Les eaux minérales tunisiennes : infos et intox !

L'eau minérale est de plus en plus consommée en Tunisie jusqu'à rupture de stocks en été 2011. Chiffres, infos et intox sur cette source de bienfaits.
211

Nous avons tous besoin d’eau pour vivre et nous maintenir en bonne santé. Formidable source de bien-être pour tous et à tous les âges, les eaux minérales sont des éléments précieux de par leur richesse en minéraux disponibles et bienfaiteurs.

L’eau agit de manière positive sur notre état de santé. Boire suffisamment nous aide à garder notre forme physique et mentale, participe à l’élimination des déchets de notre corps et permet d’hydrater notre organisme et notre peau.

En Tunisie, la consommation de l’eau minérale a explosé depuis quinze années. D’une production de 110 millions de bouteilles en 1995, on passait à presque 500 millions en 2007 pour dépasser les 700 millions en 2009 ! Des trois marques historiques (Safia, Aïn Garci et Aïn Oktor), on peut, en 2011, choisir son eau minérale parmi 19 marques ! (source : Tunis Agence Presse via Babnet )

Si en 1900, les eaux minérales étaient uniquement vendues en pharmacie, elles sont maintenant partout à la disposition des consommateurs.

De 5 litres par ménage tunisien en 1987, la consommation a maintenant dépassé les 50 litres. On raconte toujours beaucoup de choses sur la consommation de l’eau minérale. Entre idées reçues, intox et bonnes infos, nous faisons le point pour vous.

Faut-il boire obligatoirement un litre et demi d’eau par jour ?

On nous rabâche souvent que nous devons boire un minimum d’un litre et demi par jour. En fait, cette quantité reste variable d’un individu à l’autre en fonction du degré d’effort physique fourni dans la journée, de la corpulence et des types d’aliments consommés chaque jour.

Boire trop d’eau n’apporte aucun bienfait complémentaire ; en fait, il faut plutôt trouver l’équilibre entre la quantité d’eau que nous éliminons et celle que nous buvons. Attention aussi de ne pas boire trop d’eau gazeuse qui apporte à l’organisme des quantités de sel trop importantes.

Les sportifs, doivent-ils boire plus d’eau ?

En faisant du sport, nous pouvons perdre entre 0,3 litres jusqu’à 2 litres par heure dans le cadre d’une activité physique intense en pleine chaleur. Pour une activité physique modérée, dans une température ambiante normale, nous perdons déjà 1 litre d’eau par heure.

D’où l’importance de commencer son hydratation dès le début de la session, la poursuivre durant l’effort et la prolonger après la fin de l’épreuve pour éliminer les déchets liés à la production d’énergie.

En fait, sportif ou non, qu’apporte l’eau minérale à notre organisme ?

Ne nous fions pas à l’aspect de cette matière liquide incolore et inodore ; au-delà de ce qu’on voit, l’eau nous offre sa richesse en oligo-éléments bénéfiques pour notre corps, à l’instar du calcium, sodium, potassium, fluor ou sels minéraux. La teneur en oligoéléments varie suivant la nature des sols et des roches que l’eau a traversées avant sa mise en bouteille.

Richesse utile, comme l’eau favorise l’élimination urinaire des déchets, facilite le travail des reins, permet le transport des vitamines et des minéraux, hydrate la peau, et constitue un élément essentiel au maintien de la performance sportive et de la capacité intellectuelle.

Dans une démarche minceur, associée à un sport, l’eau aide-t-elle à faire maigrir ?

Fin d’une idée reçue : l’eau ne fait pas mincir, et n’empêche pas de grossir, même si elle est l’un des rares produits consommables à n’apporter aucune calorie. Elle peut pourtant contribuer à notre minceur en sa qualité de coupe-faim qui procure une sensation de satiété immédiate.

En cas d’envie de grignoter, au lieu de vous précipiter sur votre mini barre chocolatée préférée, buvez quelques gorgées d’eau minérale. Vous n’aurez plus faim !

Toutes les eaux minérales tunisiennes se ressemblent-elles ?

Non, pas du tout. Les eaux minérales, comme partout ailleurs, sont classifiées en trois catégories bien distinctes, la meilleure étant l’eau minérale naturelle, douée de propriétés médicinales et définie par sa pureté originelle du fait que son origine souterraine la place à l’abri de toute pollution. Bactériologiquement saine, elle est naturelle et non traitée. (14 eaux en Tunisie).

L’eau de source naturelle a des propriétés médicinales pas encore reconnues, son émergence est naturelle ou forée. Elle se caractérise par une absence de traitement sauf ceux autorisés par la législation en vigueur. (2 eaux en Tunisie).

L’eau de table ayant pour origine un gisement souterrain, elle doit être microbiologiquement pure, afficher une minéralisation constante et apte à la consommation humaine. (3 eaux en Tunisie).

Source : Office Tunisien du Thermalisme

Comment saurais-je les choisir et les différencier ?

Choisir son eau minérale parmi les 19 marques peut s’avérer difficile. En fait, il suffit de savoir lire leurs étiquettes qui affichent tous les détails indispensables à connaître : le nom de la source, son origine géographique et sa composition très variable d’une eau à une autre…

Chaque eau a ses propres vertus thérapeutiques et il convient de les connaître. Important : la quantité de résidus à sec qui ne doit pas excéder 300 mg/litre ; le PH doit être compris entre 6,5 et 8.

Source ; Office Tunisien du Thermalisme

Puis-je boire de l’eau minérale en Tunisie en toute sécurité ?

Oui, sans aucun problème… L’eau minérale est l’un des produits alimentaires qui subit le plus de contrôle en Tunisie. Les sites d’embouteillage des eaux minérales naturelles, par exemple, tous proches des sources, sont soumis à des contrôles incessants de la part de l’Office du Thermalisme et du Ministère de la Santé, sans compter les efforts internes de chaque marque dont les services de Qualité sont souvent cadrés dans des certifications internationales ISO 9000 très pointues.

Source : Office Tunisien du Thermalisme

Sur le même sujet