L'hivernage des plantes, conseils pour bien passer l'hiver

Entreposer les plantes l'hiver est parfois un véritable casse-tête. Voici quelques conseils pour que vos plantes passent l'hiver sereinement.
6

L’hiver arrive apportant avec lui froid, gel et neige; tout ce que nos plantes d’intérieur détestent! Alors dès que la température extérieure se rapproche de leur température d’hivernage (généralement entre 3 et 6°C), ne tardez pas à les rentrer. Leur survie en dépend.

Le nettoyage d’hiver

La première chose à faire est de dépoussiérer les plantes afin qu’elles puissent absorber un maximum de lumière une fois entreposées à l’intérieur.

Pour cela, plusieurs possibilités: un chiffon doux, une éponge humidifiée ou encore un petit nettoyage au jet.

Coupez toutes les feuilles abîmées ou séchées puis débarrassez vos plantes de tous les insectes présents sur les feuilles ou dans et sous le pot. Pour cela, vous pouvez asperger vos plantes avec un insecticide naturel (savon noir, tabac, purin d’ortie…). Pulvérisez le produit de haut en bas sur les feuilles pour qu’il s’écoule vers les tiges.

Renouvelez cette opération chaque semaine si vous voyez des ravageurs sur les plantes.

L’arrosage

En hiver, quand les plantes prennent un peu de repos et qu’elles ont peu d’ensoleillement, elles n’ont besoin que d’un petit arrosage tous les quinze jours. Arrosez peu, juste de quoi humidifier la terre. Ne vous dites surtout pas que comme elles sont en repos, elles n’ont pas besoin d’être arrosées! Certes, l’arrosage doit être considérablement réduit mais sans eau, elles ont peu de chance de passer l’hiver.

Quelques semaines avant de les remettre à l’extérieur, vous pouvez augmenter légèrement l’arrosage et mettre quelques gouttes d’engrais naturel dans l’eau.

Où et dans quelle condition stocker les plantes pour l’hiver?

Les plantes gélives, mais ne nécessitant pas de soins particuliers, peuvent être installées sur un rebord de fenêtre ensoleillé, une serre froide maintenue hors gel, une véranda ou une pièce non chauffée de votre maison.

Les températures froides aideront à ralentir la croissance de la plante de sorte qu'elle n’ait plus besoin d’autant de lumière.

La plupart des plantes (géranium, fuschias, hibiscus, bougainvillier, agrumes…) s’acclimate très bien à des températures entre 3 et 6°C dans un lieu à faible luminosité.

Surtout, ne mettez pas vos plantes dans une pièce chaude exposée nord ou sur un rebord de fenêtre sombre. La température inciterait la plante à grandir mais la faible luminosité ne lui permettra pas d’avoir l’énergie nécessaire.

Pour les plantes d’extérieur

Les plantes d’extérieur non gélives se contenteront d’un voile d’hivernage pour les plus fragiles et d’un simple paillis pour les plus rustiques. Profitez des feuilles sèches pour faire une épaisse couche de paillis au pied des plantes. Les plantes d’extérieur devront tout de même bénéficier du même «nettoyage d’hiver» que les plantes d’intérieur: coupes des feuilles sèches et abîmées et nettoyage des feuilles.

Sur le même sujet