Prochaines vacances d'hiver : Ain Draham au nord de la Tunisie

Aïn Draham, village atypique du nord-ouest de la Tunisie, entre mer et montagnes : une destination originale pour vos prochaines vacances d'hiver !
83

Aïn Draham, un village atypique du nord-ouest de la Tunisie ! Particulièrement touché par la neige début février 2012, Aïn Draham n’en reste pas moins une destination privilégiée des Tunisiens, mais rarement des touristes étrangers qui seraient étonnés de trouver de tels paysages en Tunisie !

La meilleure manière d’aider cette région est de la visiter, de la recommander et de la programmer régulièrement dans nos week-ends ou vacances…

L'histoire d'un village liée à la faune sauvage

Fascinante pour ceux qui la découvrent pour la première fois, la Kroumirie offre des paysages fabuleux de mer et de montagne à travers des pistes et des sentiers très dépaysants pour ceux qui s’y aventurent. Jusqu’au début du siècle, la forêt était peuplée de fauves : le dernier lion fut abattu à Babouch au début du siècle et la dernière panthère en 1932. On y trouve toujours des lynx, des chacals et des chats sauvages, sans compter ses habitants les plus illustres, les sangliers qui font la joie des chasseurs tunisiens et étrangers connaisseurs. Les forêts de la Kroumirie représentent 45% du couvert forestier tunisien.

Un site déjà fréquenté du temps des Phéniciens

Loin des stéréotypes balnéaires de la Tunisie, très enneigé durant certaines périodes de l’hiver, niché dans sa belle forêt de chênes et de pins, le joli village d’Aïn Draham dont le nom signifie source d’argent, avait été implanté dès l’Antiquité… En effet, les riches Phéniciens, installés à Carthage ou à Thapraca (maintenant Tabarka), ou plus tard les Romains, n’hésitaient pas à venir profiter des sources chaudes sulfureuses dont les bienfaits étaient déjà vantés par les médecins de l’époque et même célébrés par Homère qui disait qu’elles éloignaient la vermine !

Près de l’Oued El Kebir, par exemple, les sources sulfureuses sortent de terre à une température de 50° et gardent les vestiges de ruines de thermes romains comme en témoignent les murailles de briques cimentées, les arceaux voûtés, les colonnes à chapiteaux ornés, qui indiquent l’emplacement exact des anciens édifices.

Le refuge des chasseurs

De nos jours, le village de montagne aux toits en pente rouges rappelle beaucoup plus un village alpin de Haute Provence qu’un typique village tunisien. Adossé à 800 mètres d’altitude contre les pentes du Djebel Bir (1210m) faisant partie des monts de Kroumirie, Aïn Draham se distingue par sa forêt dense de chêne-liège, ses sangliers, sa richesse giboyeuse et sa verdure.

Véritable havre de fraîcheur en été, le village attire tout au long de l’année les chasseurs, les randonneurs (à cheval, à pied ou en VTT) et les touristes épris de thermalisme. On dit que son air vivifiant est bénéfique pour la circulation sanguine…

Site touristique qualifié d’original qui contraste étrangement avec le reste du pays, la ville se pare très souvent en hiver de ses beaux habits blancs de neige, surtout en cette saison 2012 où la neige se déposait en plusieurs dizaines de centimètres. Seule station hivernale en Tunisie, Aïn Draham garde tout son charme en été et attire de nombreux touristes tunisiens fatigués de la chaleur côtière.

Où dormir à Aïn Draham ?

Le Royal Rihana Hôtel est un relais*** de chasse de 75 chambres au flanc de montagne, parfumé d’un zeste de chalet-refuge de haute montagne qui offre une vue panoramique magnifique sur la vallée et le village. Une ambiance feutrée particulièrement conviviale illustrée par les cheminées, le bar rustique et une restauration privilégiant la cuisine familiale… L’hôtel constitue le point de départ idéal pour les randonnées équestres ou pédestres.

Téléphone : (216) 78 665 391 - Téléfax : (216) 78 665 578 - www.royalrihana.com

Découvrez la page Royal Rihana sur Facebook.

L’Hôtel El Mouradi Hammam Bourguiba**** doté de 145 chambres, de 23 bungalows et d’un centre thermal, offre une vue magnifique sur la vallée et les montagnes avoisinantes. Avec sa piscine thermale couverte, son terrain omnisports, l’hôtel permet de vivre les sensations de la nature dans un village de montagne au cœur de la forêt.

Téléphone : (216) 78 654 055 - Téléfax : (216) 78 654 057 - www.elmouradi.com -

L’Hôtel Dar Ismail Nour El Aïn**** offre le charme naturel et sauvage d’une région riche de ses réserves de chasse s’étendant sur 40 000 hectares de zones forestières. 61 chambres dotées de tout le confort offrant des vues magnifiques sur les montagnes de Kroumirie… Entre cheminées, centre de bien-être, promenades de santé et un bar panoramique, l’hôtel conjugue plaisir, sport et repos dans un cadre particulièrement naturel.

Téléphone : (216) 78 665 000 – Téléfax : (216) 78 665 185 www.darismailhotels.com -

Quoi faire à Aïn Draham ?

· Les randonnées pédestres, par exemple, pour découvrir le sommet du Djebel Bir à 1014m d’où le panorama est absolument grandiose. Un autre circuit mène vers le Col des Ruines et offre de beaux paysages de forêts et de rochers. Une fois au Col, vous pouvez monter à pied au Djebel Fersig qui permet, en trente minutes, de découvrir une vue superbe sur toute la Kroumirie et l’Algérie toute proche. Une autre randonnée mène au barrage de Béni Métir (lac de 350 ha) et suit la vallée de l’Oued Ellil.

· Les randonnées équestres au départ de l’Hôtel Royal Rihana.

· Le Centre Thermal du Mouradi Hammam Bourguiba offre une variété de traitements et de cures, une salle de remise en forme et de bien-être et un personnel médical et paramédical de haut niveau. Pour en savoir plus : (216) 78 654 055.

· Le site archéologique de Bulla Regia situé à environ 45 minutes de voiture d’Aïn Draham. Aux trois quarts souterrain, ce qui explique son excellente conservation, le site offre des éléments d’architecture domestique caractéristiques de l’époque romaine. Pour en savoir plus, www.patrimoinedetunisie.com.tn

· Le site archéologique de Chemtou et son musée, à environ 45 minutes de voiture d’Aïn Draham. L’occasion de découvrir cette cité d’abord numide, puis romaine. Pour en savoir plus sur le musée ouvert tous les jours de 9h à 17h : www.chimtou.com

· La chasse au sanglier qui intervient en général entre octobre et février. Pour en savoir plus, appelez le (216) 78 655 391. Pour découvrir quelques vidéos de chasse au sanglier à Aïn Draham en janvier 2012, rendez-vous sur la page Royal Rihana sur Facebook.

Sur le même sujet