Plantes: soigner l'insuffisance veineuse et les jambes lourdes

Certaines plantes peuvent vous aider à réduire les symptômes associés à une insuffisance veineuse naturellement et sans effets secondaires.
60

Jambes lourdes, chevilles enflées, fourmillement, varices sont les signes d'une insuffisance veineuse.

Lorsque les valvules veineuses qui permettent aux sangs de circuler et remonter vers le cœur perdent de leurs efficacités, de nombreux problèmes peuvent apparaître. Parmi ces complications, on trouve les varices qui sont causées par la dilatation des veines sous la pression veineuse ; la thrombophlébite liée au ralentissement du débit sanguin et pouvant entraîner l'apparition de caillot ou encore les jambes lourdes ou enflées qui sont causées par une perte d'étanchéité des veines.

Certaines plantes permettent de renforcer le tonus veineux et fluidifier le sang ce qui a pour effet de soulager ces symptômes.

La vigne rouge

Les feuilles de vigne rouge contiennent des flavonoïdes et des polyphénols qui stimulent et protègent les veines et les petits vaisseaux sanguins. Ces substances ont également un effet bénéfique sur les œdèmes pouvant apparaître lors d'une insuffisance veineuse.

Les pépins sont riches en oligoproanthocyanidines et en tanin ce qui a pour effet de réduire les œdèmes et les caillots.

La peau du raisin de vigne rouge contient du resvératrol en grande quantité. Cette substance est un puissant antioxydant qui permet de tonifier les vaisseaux sanguins.

Cette plante est aussi prescrite en prévention des maladies cardio-vasculaires.

Pour en savoir plus : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vigne_rouge_ps

Le ginkgo

Les feuilles de ginkgo contiennent des agents chimiques ( flavonoïdes et terpénolactones) ayant des propriétés anticoagulantes. Ces substances ont un effet protecteur et tonique sur les parois des vaisseaux sanguins en augmentant leur diamètre, leur résistance et leur imperméabilité.

D'une manière générale, le ginkgo permet de fluidifier le sang et de faciliter l'irrigation des organes.

Cette plante est couramment utilisée pour les troubles veineux, mais également pour stimuler la mémoire et prévenir les démences comme la maladie d'Alzheimer.

Pour en savoir plus : http://cecile-duteil.suite101.fr/le-ginkgo-biloba-un-arbre-millenaire-invincible-a21596

L'hamamélis

L'hamamélis est un veinotonique. Ses feuilles contiennent un grand nombre de tanins et de flavonoïdes qui protègent les vaisseaux sanguins et on des propriétés anti-inflammatoires.

Ses feuilles doivent être utilisées sous forme orale (tisanes, teintures ou gélules). L'application locale de pommade ou crème d'hamamélis est efficace dans les cas de varice.

Pour en savoir plus : http://www.suite101.fr/content/lhamamelis--pour-une-meilleure-circulation-sanguine-a25360

Le marronnier d'Inde

Les graines et l'écorce du marronnier d'Inde sont reconnues pour avoir un effet protecteur et stimulant des vaisseaux sanguins et pour réduire les œdèmes et les inflammations.

Les feuilles contiennent une substance, l'aescine, qui est toxique. C'est pour cette raison qu'il est conseillé de prendre des gélules ou des pommades à base de marronnier d'Inde dont le taux d'aescine est contrôlé ; plutôt que des tisanes de feuilles dont il est difficile de connaître le dosage de cette substance.

Son usage dans les cas d'insuffisance veineuse fait suite à une vingtaine d'études européennes et américaines validées par l'EMA (agence européenne du médicament) , l'ESCOP (coopération scientifique européenne en phytothérapie) et la commission E (commission du ministère de la Santé allemande).

Pour en savoir plus : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=marronnier_inde_ps

Le fragon épineux (ou petit houx)

Le rhizome (racine) du fragon épineux contient de nombreuses substances aux vertus vasoconstrictrices, vasculoprotectrices et anti-inflammatoire. L'usage thérapeutique du petit houx dans les cas de trouble de la circulation sanguine est officiellement reconnu ; cependant, ses effets bénéfiques peuvent être longs à venir, il est donc conseillé de prendre cette plante à la fois sous forme orale et en application locale pour une meilleure efficacité.

Pour en savoir plus : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=fragon_epineux_ps

Le cassis

Les feuilles et les baies de cassis sont diurétiques, anti-inflammatoires, augmentent la souplesse des capillaires et réduisent les douleurs articulaires. Riche en oméga-6 et oméga-3, le cassis permet de protéger les vaisseaux, réduire les caillots sanguins et la pression artérielle.

Le cassis est également utilisé pour améliorer la vue et stimuler le système immunitaire.

Pour en savoir plus : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=cassis_ps

Le mélilot

cette plante contient des coumarines, substances responsables de la réduction des œdèmes et des flavonoïdes qui ont un effet protecteur sur les vaisseaux sanguins.

En France, le mélilot n'est pas commercialisé seul, il rendre dans la composition de pommade ou gélules destinées a limité les troubles associés à l'insuffisance veineuse. Anticoagulant, le mélilot doit être pris avec précaution.

Pour approfondir :

Les plantes qui guérissent de M.Castleman

Guide de la phytothérapie de J.Grundwald & C.Janickle

Le guide des plantes qui soignent – Édition Vidal

Sur le même sujet