Groupon : un site d'achat groupé, des bons de réduction par ville

Groupon, spécialiste des coupons de réduction, bons de réduction à imprimer & offres promotionnelles en ligne, vient de refuser une offre d'achat de Google.
20

Google était prêt à débourser six milliards de dollars pour racheter le site Groupon, spécialiste des coupons, bons de réduction et autres rabais classés ville par ville pour permettre aux internautes de passer des commandes groupées (infos AFP ). Mais ce jeune site fondé à Chicago en 2008, qui brasse un chiffre d'affaires de 500 à 600 millions de dollars en 2010 (chiffres l' Expansion ), s'est permis de refuser l'offre émanant de Mountain View : présentation du site Groupon et www.groupon.fr, une start-up en pleine expansion qui est devenue en deux années à peine le "roi du coupon".

Coupon de réduction, bons de réductions à imprimer et offres promotionnelles : Groupon, comment ça marche ?

Groupon.com est né en 2008 à Chicago. Son fondateur, Andrew Mason, a mis en place un système d' achats (et de commandes) groupés par Internet très au point, qui fonctionne grâce au nombre d'acheteurs intéressés par un "deal", se regroupant pour acheter moins cher grâce à la géolocalisation. Les bonnes affaires que l'on peut réaliser sur Groupon (en France, le site se nomme www.groupon.fr), regroupent donc les avantages que les ventes aux enchères en ligne avaient, au temps des beaux jours d'eBay, et les meilleurs aspects de l'e-commerce avec un paiement sécurisé en ligne avec des rabais garantis.

Concrètement, chaque jour, vous trouverez des offres promotionnelles sur le site Groupon, regroupées par ville (la grande ville la plus proche de chez vous). Il y en a 35 actuellement en France, dont Paris, Nantes, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Toulouse, Toulon...

Quand le "deal" est confirmé et que le quota d'acheteurs suffisant pour déclencher la promotion est atteint, Groupon vous envoie par e-mail un bon de réduction à imprimer et à utiliser. Ce coupon à imprimer est alors utilisable et votre compte est débité du montant de l'achat réalisé.

Coupons à imprimer et codes promos en ligne : un succès fulgurant pour Groupon

Les "deals" proposés par Groupon sont fort variés, ce qui fait sans doute pour une bonne part le succès du site. Week-end en thalasso à l'île de Ré pas cher, bons de réduction pour des séances d'épilation, coffret-cadeau gastronomique à petit prix, les bonnes affaires proposées par Groupon sont réelles et dépassent les codes promos ou les offres de coupon de réduction à imprimer proposées par la plupart des agrégateurs de bonnes affaires et des sites consacrés aux coupons et bons de réduction à imprimer sur Internet.

Bien entendu, sur chaque "deal", Groupon engrange des commissions substantielles, de l'ordre de 50% du montant du chiffre d'affaires des opérations de coupons de réduction...

Groupon refuse l'offre d'achat de Google : un pari risqué, avec la naissance de sites comme boutiques.com

Le succès du groupe est actuellement fulgurant : selon l'Expansion, le groupe compte déjà 3100 employés dans le monde entier et en recrute près de 200 par mois. Le site est évolutif, puisqu'en plus du modèle actuel d'envoi de coupons par courrier, Groupon va bientôt lancer Groupon Store, qui permettra de mettre directement en contact les commerçants et les clients internautes grâce à des opérations massives d'envoi de coupons de réduction alimentaire, shopping, mode ou voyages.

La décision de Groupon de refuser l'offre de Google manifeste bien l'ambition du groupe à se développer à l'écart de Google, en se basant beaucoup plus sur les réseaux sociaux (Groupon est très présent sur Facebook et Twitter, notamment).

Un pari risqué puisque la concurrence est aux portes : des sites comme LivingSocial, Scoop St, BuyWithMe, ou encore HomeRun, commencent à se développer en proposant les mêmes types de services (commandes groupées et coupons de réduction à imprimer). Sans compter le tout dernier lancement de Google : boutiques.com, un site qui associe shopping et réseaux sociaux, sous la houlette cette fois du géant de Mountain View lui-même.

Sur le même sujet