CLIS : classes d'intégration scolaire pour les enfants handicapés

Qu'est-ce qu'une clis? Les clis expliquées aux parents : voici un bref exposé de ces classes d'exception pour les enfants en grandes difficultés scolaires.
11

L'accueil en CLIS peut être une bonne solution pour les enfants porteurs de handicaps. La scolarisation collective leur permet en effet de rester dans une école élémentaire tout en suivant des cours adaptés à leurs déficiences, avec des enfants ayant les mêmes troubles.

Pourquoi créer des CLIS ?

Lorsque l'organisation et le fonctionnement d'une classe ordinaire ne répond pas aux besoins des enfants handicapés, alors une scolarisation collective en CLIS est envisagée afin de leur permettre de suivre partiellement ou totalement un cursus scolaire. L'objectif des ces classes en école primaire est d'intégrer les élèves handicapés en ne les coupant pas du milieu scolaire classique. Car leur scolarisation et le contact avec d'autres enfants n'ayant pas de déficience est importante pour leur développement social, cognitif et psychomoteur.

Qu'est-ce qu'une CLIS ?

Les CLIS, ou classes d'inclusion scolaire, sont des classes à part entière, en maternelle ou en école primaire, qui comptent un maximum de 12 élèves. Elles accueillent des élèves en situation de handicap pour qui suivre une scolarité ordinaire est presque impossible. Les CLIS ont donc été créées afin de répondre aux besoins de ces enfants.

C'est ainsi que 36 000 d'entre eux ayant une déficience mentale, motrice ou sensorielle sont scolarisés en CLIS dans des écoles primaires.

Quelles différences avec une classe ordinaire ?

Si la CLIS est une classe adaptée aux enfants handicapés, dans une école ordinaire, les apprentissages y sont réalisés avec un enseignant spécialisé, en fonction des déficiences des élèves. Ainsi, ces derniers progressent à leur rythme dans un milieu qui leur est favorable, avec une pédagogie et un matériel adaptés. S'il y a besoin, un auxiliaire de vie scolaire peut assister l'enseignant.

Comment un enfant intègre-t-il une CLIS ?

En accord avec les parents, une évaluation de ses besoins par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) sera effectuée. Puis ce sera la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées qui décidera ou non de la nécessité pour l'enfant de poursuivre sa scolarité en CLIS. A la suite de ce diagnostic, un projet personnalisé de scolarisation ( PPS ) sera mis en place.

Comment fonctionne une CLIS ?

Les élèves sont regroupés en fonction de leurs besoins et de leurs objectifs d'apprentissage. On trouve des CLIS pour les troubles cognitifs les plus répandus (troubles du langage, de la parole, et du développement), auditifs, visuels, et pour les enfants présentant une déficience motrice (dont font partie les dyspraxiques). Enfin, des CLIS ont été créées pour les élèves présentant des troubles cognitifs spécifiques comme la dysphasie ou la dyslexie. Les élèves suivant les cours en CLIS peuvent être amenés à suivre certains enseignements dans une classe ordinaire de l'école. Ils sont alors mélangés aux autres élèves pour certaines activités. Ils font partie intégrante de l'établissement et participent à la vie et au projet d'école.

Sur le même sujet