Le monde magique de la peintre-sculptrice tunisienne, Rym Karoui

Les toiles de Rym Karoui, valeur sûre de la peinture contemporaine tunisienne, sont de belles histoires à raconter
14

Certaines personnes se donnent la chance de pouvoir réaliser leurs rêves d’enfant : Rym Karoui, l’une des artiste-peintres tunisiennes les plus prometteuses de sa génération, appartient à cette élite… Toute petite, elle barbouillait déjà sur les murs de sa maison et passait des heures à admirer des reproductions de Miro, Dali et Paul Klee !

Beaucoup plus tard, en 1993, elle suivait sa voie en empochant à l’Ecole d’Art de Marseille, en France, son Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique… Elle se rappelle encore les conseils de son professeur : « Soyez vous-même, peignez selon vos instincts… et gardez votre sympathique côté brouillon ! »

Sa carrière commence presque aussitôt par une exposition à Washington, et elle enchaîne avec brio avec la Tunisie, bien sûr, mais aussi la Belgique, l’Autriche, la Suisse, le Liban, l’Allemagne, la Lituanie et même la Norvège…

Un univers aux accents de spontanéité à fleur de peau

Un style inimitable est né, car Rym Karoui peint avec son cœur et ses émotions du moment, en injectant dans ses toiles et ses sculptures toute son ascendance méditerranéenne et sa quête africaine… Elle se moque de toute distinction figurative ou abstraite, seule l’inspiration immédiate et spontanée guide ses pinceaux et la facture de ses sculptures… Elle nous invente un univers riche de cris et de couleurs, de vibrations et d’exagérations, d’éclat de rire et de spontanéité naturelle !

Rym Karoui peint à la fois comme une romancière, et parfois comme un poète : ses personnages hybrides, sympathiques, drôles et émouvants naissent à la vie sous ses pinceaux comme ils naîtraient sous la plume ; ils lui parlent aussitôt et elle leur répond… Elle peut les punir ou les récompenser en les affublant d’attributs inattendus…

Sa peinture s’enrichit de graphismes, de collages, de pigments et d’acrylique, mais se ponctue aussi de mots et de phrases, que la tendance qualifierait de codes, mais qui ne sont que la traduction spontanée d’une pensée présente ou entendue au moment de sa création… L’écriture est un besoin constant et elle y pense toujours…

De ce magma de couleurs fortes, de codes et de signes indescriptibles, se dégage pourtant une étrange douceur, cette délicieuse sensation de rêve éveillé qui nous fait tant de bien !

La sculpture, nouveau fer de lance de Rym Karoui

Depuis peu, grâce à la sculpture, Rym Karoui veut conquérir l’espace à tout prix et a décidé de sortir ses drôles de personnages et d’animaux de ses toiles, en leur donnant une dimension palpable et en les rendant réels.

Souvent dénudés et dépouillés sur les toiles, les personnages se parent dans leurs sculptures, des ornements qui gravitaient autour d’eux, comme pour leur donner plus d’âme ! Sculptés, elle les rassemble et les juche sur des tiges qui se balancent au gré d’un vent imaginaire…

Ses femmes, dont l’inspiration se veut africaine dans un exotisme sentimental dépourvu de folklorisme, apparaissent joliment enceintes, en danseuse sur un pied ou assises en attente…

La rondeur attire Rym Karoui, et ses déclinaisons de séries de sphères faites à partir de récupérations de bouteilles périmées de gaz butane, où se tiennent en équilibre ses personnages colorés, semblent raconter à chaque spectateur une fable différente…

Grâce à ses sculptures, le monde onirique de Rym Karoui nous transperce et nous atteint : nous pouvons toucher ses extravagants personnages et nous rassurer de leur existence à leur contact !

Artiste-peintre-sculpteur-poète… C’est Rym Karoui, qui nous éblouit par son œuvre artistique et poétique de peinture et de sculpture, véritable hymne à la vie !

Sur le même sujet