Epargne: pourquoi investir dans les fonds éthiques et de partage?

Pour l'investissement de son épargne, il existe des fonds de partage solidaires et des placements responsables. Guide pour mieux investir.

Si vous souhaitez investir votre épargne, préparer votre avenir, financer les études de vos enfants ou tout simplement faire "travailler" vos économies, vous pouvez choisir des fonds éthiquement responsables. De quoi s'agit-il ? Tout simplement de vous assurer que votre argent sera utilisé dans le respect de critères éthiques bénéfiques à l'homme et à l'environnement, tout en augmentant votre capital de départ.

Quels sont les placements éthiques et solidaires ? Comment investir son argent de manière responsable ?

On classe généralement les fonds dits "éthiques" dans la catégorie des OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) lorsque vous investissez dans des fonds qui privilégient l'éthique des entreprises dans lesquelles vos fonds sont investis. Faisant l'objet d'audits réguliers de la part de cabinets spécialement détachés pour vérifier la manière dont votre épargne est investie, ces fonds respectent différents critères éthiques qui vous sont communiqués dès le départ.

Par exemple, ces critères peuvent inclure la création d'emplois, le respect de normes environnementales, les investissements dans des projets de développement des pays du tiers-monde, la recherche médicale, la lutte contre la faim, l'éradication de maladies...

Est-ce que les fonds éthiques sont imposables ? Bien entendu ! Il s'agit avant tout, même dans le respect de certains critères, d'un placement rentable. Leur fiscalité est celle applicable aux OPCVM : impôt sur le revenu, plus-values en cas de cession des titres sont donc de rigueur. De nombreuses banques ou fonds d'investissements proposent des fonds d'investissements éthiques : à vous de faire votre choix selon les critères éthiques qui vous sont les plus chers.

Qu'est-ce qu'un fonds de partage ? Comment investir dans des OPCVM en placement solidaire ?

Quelle est la différence entre un fonds de partage et un fonds éthique ? Les fonds de partage ne sont pas forcément des investissements éthiques, c'est-à-dire que les placements ne respectent pas nécessairement les critères socialement "responsables" des placements éthiques. En revanche, les fonds de partage sont "solidaires" dans la mesure où une partie des revenus des placements sont versés à des organismes humanitaires.

La fiscalité des fonds de partage est donc plus avantageuse que celle des fonds éthiques, puisque le souscripteur d'un fonds de partage solidaire peut avoir droit à une réduction d'impôt dans la mesure où il fait un don à une association humanitaire.

Vous trouverez ici l'outil de calcul officiel du gouvernement pour évaluer les charges ouvrant droit à des réductions d'impôt ou à des crédits d'impôt dans le cadre des fonds de partage et des dons aux organismes d'aide.

Pour plus de renseignements sur les fonds de placement et les fonds éthiques et leur essor ces dernières années, vous trouverez ici un dossier du Monde qui leur est consacré et qui donne des exemples de ces fonds.

Sur le même sujet