un emplacement ensoleillé dans votre jardin, poussant naturellement dans les zones subtropicales, cette plante apprécie particulièrement le soleil et la chaleur.

Ajoutez un peu de terreau ou de compost à la terre pour l'enrichir et favoriser la croissance de la plante.

Semer les graines en pleine terre à la mi-mai, après les dernières gelées. Les physalis ont besoin d'une température minimum de 18°C pour pousser.

Arrosez régulièrement, mais en petite quantité, le sol doit être humide, mais pas détrempé.

Le taux de germination est généralement élevé si vous respectez toutes les conditions. Les premiers semis montrent leur nez 3 à 5 semaines après la plantation. La croissance est rapide et la plante peut atteindre jusqu'à un mètre de haut selon la variété.

Ajoutez régulièrement des nutriments (environ 2 fois par mois) comme du purin d'ortie, du compost ou du guano marin.

Les physalis disparaîtront avec l'arrivée des premiers froids et du gel. Comme c'est une vivace, elles apparaîtront de nouveau aux beaux jours du printemps.

Vous avez la possibilité de semer les graines dès février, en godet, dans une serre chauffée ou en intérieur puis planter les semis obtenus, en mai.

Les fruits des physalis

Les physalis produisent de petites cerises dont la couleur dépend des variétés, rouge chez Physalis alkelengi , jaune pour la Physalis peruviana et mauve pour la Physalis ixocarpa . Il existe une centaine de variétés de physalis au monde.

Chaque plante fournit environ 6 à 10 calices, chaque calice renfermant une cerise.

Les cerises se consomment lorsqu'elles sont bien mures c'est-à-dire de fin août à octobre. Leur goût est doux et sucré, très agréable, elles se marient avec les desserts tels que les tartes ou les confitures ou pour agrémenter une salade.

Les propriétés médicinales des physalis

Seuls les fruits sont comestibles et possèdent des propriétés thérapeutiques.

Les cerises de physalis sont plus riches en vitamine C que les agrumes. C'est un excellent complément alimentaire permettant d'éviter les carences en vitamine C avant l'hiver.

Les tisanes de physalis sont employées pour traiter les troubles urinaires et rénaux, les calculs, les œdèmes et les inflammations de la prostate. Elles facilitent la miction, permettant d'éliminer les déchets retenus dans la vessie.

Liens et sources

Le grand livre des plantes medicinales de Erika Lais

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/coqueret-du-perou-semis-culture-recolte.php

http://www.1jardin2plantes.info/fiches/807/physalis.php

Sur le même sujet