Le lissage brésilien, révolution ou poison

Le lissage brésilien a été présenté comme un soin miraculeux, mais son succès a été de courte durée. La cause, un taux de formol trop élevé.
17 Août
21

Le rêve de nombreuses femmes, tenir en respect leurs cheveux rebelles. Les grandes marques comme les petites rivalisent d'ingéniosité, promettant monts et merveilles. Comment avoir des cheveux lisses, soyeux et brillants de santé sans les abîmer et sans passer des heures à les lisser? Voila une question posée par de nombreuses femmes. Et une énigme pour tous les coiffeurs. La réponse d’un moment fut le lissage brésilien. Tout droit venu d’Amérique, il s’est introduit sur le marché européen avec succès et tente à se démocratiser contre bien vents et marrais. Plus communément appelé « escova progressiva » au Brésil. Ce produit miracle comporte des risques notamment une forte concentration de formol. Les agences Européennes, Étasunienne et Canadiennes, ont d'ailleurs émis des inquiétudes et même retirer certains produits.

Alerte française et américaine

http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Communiques-Points-presse/Produits-de-lissage-capillaire-Communique/(language)/fre-FR

http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/_2011/2011_56-fra.php

http://www.osha.gov/SLTC/formaldehyde/hazard_alert.html

La Kératine, le formol et notre quotidien

Le lissage brésilien est vendu comme un soin à base de kératine qui répare la chevelure. Son succès est notamment dut à cette protéine qui constitue les ongles, les cheveux et les poils. Plusieurs marques ont commercialisé ce soin en mettant en avant la kératine donc le côté naturel de ce lissage. Ils se sont cependant, bien gardés de parler des autres composants de leur produit, comme le formol que l’on peut définir comme un conservateur. Le site allergie.remede.org dresse une liste de produits de la vie courante contenant du formol, comme certains fromages, le vernis à ongles ou le dentifrice. Cette substance chimique est donc partout mais est concentrée en très petite quantité, car réglementée. Malgré tout, il existe des dérives et certaines marques proposant des lissages brésiliens, concentrent plus que les 0,2% réglementaires. Cela pour des raisons financières principalement et au détriment de la santé du consommateur. En effet, mettre beaucoup de formol et moins de kératine est plus rentable. Ce n’est donc pas le lissage brésilien en soi qui est dangereux mais le surdosage de formol. Cependant cette substance chimique est tout de même définie comme allergène et cancérigène, il est donc conseillé d'éviter abus et fréquente exposition aux vapeurs de formol. D’où le risque pour le coiffeur qui lors de la dernière étape de ce soin, doit lisser le cheveu au fer à forte température. Par ce procédé, le produit entre dans les cheveux, se fixe et dégage de la vapeur. Le coiffeur doit donc s’équiper d’un masque, ne pas inhaler la fumée et travailler dans un espace bien aéré ou ventilé. Les femmes enceintes, allaitant et les personnes allergiques sont également invitées à éviter les expositions à cette substance chimique. Les symptômes relevés sont entre autres saignement du nez, maux de tête et picotements.

Qu’est- ce que la kératine ?

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/keratine-keratinisation-2639.html

Kératine, élément essentiel pour nos cheveux

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doschim/decouv/cheveux/keratine.html

Définition du formol

http://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/formaldehyde.php4

Protection au travail

http://www.afsset.fr/index.php?pageid=415&newsid=468&MDLCODE=news

Le mot d’ordre est vigilance

Il existe en France certains produits de lissage brésilien dit tout aussi efficaces et sans formol. Mais la vigilance doit être de mise, le tampon « sans formaldéhyde » n’est pas une garantie sanitaire suffisante. D’autant plus que certains lissages proposant un soin sans formol, ont suite à des tests été interdit car contenant des composants nocifs.

Il est donc conseillé de ne pas acheter à la sauvette des kits de lissage, qui sont nombreux, notamment sur internet, où l’on trouve un grand nombre de revendeurs. Comme pour tout autre produit mieux vaut donc se renseigner sur les composants et l’entreprise qui proposent ces produits en ligne. Des lois existent pour protéger le consommateur, comme la directive 76/768/CEE qui statue sur les obligations des fabricants et distributeurs de cosmétiques en regard du formaldéhyde. Cette loi va notamment évoluer en 2013.Cependant ces textes de lois sont conséquents et pour le non spécialiste il n’est pas évident de s’y repérer. Mieux vaut donc pauser des questions ou tout simplement, laisser ces cheveux bouclés. Qui a dit que le naturel était nocif pour la santé ?

Ce que nous cachent les cosmétiques.

http://www.arehn.asso.fr/dossiers/cosmetiques/cosmetiques.html

Sur le même sujet