Julian Barnes, alias Dan Kanavagh: auteur, critique & journaliste

A l'occasion de la sortie en Angleterre de son troisième recueil de nouvelles, Pulse, présentation de cet écrivain britannique aux multiples talents

Julian Barnes est un auteur britannique dont les oeuvres ont été récompensées par la critique et fort bien accueillies par le lectorat : inclassable et multi-talentueux, il prête sa plume avec bonheur au genre romanesque comme au journalisme, à la critique littéraire et au roman policier. Pour marquer la sortie de son dernier recueil de nouvelles, Pulse , le 6 janvier 2011 en Angleterre, penchons-nous sur l'oeuvre aux multiples facettes de Julian Barnes.

La vie de Julian Barnes (Dan Kanavagh) : quelques éléments biographiques d'un auteur britannique

Julian Barnes est né à Leicester au Royaume Uni en 1946. Après avoir suivi des études de lettres et de droit à Oxford, il s'est consacré au monde des lettres en travaillant comme lexicographe, critique littéraire et chroniqueur, mais aussi comme romancier.

Publiant son premier roman, Metroland, en 1980, Barnes séduit d'emblée lecteurs et critiques par sa plume acérée et ironique en retraçant l'univers parisien de 1968. Son second roman, plus sombre et torturé, Before She Met Me (1983) nous conduit sur les traces d'un historien déchiré par la jalousie, qui explore maladivement le passé de sa seconde femme.

Flaubert's Parrot, le Perroquet de Flaubert : un grand roman de Julian Barnes sélectionné pour le Booker Prize

C'est avec son troisième roman, le singulier Flaubert's Parrot (1984, Le Perroquet de Flaubert ), que Julian Barnes connait un immense succès. Cette fois, le lecteur suit les pas d'un médecin retraité, Geoffrey, passionné par l'oeuvre de Gustave Flaubert, qui a décidé de résoudre le mystère du perroquet mentionné à la fin de la nouvelle Un Coeur Simple de Flaubert.

Geoffrey Braithwaite mène l'enquête en brouillant les pistes... la quête de vérité de ce "héros" masque bien les mystères de sa propre vie, et le génie de Barnes se manifeste dans les jeux littéraires et les enquêtes enchâssées les unes dans les autres : doubles jeux, double "je" et niveaux multiples de lectures, maîtrise des structures narratives et du genre de l'enquête de détective font toute l'originalité de cette oeuvre qui a été sélectionnée pour le Booker Prize en1984.

Notons également parmi les oeuvres de Barnes, l'excellent Arthur & George , qui retrace la vie d'Arthur Conan Doyle vue par le prisme de l'enquête qu'il mena à la place de son personnage Sherlock Holmes pour résoudre l'étrange histoire des crimes prétendument commis par George Edalji, fils métis d'un pasteur indien, accusé à tort de crimes monstrueux : l'une des plus grosses erreurs judiciaires de l'histoire de l'Angleterre, et l'histoire terrible du racisme ordinaire, menée tambour battant par Barnes au rythme de l'enquête de Conan Doyle pour innocenter George.

Julian Barnes chroniqueur, journaliste et auteur de romans policiers : une autre facette du personnage

Prêtant sa plume à de multiples genres, Julian Barnes est également critique littéraire pour le Sunday Times et chroniqueur pour la revue New Yorker , ses Letters from London (1995), recueil de chroniques, donnent au lecteur un regard très caustique, lucide et ironique sur les Années Thatcher et Major ! On pourrait citer aussi son roman Love, etc , (1992), prix Fémina du roman étranger, et adapté à l'écran par Marion Vernoux dans un film interprété par Charles Berling, Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg qui a connu un bon succès en France.

Notons sa contribution post-moderniste avec A History of the World in 10 1/2 Chapters (1989, Une Histoire du monde en dix chapitres et demi) où il dévoile son talent pour le pastiche et l'intertextualité, mais aussi pour le roman policier puisqu'il a signé de nombreux romans sous le nom de Dan Kanavagh : une brève présentation d'un auteur génial, multitalentueux et décidé à offrir une réelle expérience de plaisir des textes à son lecteur. Difficile de cerner en quelques lignes l'immense talent de Julian Barnes, voici donc une brève bibliographie qui sera à compléter de Pulse , le dernier recueil de l'auteur paru le 6 janvier 2011 en Angleterre chez Jonathan Capeon et qui devrait arriver en France cette année au Mercure de France.

Romans, essais, recueils de nouvelles traduits en français de Julian Barnes

  • Le Perroquet de Flaubert (roman), trad. de Jean Guiloineau, Stock, 1986
  • Le Soleil en face (roman), trad. de Raymond Las Vergnas, Stock, 1987
  • Une histoire du monde en dix chapitres et demi (roman), trad. de Michel Courtois-Fourcy, Stock, 1990
  • Avant Moi (roman), trad. de Michel Courtois-Fourcy, Denoël, 1991
  • Love, etc. (roman), trad. de Raymond Las Vergnas, Denoël, 1992
  • Le Porc-épic (roman), trad. de Raymond Las Vergnas, Denoël, 1993
  • Metroland (roman), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Denoël, 1995
  • Lettres de Londres (correspondance), trad. de Josette Chicheportiche et Maryse Leynaud, Denoël, 1996
  • Outre-Manche (roman), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Denoël, 1998
  • England, England (roman), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Mercure de France, 2000
  • Dix ans après (roman), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Mercure de France, 2002
  • Quelque chose à déclarer (essai), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Mercure de France, 2004
  • Un homme dans sa cuisine (essai), trad. de Josette Chicheportiche, Mercure de France, 2005
  • La Table citron (nouvelles), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Mercure de France, 2006
  • Arthur et George (roman), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Mercure de France, 2007
  • Rien à craindre (essai), trad. de Jean-Pierre Aoustin, Mercure de France, 2009

Romans policiers écrits par Julian Barnes sous le pseudonyme de Dan Kavanagh et traduits en français

  • La nuit est sale , trad. de France-Marie Watkins, Gallimard, coll. Série noire, 1981
  • Le Port de la magouille , trad. de Rosine Fitzgerald, Gallimard, coll. Série noire, 1982
  • Arrêt de jeu , trad. de Richard Matas, Actes Sud, 1985
  • Tout fout le camp , trad. de Christine Le Boeuf, Actes Sud, 1991
  • Duffy , trad. de Philippe Loubat-Delranc, Actes Sud, 1992
  • Vol à tous les étages , trad. de Philippe Loubat-Delranc, Actes Sud, 1993

Sur le même sujet