Sécurité : installation de détecteurs de fumée et d'incendie DAAF

D'ici mars 2015, chaque habitation devra être équipée d'un système d'alarme anti-incendie conforme à la loi. Lequel choisir? Comment poser un bon détecteur?
32

Le Décret n° 2011-36 du 10 janvier 2011 relatif à l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation est paru au Journal Officiel du 11 janvier 2011. Quelles sont les nouvelles obligations des occupants d'un logement en matière de sécurité ? Qui doit poser l'alarme anti-incendie ?

Sécurité et alarme : la loi sur l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation à partir de mars 2015

D'après le site Prévention Incendie du ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, "250 000 incendies d'habitations sont déclarés chaque année aux assurances, soit un incendie toutes les deux minutes". Si 70 % des incendies se déclenchent le jour, 70 % des incendies mortels se produisent la nuit, faute d’avertissement, c'est-à-dire faute d'installation de détection avec signal sonore pour prévenir les habitants d'un départ d'incendie. (Vous trouverez ici un article sur les systèmes anti-incendie à prévoir pour les déficients auditifs).

Pour faire diminuer le nombre de personnes victimes d'incendies (800 décès et 10 000 blessés chaque année, dont 3000 avec invalidité lourde d'après le site Prévention Incendie), le décret d'application de la Loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 a été publié au JO le 11 janvier 2011. Son but ? Rendre obligatoire l'installation de systèmes d'alarme et de détection d'incendies. Concrètement, chaque occupant d'un logement, qu'il s'agisse du locataire ou du propriétaire, est tenu d'installer un détecteur de fumée normalisé chez lui, et ce avant mars 2015.

Détecteurs de fumée : comment faire le bon choix ? Quels sont les différents types d'alarme à incendie ?

Détecteur fonctionnant sur pile ou sur alimentation électrique, il existe différents types d'alarmes anti-incendies et détecteurs de taux de monoxyde de carbone :

  • Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée ou DAAF fonctionnant sur piles, alcalines (durée de vie deux ans maximum), ou au lithium (durée de vie d'environ 10 ans).
  • Détecteurs interconnectables : ces systèmes de détecteur filaires ou radio permettent aux différents détecteurs de communiquer entre eux et de vous alerter dans toute la maison en cas de début d'incendie. Les DAAF peuvent également fonctionner de cette manière.
  • Détecteurs de chaleur et détecteurs de monoxyde de carbone : il s'agit d'un bon système complémentaire de détection des risques de votre habitation, mais vous devez pour vous conformer à la loi installer au moins un DAAF.

Alarmes et systèmes de détection contre les incendies : comment l'installer ?

Le décret exige l'installation d'un détecteur de fumée obligatoire alimenté par piles, ou bien par l'alimentation électrique du logement à condition dans ce cas qu'il y ait une alimentation de secours en cas de panne électrique.

Comment installer un détecteur de fumée selon la législation chez soi ? Quel détecteur d'incendie choisir pour qu'il conforme à la réglementation ? Il est recommandé d'installer un système d'alarme anti-incendie à chaque étage de votre domicile, dont un suffisamment proche de votre chambre à coucher pour que vous puissiez l'entendre la nuit. On pratique généralement la pose d'un détecteur de fumée au plafond, et il convient d'éviter la salle de bain. Ne placez pas le détecteur près d'un système de chauffage, ni à proximité des fenêtres.

Contrats d'assurance habitation et détecteur de fumée aux normes : notification obligatoire d'installation de détecteur de fumée

Attention : votre assureur pourra vous refuser un contrat d'assurance habitation si votre logement n'est pas équipé d'au moins un DAAF, dans le cadre du contrat garantissant votre logement contre les dommages d'incendie.

Détecteur de fumée & alarmes de maisons : que choisir ? Réduction de la prime d'assurance habitation

Cette loi est également assortie d'une mesure incitative pour aider les ménages français à installer au plus tôt un système de détection de fumée chez eux. Cette loi prévoit un amendement au Code des Assurances, avec l'Art. L. 122-9 qui stipule que votre assurance habitation peut mettre en place une minoration de la prime ou de la cotisation de la police d'assurance, si l'assuré s'est conformé à la Loi en installant le système de détection anti incendie chez lui.

Vous trouverez ici une liste des conseils en cas de départ d'incendie, avec les "gestes qui sauvent" en cas de feu sur le site officiel Prévention Incendie.

Sur le même sujet