Rhumes et rhinites allergiques: quels sont les remèdes naturels?

Pollens, pollution, graminées ou poussières peuvent provoquer éternuements, coryza, nez qui coule... quels sont les traitements efficaces à base de plantes?
96

Qu'on l'appelle rhume des foins, rhinite ou allergie saisonnière selon ses variantes, cette affection fort désagréable que l'on désigne communément par le terme de "rhinite allergique" complique la vie de ceux qui y sont sujets. Quels sont les remèdes naturels à base de plante pour soigner les symptômes du rhume des foins?

Reconnaitre les symptômes de la rhinite allergique pour mieux les soigner: pourquoi l'allergie?

La rhinite allergique est le fruit d'une réaction excessive de notre système immunitaire à des substances qui ne sont pas dangereuses en soi: cette réaction est de type allergique puisque la mise en contact avec une substance allergène déclenche une vive réaction inflammatoire... sans raison valable ! Un peu comme si un état sonnait le rappel de ses troupes pour affronter à coups d'obus un régiment de fourmis observées à la loupe.

Mais quoi qu'il en soit, cette réaction inflammatoire a des conséquences très désagréables et les symptômes de la rhinite allergique sont bien connus de ceux qui souffrent de cette affection : éternuements répétés, nez qui coule avec un écoulement très clair et liquide, irritation des yeux (comme si on avait du sable dans les yeux), nez qui "frise" et gonflements voire rougeurs...les substances pouvant déclencher une telle avalanche de réactions sont aussi divers qu'il y a de personnes : pollen, poils d'animaux, moisissures, poussière, éléments inoffensifs en soi, réveillent violemment le système immunitaire qui libère de l'histamine et des substances antiinflammatoires dans nos vaisseaux sanguins, déclenchant la batterie des réactions qui sont les symptômes de cette réaction immunitaire.

Quels sont les traitements homéopathiques efficaces contre les symptômes du rhume des foins?

Différents traitements homéopathiques peuvent vous aider à limiter les symptômes du rhume des foins :

  • Poumon histamine est le remède de l'allergie en général (choc anaphylactique) et il peut vous être utile autant en cas de crise qu'en prévention et en traitement de fond. On le préconise en cas d'hypersensibilité à un allergène, surtout dans la réaction hypersensible immédiate, ce qui est un plus si vous ne savez pas à quoi vous êtes allergique exactement. En traitement de crise, la posologie usuelle préconise généralement 5 granules en 15CH toutes les heures jusqu'à la fin des symptômes, en prévention 5 granules en 9CH par jour.
  • Alium cep a est également un bon remède de fond contre la rhinite allergique, et plus particulièrement pour le nez qui coule. On peut également prendre Sabadilla (9 CH) en cas d'éternuement, et Euphrasia (9 CH) contre les yeux qui coulent, 3 granules matin et soir.

Remèdes naturels contre les symptômes de l'allergie saisonnière aux pollens et allergènes divers

Chlorure de magnésium et nigari sont de bons remèdes naturels (et pas chers du tout) pour équilibrer le système immunitaire : penser à les prendre en prévention pour modifier le "terrain" avant l'apparition annuelle de vos symptômes. Ils vous permettront de mieux réagir (voire... de ne pas réagir à ces substances inoffensives !) pendant les périodes annuelles où vous développez les symptômes de la rhinite allergique.

Une alliée de choix dans votre petite pharmacie naturelle anti-allergie saisonnière se nomme tout simplement Urtica dioica : vous la connaissez mieux sous son nom simple d'ortie. Comme le montre cette étude scientifique (en anglais), l'ortie soulage de manière significative l'ensemble des symptômes de la rhinite allergique. Vous pouvez faire une cure d'ortie sous forme de gélules, ou encore tout simplement sous forme de tisane d'ortie, que l'on trouve en vrac ou en sachet dans les boutiques bios, sauf si vous avez chez vous cette plante "miracle" dans un endroit non contaminé par les pesticides et la pollution.

N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin en cas de symptômes graves ou persistants de rhinite allergique.

Sources : La phytothérapie, se soigner avec les plantes , docteur Jean Valnet, Poche, 1986.

Sur le même sujet