La Grande Charte: aux origines de l'identité de l'Angleterre

La Magna Carta est un document médiéval qui a fondé l'identité britannique. Présentation de ce texte innovant pour les libertés individuelles
13

Texte fondateur pour les libertés individuelles au Moyen Age, la Grande Charte (Magna Carta) est un document original parmi les nombreuses chartes signées au 13è siècle. Quelle est l'histoire de ce document et quelle en est la portée ?

Le contexte historique de la rédaction de la Grande Charte (Magna Carta): qu'est-ce qu'une charte?

Revenons tout d'abord à la signification médiévale du mot "charte" : dès le VIIe siècle, on retrouve la trace de "chartes" ou documents juridiques accordant par exemple un droit de propriété, ou réglant des litiges entre le souverain, l'église, les grands du pays. Les historiens ( 1 ) estiment que ce type de document légal remonte aux documents similaires du droit romain transférant un titre de propriété.

Mais à partir du XIe siècle, la "charte" évolue et prend de nouvelles acceptions: ainsi, on retrouve à partir du XIe siècle des documents ne traitant plus uniquement des titres de propriété, mais visant à accorder des droits. Selon l'historien Antoine Mioche, (2), près de sept millions de chartes ont été émises en Angleterre au XIIIe siècle.

Dès lors, quelle est l'importance de la Grande Charte pour que les siècles l'aient reconnue comme un document d'une valeur exceptionnelle entre plus de 7 millions de documents analogues ?

La Grande Charte, 15 juin 1215 : le règlement d'un litige entre le Roi Jean Sans Terre et ses barons

Bien avant la naissance de la question de la "nation" (et encore plus de l'"identité nationale"), terme anachronique pour le XIIIe siècle et dont les prémices ne se feront sentir qu'à partir du XIXe, la Grande Charte a la particularité de fonder l'identité d'un pays, l'Angleterre, qui peu auparavant était encore considérée par les rois Plantagenêt comme la seule extension de leurs possessions continentales au coeur angevin.

A l'origine donc, cette Charte règle un litige opposant le Roi Jean "Sans Terre" et ses barons : Jean en effet avait exercé une pression fiscale si importante sur l'Angleterre (la légende s'en souviendra avec le récit de Robin des Bois, opposé au "contrôleur fiscal royal" que représente le Sheriff de Nottingham), que les barons anglais s'étaient rebellés pour préserver leurs droits.

Le paradoxe est donc que ce texte si novateur est à l'origine un texte "conservateur" visant à préserver les droits des barons, la Grande Charte ayant été extorquée de force au Roi Jean après une rébellion sanglante. ( 3 ). La Grande Charte délimite donc plus précisément les pouvoirs du souverain, prévoyant le consentement d'une assemblée composée des "archevêques, évêques, abbés, comtes et grands barons" tout en garantissant une juridiction séparée de l'Eglise.

La portée de la Grande Charte et ses conséquences dans l'histoire des libertés individuelles

Plus encore : ce texte, non content de prévoir un "conseil" ou contre-pouvoir au pouvoir royal, clame également qu'aucun "homme libre" ne peut être jugé sans le jugement de ses pairs. Si la première version de la Grande Charte fut en vigueur très peu de temps, Jean "Sans Terre" ayant révoqué l'accord signé le 15 juin 1215 à Runnymede (près de Windsor) en demandant une bulle papale pour qu'Innocent III invalide ce texte que les barons lui avaient soutiré de force et excommunie les rebelles, une seconde révolte des barons d'Angleterre, soutenue par le Roi de France, assura néanmoins sa pérennité.

Jean "Sans Terre" mourut pendant cette révolte des barons de 1216 et c'est son fils Henry III, âgé de neuf ans, qui monta sur le trône : une seconde version de la Grande Charte fut alors émise sous l'égide de ses régents, et la portée de cette Charte fut étendue au Pays de Galles et à l'Irlande. La version définitive de la Grande Charte fut émise en 1225.

Au fil des siècles, la Grande Charte est devenue le document fondateur du concept de gouvernement parlementaire, de l'état de droit et des libertés individuelles, même si beaucoup de chemin restait (reste?) encore à faire pour que ces concepts s'incarnent universellement.

Sources :

1- Encyclopedia Universalis , article "La Grande Charte"

2- Les Grandes dates de l'histoire britannique , Antoine Mioche, Hachette Sup

3- Encyclopedia Universalis , article Royaume Uni, 1215-1216 pour la chronologie de la révolte des barons contre le Roi Jean "Sans Terre"

Sur le même sujet