Des vacances de printemps vraiment pas chères en Tunisie

Ce printemps est le moment idéal pour découvrir ou redécouvrir la Tunisie et profiter de prix excessivement attractifs pratiqués par les agences de voyages.
29

Si le secteur touristique, qui représente 6,5% du PIB tunisien, s’est effondré pendant la révolution, le gouvernement, soutenu par son dynamique nouveau ministre du Tourisme et les tour-opérateurs européens, entend bien rattraper très rapidement le retard.

La visite du secrétaire d'Etat francais au Tourisme en Tunisie

Ce mercredi 3 mars, Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat français au Tourisme, s'est rendu à Tunis pour rencontrer le nouveau ministre tunisien du Tourisme et du Commerce, Mehdi Houas.

Il était accompagné de plusieurs présidents d'organisations professionnelles, de tour-opérateurs et d'agents de voyages.

En fin de journée, les deux ministres tenaient une conférence de presse.

En résumé, il ressort de cet entretien avec la presse que le gouvernement français va soutenir par tous les moyens le tourisme tunisien: par des visites du secrétaire d'Etat français aux différents acteurs du tourisme tunisien, par la mise en place de nouveaux programmes visant à améliorer la formation dans le secteur, et par l'organisation d'un séminaire franco-tunisien à Paris "pour échanger les idées et profiter des expériences de chacun" dans les secteurs du tourisme, de l'artisanat et du commerce.

Mehdi Houas a rappelé que la Tunisie était l'une des destinations préférées des Européens, et plus spécialement des Français qui sont 400 000 à avoir visité la Tunisie en 2010. Il a aussi déclaré qu'il gardait tout son optimisme et qu'il recherchait tous les moyens possibles pour sauver la saison touristique cette année: "On a du temps pour rattraper tout ce qu'on a perdu (...) et je suis optimiste pour l'avenir de ce secteur", a-t-il affirmé.

La campagne "I love Tunisia"

Le 14 février, un mois exactement après la date phare de la révolution tunisienne et pour fêter la Saint-Valentin, la Tunisie lançait sa campagne de communication "I love Tunisia". Mehdi Houas précisait qu'elle ne constituait que le début d'une stratégie à long terme qui voulait inciter les Européens à visiter la "Tunisie libre et démocratique". ( En savoir plus ).

Ce slogan militant fut choisi pour permettre aux Européens qui voulaient soutenir le pays de pouvoir crier haut et fort leur amour pour la nouvelle Tunisie.

Des prix fous, fous, fous...

Pour promouvoir la destination Tunisie et lui permettre d'atteindre à nouveau, rapidement, son niveau d'activité normale, les tour-opérateurs, les hôteliers tunisiens, les transporteurs et les agents de voyages ont fait de considérables efforts financiers pour afficher des offres très attractives.

Un petit tour sur Internet permet rapidement de recenser les meilleures offres proposées, en général, par les grands tour-opérateurs français et les sites spécialisés en réservations de dernière minute. Le prix plancher est inférieur à 200 euros par personne pour un séjour d'une semaine tout compris dans un club de Jerba, sur la base d'une chambre double.

Les meilleures offres :

199 euros par personne la semaine en all-inclusive dans un club à Jerba (dans la limite des stocks disponibles)

200 euros par personne la semaine en all-inclusive (départs de dernière minute) dans un club à Jerba

230 euros par personne la semaine en demi-pension dans un club à Jerba

243 euros par personne la semaine en demi-pension dans un 4* à Hammamet

249 euros par personne la semaine en all-inclusive dans un 4* à Hammamet

269 euros par personne la semaine en all-inclusive dans un club Eldorador à Hammamet

299 euros par personne la semaine en all-inclusive dans un club Lookea à Hammamet

319 euros par personne la semaine en demi-pension dans un 4* à Jerba

329 euros par personne la semaine en demi-pension dans un club à Jerba

413 euros par personne la semaine en all-inclusive dans un club Nouvelles Frontières à Jerba

Des prix moins intéressants si on organise soi-même son voyage

Pour ceux qui n'aiment pas les voyages organisés, il est utile de savoir que les prix affichés dans les hôtels tunisiens, en ce moment, sont très intéressants: à partir de 18 euros par personne et par nuit en chambre double et en demi-pension à Hammamet dans un 3*.

Une voiture de location coûte environ 20 euros par jour (pour les catégories A). Des vols low-cost au départ de Paris ou d'autres villes de France vers Tunis sont disponibles à partir de 180 euros l'aller/retour.

Sur le même sujet