La Tunisie privée de retransmission de CAN 2012 de football

Les Tunisiens ne pourront pas voir leur équipe jouer lors de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations 2012 à cause de la gourmandise d'Al Jazeera.
19

Les Tunisiens, tellement épris de football, risquent pourtant d’être privés de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de Football, la fameuse CAN 2012 à cause de la chaîne qatari, Al Jazeera, qui exige l’astronomique somme de 10 millions USD (soit environ 7,5 millions Euros) pour avoir le privilège de regarder 10 matches en clair sur le réseau terrestre.

Une colossale augmentation quand on sait que la somme exigée pour la CAN 2010 n’avait pas excédé 3 millions USD (soit environ 2,3 millions Euros).

La chaîne qatari est incontournable, car elle a acheté en exclusivité les droits de la compétition très appréciée par les aficionados tunisiens du ballon rond qui se déroulera cette année au Gabon et en Guinée Equatoriale du 21 janvier au 12 février 2012 (l’édition de 2010 se déroulait en Angola).

Si une chaîne étrangère ne diffuse pas les matches, les Tunisiens n’auront que le choix de se procurer un récepteur piraté Dreambox (l’abonnement est de 5 Euros par mois pour un versement initial d’environ 100 Euros) ou de sortir dans les cafés ou établissements hôteliers qui ne manqueront pas d’offrir à leurs clients cette faveur payante pour regarder Al Jazeera Sports.

Les chaînes de télévision tunisiennes sont déjà mal en point et il est évident qu’aucune d’elles ne peut débourser une telle somme. Les recettes de publicité sont en berne et Nessma TV, la chaîne maghrébine appartenant aux frères Karoui, à Silvio Berlusconi et à Tarak Ben Ammar affiche la rigueur.

En octobre 2011, selon MaghrebEmergent.Info , les recettes publicitaires ne dépassaient pas les 500 000 Euros pour la chaîne Nessma TV, loin derrière les chaînes nationales Wataniya et l’autre chaîne privée tunisienne Hannibal qui arrivait avec peine à faire 800 000 Euros de chiffre d’affaires publicitaire. Un tel prix imposé par AlJazeera empêche même toute sorte de négociation qui accompagne toujours ce type de deal.

La même offre astronomique a été faite à la télévision marocaine qui espère que Maroc Télécom partagera la facture avec elle. Quant à l’Algérie, selon le site algérien L’Expression.dz , son équipe n’ayant pas été qualifiée, elle pense seulement acheter le match d’ouverture, les deux matches de demi-finale et la finale pour quelques millions de dollars de moins.

Les Aigles de Carthage joueront donc sans avoir le bonheur de se dire que toute la Tunisie est en train de les regarder.

Sur le même sujet