Tout savoir sur les tornades qui dévastent les Etats-Unis

Les cyclones, ces phénomènes météorologiques destructeurs et imprévisibles, déferlent sur les USA à chaque saison des twisters, ravageant villes et paysages
14

Chaque printemps, de violentes tornades déferlent dans l'est et le sud-est des Etats-Unis, et cela dure environ deux mois. On l'appelle la saison des twisters. Le pays en connaît régulièrement en cette saison, mais leur fréquence et leur taille sont en augmentation, et cela commence à inquiéter les autorités.

Pourquoi ces phénomènes météorologiques surviennent-ils aussi souvent aux Etats-Unis ?

Les Etats-Unis sont un des pays du monde les plus touchés par les tornades car ils se situent sur une zone qui les privilégie. Les grandes plaines américaines sont en effet un point de convergence où se rencontrent de l'air chaud et humide qui remonte du Golf du Mexique et de l'air froid et sec venant du nord canadien. C'est ainsi que ce contraste de température est favorable à la formation d'orages très puissants.

Comment se forment les tornades?

Les tornades apparaissent la plupart du temps à la base d'un nuage d'orage. Elles se forment parce qu'il y a une zone de conflit entre un air chaud de basse altitude et un air froid de haute altitude. Lorsqu'elles se rencontrent, ces masses d'air ne se mélangent pas, mais s'enroulent, formant un tourbillon. L'air froid cherchant à descendre et l'air chaud voulant monter.

Les cyclones mesurent de quelques mètres à plusieurs kilomètres pour les plus gros, et parcourent environ une dizaine de kilomètres à une vitesse qui peut atteindre 100km/h. Ils durent de quelques minutes à plusieurs heures et sont souvent accompagnés de grêle et d'éclairs. La tornade est un phénomène météorologique très localisé.

Pourquoi sont-elles si destructrices ce printemps 2011?

Parce que beaucoup de tornades observées cette saison aux Etats-Unis sont des méga-tornades qui atteignent des forces destructrices de F4 - F5 sur l'échelle de Fujita . Pour les plus puissantes, les vents violents peuvent dépasser les 400 km/h. Avec une telle vitesse, ces méga-tornades sont dévastatrices. Les vents violents emportent tout et occasionnent de gros dégâts: maisons détruites, arbres arrachés, véhicules emportés, voies de communications coupées, etc. Les villes s'écroulent comme des châteaux de cartes et les paysages sont dévastés. Les cyclones laissent derrière eux un sillon destructeur, des villes rasées.

Sont-elles plus nombreuses et plus fortes qu'avant?

Plus fréquentes, puissantes, gigantesques, et plus destructrices ce printemps 2011, les tornades inquiètent. Sans compter que cette saison des twister 2011 aura connu un nombre record de tornades (environ 800 pour le seul mois d'avril, ce qui est deux fois plus que la normale). Et les autorités américaines se demandent ce qui pourrait justifier un tel changement.

Ce nombre élevé de cyclones serait dû à des chaleurs exceptionnelles. De plus, une hausse des températures des eaux du Golf du Mexique d'1 degré par rapport à l'an dernier a été constatée et accentuerait cette surabondance de méga-tornades. Reste à déterminer si ce n'est qu'un épisode ou si cela est le reflet du changement climatique.

Sur le même sujet