Remèdes naturels contre la sinusite : inhalations, fumigations...

Nez bouché, mal au front, que faire pour atténuer ces sensations désagréables?
590

La sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus, provoquée par une infection virale ou bactérienne. La muqueuse s'irrite et enfle, ce qui bouche les sinus et empêche les sécrétions de s'écouler dans les narines. Les microbes se multiplient dans ce milieu fermé. Dans la plupart des cas, la sinusite est bénigne. Elle peut cependant dans de rares cas dégénérer en méningite, en abcès du cerveau ou pour des très jeunes enfants en ostéomyélite (infection des os).

Les causes de la sinusite

Bien sûr, la sinusite peut être la conséquence d'un rhume, d'une rhinopharyngite ou d'une grippe, mais elle peut aussi être provoquée par des allergies, par un abcès dentaire, par la pollution ou par réaction à la déviation de la cloison nasale ou à des polypes.

La prévention

- Bien entendu, se laver les mains et si possible éviter le contact avec les personnes malades ou enrhumées.

- Prévenir les allergies.

- Maintenir un taux d'humidité dans la maison de 40 à 50 % et aérer 15 minutes par jour minimum, l'idéal étant 2 fois 15 minutes.

- En cas de sinusite déclarée, éviter de nager sous l'eau et de plonger, éviter également l'alpinisme et de prendre l'avion.

Déboucher le nez

C'est bien connu, le procédé le plus efficace pour lutter contre la sinusite est l'inhalation. Cependant, il est préférable avant toute chose de déboucher autant que possible le nez avant pour évacuer les sécrétions qui compriment les sinus. Pour ce faire, utiliser du sérum physiologique déjà préparé en pharmacie ou parapharmacie ou à préparer vous-même un mélange de sel et d'eau dans la proportion d'une cuillère à thé pour 250 ml (1/4l) d'eau en bouteille ou d'eau du robinet bouillie et refroidie. Aspirer la solution une narine après l'autre, la tête en avant, puis souffler par le nez, narine après narine.

La fumigation

Le principe : c'est un mélange de plantes, d'épices ou d'huiles essentielles sur lequel on verse de l'eau bouillante dans un inhalateur ou dans un bol au-dessus duquel on place la tête sur laquelle on pose une serviette. Peu importe le procédé, le tout est d'inhaler la vapeur d'eau qui se dégage et qui entraîne avec elle les principes actifs des plantes.

Quelques plantes ou autres substances à inhaler

- La lavande, qui contient du linalol et du géraniol, qui détruisent les bactéries et qui évitent la surinfection.

- La camomille, à raison d'une cuillerée à soupe et demie de fleurs de camomille pour 250 ml d'eau bouillante, 25g de lierre, également anti-inflammatoire, infusé 10 minutes dans 250ml d'eau

- Le thym, anti bactérien, antiviral, décongestionnant des voies aériennes, à raison de 30g pour 250ml d'eau, 2 gousses d'ail, une cuillère à café de poivre, une pincée de piment ou une cuillère à café de vinaigre de cidre.

- Faire un mélange composé du jus de 2 citrons, d'une cuillère à café de poivre et d'une pincée de gros sel, toutes ces substances ayant des propriétés anti-inflammatoires.

Quelques huiles essentielles à inhaler

  • Les huiles essentielles simples :

  • Les huiles essentielles en mélange :

Les infusions

Les mélanges suivants soulagent la sinusite : 10g de fleurs de tilleul + 50g de fleurs d'eucalyptus + 50g de bourgeons de pin + 50g de thym, duquel on prélève 2 cuillères à soupe pour l'ajouter à 1 bol d'eau, ou 1 cuillère à café de persil frais haché + 1 cuillère à café de miel + quelques gouttes de citron.

Les aliments et les épices

Les aliments et les épices qui aident à lutter contre la sinusites, sont, entre autres, le raifort, l'ail, le cari, le piment, le poivre, la sauge, le thym, ou encore la menthe.

La prise

Pour les plus courageux, une prise (aspirer par le nez narine après narine), de la poudre de bouillon blanc ou bien encore du piment.

Sur le même sujet