Playbook Blackberry: la tablette RIM est disponible à l'achat

Rivale de l'iPad et des tablettes numériques Google, la Playbook RIM vise un public plus professionnel. Quelles sont ses caractéristiques et ses avantages?

Depuis le 15 juin 2011 en France et dans de nombreux pays européens, la tablette tactile Playbook Blackberry WIFI, lancée par Research In Motion (RIM), est disponible. Comme le montre cette vidéo de démonstration de la Playbook RIM dévoilée par le Figaro, la tablette tactile Blackberry est dotée de nombreuses caractéristiques très pros pour séduire les adeptes des smartphones RIM. Avantages et inconvénients de cette tablette et points différentiels de la Playbook avec ses principaux concurrents, l'iPad d'Apple bien entend, mais aussi les tablettes Google : c'est ici.

Tablette Playbook de Blackberry : quelles sont ses caractéristiques? Quel est son prix?

La tablette de RIM est une 7 pouces (soit 17,8 cm) avec un écran tactile 1024 x 600 pixels. Son système d'exploitation QNX est fluide et puissant, ce qui lui offre une utilisation très agréable avec 1Go de mémoire vive et un processeur double cœur 1GHz cadencé.

Avec un poids de 425 grammes, la Playbook demeure légère tout en offrant une connectique intéressante : micro prises USB et HDMI, connexion Bluetooh qui permet de relier la tablette au smartphone Blackberry de l'utilisateur et de consulter la messagerie, le gestionnaire de contacts, le calendrier et les données présentes sur le BB. On peut aussi relier un clavier à la tablette pour rédiger plus facilement, ce qui en fait une tablette intéressante pour les "pros" en déplacement devant travailler en urgence sans avoir leur PC portable sous le bras.

La Playbook Blackberry dispose également d'une connexion 3G une fois liée au smartphone de l'utilisateur, et d'une connexion WiFi. Côté caméras, la tablette tactile RIM dispose d'une double caméra (avant-arrière) à l'instar de l'iPhone 4 ou de l'iPad 2, avec 5 megapixels à l'arrière et 3 à l'avant pour réaliser films, photos et vidéos.

Avantages et inconvénients de la tablette de Blackberry, comparatif avec l'iPad et les tablettes tactiles

L'écran tactile est un vrai plus pour cette tablette réalisée par RIM qui s'est taillé une solide réputation de robustesse et de facilité d'usage pour ses produits. Fluide, la Playbook permet de passer facilement d'une application à une autre, d'ouvrir menus et dossiers, mais aussi de réaliser des photos et des vidéos avec sa double caméra qui ressemble beaucoup à celles de l'iPad 2 et qui est dotée d'un système de visioconférence grâce au support vidéo HD 1080p.

Plus petite que l'iPad (7 pouces contre 9,7 pour l'iPad d'Apple), son système d'exploitation QNX est également multitâche. Comme le fait remarquer Cnet , l'OS de la Playbook sera généralisé à l'ensemble des smartphones RIM à l'avenir d'après la firme, un bon point étant donné l'efficacité de l'OS qui marque une véritable révolution en termes de rapidité et d'efficacité par rapport aux smartphones BlackBerry en général, mais aussi aux autres tablettes tactiles dont l'iPad.

Le navigateur Internet flash de la PlayBook permet également de ne pas passer par les versions ou applications mobiles des sites Internet mais d'avoir accès directement aux sites, ce qui garantit une navigation rapide et très efficace : l'idéal pour les pros, encore une fois, et un avantage sérieux dans le comparatif avec l'iPad.

Côté inconvénients, la tablette est reliée à l'App World bien entendu, l'univers des applications RIM, qui fait pâle figure par rapport aux milliers d'applications de l'AppStore d'Apple. Mais cette tablette est compatible avec les applis Android de l'Android Market. RIM a également annoncé une tablette seconde génération qui ne nécessitera pas d'être reliée au smartphone BlackBerry de l'utilisateur pour consulter mails, contacts, calendrier et données stockées. Côté prix, la PlayBook de RIM s'alligne sur les prix proposés par Apple pour son iPad : en 16, 32 ou 64 Go de mémoire, la Playbook est vendue respectivement 499, 599 et 699 euros.

Sur le même sujet