Les Musulmans expatriés respectent mieux les préceptes du Ramadan

Selon deux études commanditées par Western Union, les Musulmans résidant hors de leur pays d'origine respectent davantage les préceptes du Saint Ramadan.
20

Western Union vient de commanditer deux études à l’Agence Nielsen Company pour mieux comprendre les comportements des Musulmans à travers le monde (Musulmans émigrés) durant le mois de Ramadan (première étude) et lors des fêtes de l’Aïd El Sghrir (seconde étude).

Deux études effectuées en juillet 2012 où des Musulmans de 11 nationalités ont été interrogés (provenant de 12 pays situés en Asie, Europe de l’Ouest, au Moyen Orient et aux Etats-Unis) sur leurs manières de pratiquer les préceptes du Saint Mois de Ramadan lorsqu’ils ne résident pas dans leurs pays d’origine et les traditions des fêtes de l’Aïd.

Les préceptes du Mois Saint de Ramadan encore mieux respectés à l’étranger

Il en ressort immédiatement que ces Musulmans pratiquent avec encore plus de ferveur les traditions culturelles et religieuses du Ramadan qu’ils ne le faisaient lorsqu’ils vivaient dans leurs pays de naissance. En effet, 50% des personnes interrogées affirment qu’ils respectent mieux le jeun alors que 41% disent vouloir mieux partager et donner davantage aux autres. Plus généralement, les pratiques du jeun (96%) et du partage (94%) sont particulièrement respectées.

A partir de cette étude, des chiffres paraissent remarquables comme par exemple le fait que 96% des Musulmans interrogés déclarent faire leurs prières et que 75% lisent le Coran.

L’entourage est particulièrement important pour ces Musulmans durant le Mois Saint : se pratiquant rarement seul, la rupture du jeun se fait en famille (75%) ou entre amis (65%).

La zakat, troisième pilier de l’Islam, un devoir incontournable

Le fait le plus remarquable : la zakat (l’aumône, troisième pilier de l’Islam) que les Musulmans donnent à des personnes connues localement ou dans le pays d’origine. L’étude de Western Union remarque qu’aux Etats-Unis ou au Moyen-Orient, on donne plus à des œuvres de charité.

Cette zakat se fait principalement sous forme de don d’argent liquide (92%), de vêtements (40%), de nourriture (36%) et divers (21%).

« L’argent liquide est pratique à donner et à envoyer, aussi bien localement qu’en aidant les gens à l’étranger, ce qui explique sa popularité », explique Habiba Dassouli, Directrice Régionale chez Western Union . « Les hausses de nos envois d’argent durant Ramadan prouvent bien que la zakat demeure pour la majorité des musulmans un véritable devoir auquel ils aiment se soumettre. »

Les Musulmans du monde prisent la paix et le bonheur avant toute autre chose

Concernant l’Aïd, les vœux des Musulmans résidant à l’étranger tendent vers la paix et le bonheur (48%), la santé (17%), la joie de la famille (14%) et en dernier, la richesse et le succès (9%). Les cibles de leur générosité sont leurs proches (78%) et les nécessiteux (61%).

Sous quelle forme se montre cette générosité ? principalement avec de l’argent liquide (89%) qui reste le moyen préféré et transmis à travers les compagnies de transfert d’argent (66%) – mais aussi via des voyageurs qui rentrent au pays (36%) et les banques (35%) - les vêtements (41%), les objets physiques (30%) et les provisions alimentaires (23%).

D’autres faits marquants ressortent de cette seconde étude sur les traditions de l’Aïd : les Musulmans ayant vécu moins de cinq années dans leur pays d’adoption donnent plus de prépondérance à la richesse et au succès que ceux qui y vivent depuis plus longtemps. Les vœux de l’Aïd sont surtout échangés par téléphone (95%) et surtout par sms (60%).

Western Union est le N°1 mondial des services de paiement implanté dans 200 pays à travers le monde et proposant 500 000 points de vente. Les résultats pour Western Union en 2011 totalisaient 81 milliards USD pour des échanges entre particuliers et 425 millions USD entre professionnels.

Sur le même sujet