Soins cosmétiques naturels après-soleil à fabriquer soi-même

Pour prolonger la bonne mine de l'été et sublimer sa peau avant l'automne, voici des soins cosmétiques "maison" à l'huile d'abricot, de carotte et d'urucum.
73

Après des vacances au soleil, la peau a besoin d'être réparée en profondeur pour ne pas devenir terne et rêche, et pour conserver aussi longtemps que possible le joli teint hâlé et la bonne mine de l'été. Voici deux soins bio à préparer soi-même à base d'huiles végétales naturelles.

Baume à l'huile d'urucum pour prolonger le hâle après l'été

L'urucum est une plante amazonienne qui est traditionnellement employée pour se protéger du soleil. On en tire une huile qui est utilisée en cosmétique bio et naturelle pour préparer la peau au bronzage, mais aussi pour prolonger le teint hâlé après des vacances passées au soleil tout en sublimant les peaux sèches.

Le secret de l'huile d' urucum , c'est sa très haute teneur en béta-carotène: elle en contient 100 fois plus que la carotte réputée pour donner bonne mine ! Cet anti-oxydant naturel booste la jeunesse de la peau. Zinc, magnésium, sélénium, cuivre, c'est un véritable cocktail beauté à elle seule. L'huile d'urucum est de plus légèrement teintée et procure donc un effet "auto-bronzant" naturel.

Vous pouvez préparer un mélange contenant une noisette de beurre de karité et quelques gouttes d'huile d'urucum bio, réchauffez le mélange entre vos mains et appliquez-le quotidiennement.

Crème "bonne mine" à la carotte et à l'huile de noix de coco

Pour garder bonne mine pendant l'hiver ou les jours sans soleil, cette crème cosmétique "maison" est idéale car elle associe le bêta-carotène de la carotte aux vertus apaisantes et réparatrices de l'huile de noix de coco.

L'huile de noix de coco bio est très riche en acide laurique (acides gras saturés), et elle fait merveille sur les peaux sèches, abimées par le soleil et le vent, ou les lèvres gercées.

L'huile de carotte bio est quant à elle obtenue par macération de carottes dans une huile végétale hydratante. Elle contient de la pro-vitamine A qui lui donne sa couleur ensoleillée; elle préserve la jeunesse de la peau tout en donnant un joli teint doré.

On peut donc associer ces deux éléments en prenant une cuiller à café d'huile de noix de coco et une cuiller à café d'huile de carotte dans le creux de la main, en mélangeant les deux éléments pour appliquer ce soin réparateur et hydratant en guise de masque hydratant 3 fois par semaine, ou de crème de nuit en massant bien le visage et le cou.

Baume corporel sublimateur de la peau à l'abricot et au monoï

Pour prolonger les vacances et replonger olfactivement dans ces jours hors du temps tout en sublimant sa peau, rien de mieux qu'une association de monoï et d'abricot.

L'huile d'abricot (que l'on trouve en boutique bio à petit prix) est très riche en acides oléiques, pour hydrater la peau en profondeur. Elle est également riche en phytostérols qui permettent de protéger la peau des UV. Le monoï est la macération de fleurs de Tiaré dans l’huile de Coprah (coco) raffinée : on peut l'appliquer aussi bien sur la peau que sur les cheveux pour les hydrater avant un bain de soleil ou de mer, et le monoï est également un excellent réparateur de la peau.

Pour cette recette de baume corporel hydratant, prenez une cuiller à soupe d'huile de monoï et mélangez-la avec une cuiller à café d'huile d'abricot, et enduisez généreusement la peau de votre corps avec ce baume hydratant aux effluves délicates.

Pour aller plus loin :

Sylvie Hampikian, Créer vos cosmétiques bio , Terres vivantes 2007.

Sur le même sujet