Jules Renard, le désenchanté

"Enfin seul, sans s." Oscillant entre ironie et cruauté, le style de Jules Renard frappe par sa concision et sa justesse. Venez découvrir son humour noir.
23

"Je ne tiens pas tant que ça au bonheur"

Jules Renard est né à Châlons-sur-Mayeux en 1864.

Après une enfance campagnarde et triste, dont il s'inspirera pour écrire " Poil de Carotte ", il passe son baccalauréat à Paris et s'essaie à divers métiers. Après avoir connu la misère, il épouse Marie Morneau qui lui apporte la sécurité matérielle.

Il fréquente le milieu littéraire (Daudet, Barrès, Gide, Tristan Bernard, Rostand, les Goncourt...). Il connaît tardivement la gloire littéraire, à partir de 1900.

Il est mort à Paris en 1910.

L'auteur de " Poil de Carotte "... mais pas uniquement

On associe souvent son nom à " Poil de Carotte ", un roman largement autobiographique qui raconte l'histoire d'un enfant mal aimé par sa mère. (Au sujet de Poil de Carotte , lire mon article sur le thème des enfants souffre-douleur dans la littérature )

C'est oublier l'importance de son " Journal ", souvent considéré comme son chef d'oeuvre, et de ses diverses oeuvres qui révèlent un romancier certes, mais aussi un poète, un dramaturge et un créateur de formules assassines.

Un style cruel et retenu

" Un bon mot vaut mieux qu'un mauvais livre " dixit Renard. Fidèle à son propre principe, il refuse les expressions toutes faites et excelle dans l'art des bons mots, souvent au détriment des autres (" Il était si laid que, lorsqu'il faisait des grimaces, il l'était moins ") mais aussi du sien (" N'écoutant que mon courage qui ne me disait rien, je me gardai d'intervenir ").

Un observateur désabusé et pince-sans-rire

" Que de gens ont voulu se suicider, et se sont contentés de déchirer leur photographie! ": une phrase mordante, bien à l'image de son auteur qui observait sans compassion ses contemporains et leur réglait leur compte en un mot bien senti ( " Mallarmé, intraduisible, même en français ").

Il ne s'épargne guère lui-même dans son Journal, qui est un véritable régal pour tout lecteur féru de mots d'esprit.

PRINCIPALES OEUVRES

L'Ecornifleur (1892), récit naturaliste

Poil de Carotte (1894) , roman

Histoires naturelles (1896) , recueil de textes en prose

Le plaisir de rompre (1897) pièce de théâtre

Le pain de ménage (1898) pièce de théâtre

Journal (publication posthume)

SOURCES

"Jules Renard en verve" , éditions Horay.

" Le Robert des grands écrivains de langue française ", dictionnaire Le Robert.

Dictionnaire des écrivains de langue française , Larousse.

Sur le même sujet