Les anniversaires importants dans les différentes cultures

Certains âges, à la minorité, font l'objet d'une attention particulière dans divers pays du monde. Pour quelles raisons ?

Dans beaucoup de cultures, les anniversaires sont fêtés traditionnellement. Carte d'anniversaire, gâteau avec bougies, cadeaux. Souvent, notamment au Royaume-Uni, les convives entonnent un air de Happy birthday to you .

Dans les pays occidentaux, comme en France, l'âge légal est fêté comme il se doit. Dans d'autres pays, 13,15 ou 16 ans représentent des âges importants qu'il faut célébrer d'une manière particulière.

Sweet sixteen party aux Etats-Unis

Au pays de l'oncle Sam, les jeunes filles n'attendent pas l'âge légal (18 ans) pour faire la fête. A 16 ans -l'âge où les jeunes américains ont le droit de conduire-, elles organisent une Sweet sixteen party. Des boissons, de la musique et des jeux avec le nombre 16... Le phénomène a même inspiré une série télévisée My sweet sixteen et un film, Sweet sixteen de Ken Loach.

Une tradition plutôt fun par rapport à la quinceañera des Latinos.

Quinceañera en Amérique latine

Cette fête traditionnelle, appelée aussi Quince años, a cours dans le monde latino-hispanique, surtout au Mexique et à Cuba.

Réservée aux filles, elle marque l'abandon du monde de l'enfance. Habillée en tenue de fête, la jeune fille, entourée de sa famille, de demoiselles d'honneur et de ses prétendants, doit assister à une messe catholique. A la fin de celle-ci, la quinceañera est couronnée d'un diadème. S'ensuit des rites symboliques -la jeune fille délaisse ses chaussures plates pour des talons hauts-, un gâteau entre filles, une valse et de la musique.

Même si certains pays ont abandonné la partie religieuse, les traditions perdurent. C'est aussi le cas dans les familles juives.

Bar ou Bat Mitzvah pour les Juifs

Dans la tradition juive, la majorité religieuse est marquée par la Bat Mitzvah (pour les filles) et la Bar Mitzvah (pour les garçons). A l'âge de 12 ans, les jeunes filles sont mises à l'honneur à travers une fête privée. Au contraire, la Bar Mitzvah fait l'objet d'une véritable cérémonie. A 13 ans, les garçons participent à un office collectif où ils portent les accessoires de prière -le châle de prière et les phylactères- et lisent la Torah. S'ensuit une collation ou un buffet réunissant la famille et les amis. Les garçons reçoivent alors des cadeaux.

L'éducation religieuse et les croyances de l'adolescent importent peu. Seul l'âge semble déterminant.

ANNIV2

Source : wikipédia, femininmasculin.com, merci-facteur.com, Sweet sixteen de Ken Loach.

Sur le même sujet