Consoude: comment utiliser cette plante riche en allantoïne?

En usage externe, la consoude est une plante sauvage qui fait des merveilles sur la peau. Régénérante, cicatrisante, la consoude est également réparatrice.
441

La consoude est une plante bien connue en phytothérapie. Son nom commun dévoile comme souvent ses vertus principales. On la nomme également l'"herbe aux coupures". Cette plante sauvage dont l'usage interne est à éviter est en revanche simple à utiliser par voie externe. Voici les principales utilisations de la consoude et des "recettes" de baume cutané pour régénérer votre peau.

Ses vertus thérapeutiques, ses composés

Belle plante pouvant atteindre 80 cm de haut, avec des feuilles rugueuses en formes de longues ailes attachées à la tige, la consoude officinale ( Symphytum officinale), est une plante de la famille des borraginacées.

Ses propriétés thérapeutiques sont connues depuis près de deux millénaires: Dioscoride, médecin grec vivant au premier siècle après J.C., la prescrivait déjà à ses patients.

La consoude contient différents composés dont l'acide rosmarinique qui a des propriétés anti-inflammatoires, du mucilage aux vertus émollientes, et de l'allantoïne, cette substance cicatrisante que l'on retrouve également notamment dans... la bave d'escargot, ce nouveau composé miracle pour les crèmes anti-rides.

Son utilisation par voie interne est déconseillée car elle contient des pyrrolizidines, substances potentiellement toxiques pour le foie. En revanche, par voie externe, la consoude continue d'être un remède clé pour la peau.

Applications et indications

La consoude, grâce à l'allantoïne qu'elle contient, fait merveille sur les plaies, les coupures, la peau abimée. En effet, elle stimule les fibroblastes qui forment les fibres de la peau, notamment le fameux collagène.

Démangeaisons, piqûres d'insectes, eczéma, acné, crevasses ou gerçures n'y résistent pas. Grâce à l'allantoïne, la consoude répare la peau, assèche les lésions cutanées tout en accélérant la cicatrisation. Vous pouvez aussi utiliser une crème à base de consoude pour réparer votre peau après une exposition prolongée au soleil ou après un coup de soleil.

La consoude est également préconisée en cas de foulure, entorse ou tendinite, ou pour apaiser les contractures musculaires.

De nombreuses études médicales ont vérifié l'efficacité de la consoude en usage externe, tant pour ses propriétés cicatrisantes que pour ses vertus anti-inflammatoires et pour la guérison des entorses et des tendinites. On trouve en boutique bio des crèmes, lotions et baumes réparateurs à base de consoude, il est également possible de fabriquer un baume "maison" à base de beurre de karité et de macérat huileux de consoude, deux ingrédients que l'on trouve en boutique bio.

Utiliser la consoude au jardin: engrais naturel et lutte contre les parasites

Comme l'ortie, la consoude est une plante idéale pour traiter naturellement son jardin. On peut la transformer en purin de consoude (macérât) pour obtenir un engrais naturel riche en potassium, calcium, magnésium, cuivre, zinc, manganèse, fer et bore afin de favoriser la croissance de fleurs, des fruitiers et des légumes.

On l'utilise également pour lutter naturellement contre les pucerons, comme paillage, ou encore comme activateur de compost.

Vous pouvez la récolter naturellement si vous apprenez à la reconnaître , ou bien l'acheter en herboristerie ou boutique bio.

Pour aller plus loin :

Un article sur les avantages et les inconvénients de la consoude (Séverine Boscq).

Le Guide des plantes sauvages, comestibles et toxiques, F. Couplan, Ed. Delachaux.

Sur le même sujet