La Couleur des sentiments, un ouvrage de Kathryn Stockett

Auteur du sud des Etats-Unis (Mississippi), Kathryn Stockett a publié un best-seller, The Help, traduit en français par la Couleur des sentiments.
21

Ouvrage d'une romancière américaine à découvrir, Kathryn Stockett, The Help (en français, La Couleur des sentiments ) nous plonge dans l'histoire du Mississippi en 1960, au plein coeur du débat sur les droits civiques. Ce roman a figuré de nombreuses semaines dans la liste des best-sellers du New York Times, à juste titre tant l'écriture de K. Stockett est innovante et son regard sur les conflits larvés ou ouverts entre noirs et blancs est juste.

The Help, La Couleur des sentiments , un roman de Kathryn Stockett : la Guerre de Sécession, 100 ans après

Kathryn Stockett est née à Jackson, dans l'Etat du Mississippi. Diplômée en anglais et en écriture créative, elle a travaillé dans l'univers de l'édition avant de publier son premier roman, The Help , en 2009. Premier roman, premier succès puisque les critiques littéraires ont salué le talent de l'auteur et l'ingéniosité de son roman, tant le Daily Telegraph que le Daily Mail ou encore le New York Times .

Bon accueil de la critique, mais aussi du lectorat puisque le roman s'est déjà vendu à plus de deux millions d'exemplaires.

D'emblée, La Couleur des sentiments (titre français du roman, publié chez Jacqueline Chambon) nous plonge dans un univers suranné quoique très présent, Jackson, Mississippi, 1962. Si près d'un siècle a passé depuis la Guerre de Sécession, Jackson connaît un apartheid encore très vif. Noirs et blancs vivent entièrement séparés, dans une méfiance et un désamour orchestrés par les lois de ségrégation, tacites ou officielles, qui y sévissent encore.

Synopsis de La Couleur des sentiments , en plein coeur de l'Etat du Mississipi dans les années 1960

En effet, les "lois Jim Crow" ou lois de ségrégation, permettent toujours de facto une séparation quasi totale entre citoyens blancs et citoyens noirs, malgré les 13e, 14e et 15e amendements de la Constitution des Etats-Unis qui avaient aboli l'esclavage et accordé la citoyenneté américaine aux noirs américains après la Guerre de Sécession. Ces "lois Jim Crow" ne seront officiellement abolies qu'en 1964 par le Civil Right Act, faisant suite à des décennies de lutte pour les droits civils.

C'est dans ce contexte historique tendu que se situe l'action de La Couleur des sentiments , au début des années 60, alors que Kathryn Stockett nous fait suivre l'histoire des trois principaux personnages féminins, deux noires et une blanche. Aibileen et Minny sont deux domestiques noires dont la vie intéresse la blanche Miss Skeeter, cherchant sa vocation d'écrivain.

Un roman qui a pour fond la lutte pour les droits civiques intimiste tout autant qu'universaliste

Passant au-delà des personnages schématiques, d'une vision binaire trop simpliste et des a priori, la plume fine, ironique et acérée de Kathryn Stockett nous entraine à l'intime de l'âme de chacun des personnages qu'elle décrit. Elle dissèque avec plaisir les incohérences des personnages, noirs ou blancs (pensons à Miss Hilly, blanche qui traite Minny comme une voleuse, qui milite pour la construction de toilettes séparées pour les blancs et les noirs, tout en levant des fonds pour une organisation caritative qui s'occupe bien loin des "pauvres enfants qui meurent de faim en Afrique"... noire, bien entendu.)

Dans ce contexte dramatique de la lutte pour les droits civiques, le roman de Stockett demeure plein de charme, d'ironie et de légèreté sans négliger les tragédies intimes de chacune des vies qu'elle nous décrit. "Je voulais juste faire entendre la voix de ces femmes. Il n’y a pas de politique là dedans : il y a juste la vie", déclare Kathryn Stockett dans une interview en français. Il est vrai que dans ce roman, composé sur un fond de tragédie antique, les voies du choeur de ces femmes s'entremêlent avec beaucoup de talent pour nous conduire à l'intime du coeur humain, de ses méandres, de ses ténèbres et de ses lueurs d'espoir.

The Help donnera lieu prochainement à un film qui est en cours de tournage avec Viola Davis, récemment vue dans Eat, Pray, Love .

Sur le même sujet