Le tophet de Carthage, à Tunis, une nécropole pleine de mystères

Si vous vous intéressez à l'histoire punique, visitez le tophet de Carthage qui regroupe de nombreuses tombes d'enfants, dans le quartier de Salammbô.
14

A quelques minutes de marche des ports puniques, le tophet de Salammbô vous accueille... Cachées derrière leurs grilles et une végétation luxuriante, ces petites tombes enfantines sont bien émouvantes! Ancien site sacré dédié aux divinités phéniciennes Tanit et Baal, le tophet peut être à la fois considéré comme un sanctuaire et une nécropole.

Le mystère du Tophet de Carthage Salambô

Le site est loin de laisser indifférent. Historiens et archéologues se déchirent depuis sa découverte clandestine, en 1921. Certains se référent à la religion "infernale" des Phéniciens et affirment qu’ils s'agit de tombes d'enfants sacrifiés dans d’affreuses conditions (l’aîné de chaque famille) pour s’attirer les bonnes grâces de Baal. D’autres réfutent cette interprétation et penchent pour une explication plus simple, disant que le tophet n’était qu’un endroit de sépulture pour les mort-nés et les enfants décédés prématurément.

Même la médecine n’a pas réussi à trancher le débat en analysant les restes des petits enfants.

Au crédit des Phéniciens, il faut noter que les témoignages visant à étayer la thèse des sacrifices ont été apportés par des écrivains antiques opposés à Carthage et pouvant être soupçonnés de subjectivité. Pourtant, il est bien vrai que les sacrifices humains existaient à cette époque et des cendres de cadavres d’enfants ont été découvertes dans les strates les plus profondes du site.

On sait que le site a été utilisé durant environ six siècles sur une surface avoisinant les 6000 m². 20 000 urnes ont été découverte sur plusieurs strates. "Dès que l’aire sacrée était totalement occupée, elle était recouverte de terre et les dépositions recommençaient au niveau supérieur", écrit Edouard Lipinski dans son Dictionnaire de la civilisation phénicienne et punique.

L’autel, où le sacrificateur était supposé opérer, est encore visible. Sur les stèles, en grès ou en calcaire, sont inscrits les noms des enfants ou des symboles liés à la religion phénicienne. Un tunnel abrite les offrandes encore enfouies dans le sol.

Vous serez sans aucun doute envoûté par l’atmosphère étrange de ce lieu, presque inquiétante quand le vent fait brusquement bruisser les feuillages des arbres… L'ambiance y est beaucoup plus lourde que dans tout autre cimetière. Mais le discours érudit de votre guide vous rassurera, on n’a jamais vu de fantômes au tophet de Carthage!

Comment visiter le Tophet

  • A deux pas des ports puniques, en plein coeur de Carthage Salammbô
  • Entrée 9 DT,(4,70 euros).
  • Droit de photographie: 1DT. (0,45 euro).
  • Votre ticket est également valable pour la visite des ports puniques, conservez-le.
  • Ouvert tous les jours de 8h30 à 17h.
Agence du patrimoine

Sur le même sujet