Les associations de jeux de société : jouer entre adultes

Les jeux de société ont intégré le milieu associatif. Exemple avec une structure alsacienne uniquement réservée aux adultes.
34

Le jeu, sous toutes les formes, fait partie des nombreuses activités humaines. Les êtres jouent à un moment ou un autre. Dès la petite enfance dans la plupart des cas. Caractérisé par la créativité et l'imagination, il permet de s'exprimer tout en créant du lien social. Le jeu de société implique la multiplicité de joueurs devant une même table. Ces moments de convivialité collective favorisent de fait le contact et le rapprochement. Son principal avantage sur les jeux vidéos? Une relation concrète et en face à face.

Jouer même après 18 ans

Le passage à l'âge adulte s'accompagne souvent d'une prise de responsabilités et d'une perte d'insouciance propre à l'enfance. Pour parer ce phénomène, l'une des solutions peut être d'intégrer une association de jeux de société. Ces dernières fleurissent partout en France et remettent le jeu au goût du jour. Elles rassemblent toutes les catégories socio-professionnelles, tous les âges. Certaines structures se spécialisent même dans la nouveauté et l'inédit. A l'image des membres des "Aventuriers du Jeu", association alsacienne basée a Kingersheim dans le Haut-Rhin. Ses adeptes, tous majeurs (c'est une règle dans l'association), s'adonnent aux jeux de société récents ou plus anciens une fois par mois dans une salle communale. L'association s'engage à leur faire découvrir de nouveaux jeux et offre la possibilité de les tester à domicile.

Une façon de décompresser

Qu'ils soient retraités, salariés ou étudiants, les membres ont du plaisir à se voir une fois par mois. L'ambiance est détendue et les groupes se forment selon les affinités. Jeux de cartes, plateaux, ou jeux de dextérité, tous les ingrédients sont réunis pour passer une bonne soirée. "Je me suis inscrit pour pouvoir jouer de temps en temps. La plupart de mes amis joueurs habitant sur Paris", raconte Nicolas, 34 ans et membres des Aventuriers du Jeu. Passionné par la stratégie et la gestion, le jeune homme y trouve son compte.

Pas de syndrome de Peter Pan

Loin des clichés Tanguy ou autre syndrome de Peter Pan (ces adultes qui refusent de grandir), les adeptes des jeux de société sont à la recherche d'un plaisir simple. "Initié par un ami, je me suis inscrit dans une association de jeux. Je recherche simplement le plaisir de l'instant, de la rencontre autour du jeu", explique David, 28 ans, joueur depuis plusieurs années. Pour d'autres c'est le moment d'oublier une semaine de travail bien chargée. "Je passe de franches soirées de rigolade. Jouer à plusieurs apporte une zen attitude au final", sourit Mathieu, 34 ans. Point de complexe donc à s'adonner à des activités ludiques. Ce loisir hors du temps a encore de beaux jours devant lui.

Sur le même sujet