L'influence de la mythologie dans la langue française

La mythologie, une affaire du passé? Encore aujourd'hui beaucoup de mots et d'expressions de notre vocabulaire découlent des anciennes croyances aux dieux.
56

Rappellons brièvement ce qu'est la mythologie. C'est un ensemble des mythes propres à une civilisation, à un peuple, à une religion.

Un mythe étant un récit légendaire, qui le plus souvent à travers l'exploit d'êtres fabuleux, fournit une tentative d'explication des pénomènes naturels et humains. (Lire au sujet du mythe: mythes-et-legendes.suite101.fr/article.cfm/quelles-differences-entre-le-mythe-la-legende-et-le-conte- )

Mais la mythologie qui nous intéresse présentement est la mythologie gréco-romaine, qui a marqué durablement notre langue française, bien qu'aujourd'hui on ne sache pas toujours qu'on utilise des termes nés de la mythologie.

Les mots et les expressions découlant de la mythologie sont partout... Débusquez-les!

Voici un petit texte où vous êtes invités à trouver les termes qui nous viennent tout droit de la mythologie.

"Aujourd'hui nous sommes mercredi: c'est le jour où je vois mon fils. Je vais le chercher chez mon ex-femme. Il y a des embouteillages monstres, mais je garde toujours un calme olympien face aux petits imprévus de la vie.

Après une sortie au McDo, je le dépose à son cours de judo (il est fan d'arts martiaux). J'en profite pour aller faire un tour dans un musée, avant d'aller le rechercher.

Nous allons voir ses grands-parents. Mon fils s'amuse à prêter main-forte à sa grand-mère pour rassembler ses vieilles lettres éparpillées dans le grenier. Elle veut toutes les relire pour écrire ses mémoires : c'est un véritable travail de Pénélope. Mais elle a un talon d'Achille: sa mémoire défaillante! Nous dînons chez eux. Mais je ne m'attarde pas: je ne veux pas m'attirer les foudres de sa mère en le ramenant trop tard! Le lendemain, il a école!

Au moment de se dire au revoir, il me rappelle qu'il a une compétition vendredi et qu'il aimerait bien que j'aille le voir...

Enfin, je rentre chez moi et après avoir écouté un peu de musique à la radio, je tombe dans les bras de Morphée, pour un repos bien mérité!"

Résultats (les mots qu'il fallait trouver sont en italique):

"Aujourd'hui nous sommes mercredi : c'est le jour où je vois mon fils. Je vais le chercher chez mon ex-femme. Il y a des embouteillages monstres, mais je garde toujours un calme olympien face aux petits imprévus de la vie.

Après une sortie au McDo, je le dépose à son cours de judo (il est fan d'arts martiaux ). J'en profite pour aller faire un tour dans un musée , avant d'aller le rechercher.

Nous allons voir ses grands-parents. Mon fils s'amuse à prêter main-forte à sa grand-mère pour rassembler ses vieilles lettres éparpillées dans le grenier. Elle veut toutes les relire pour écrire ses mémoires : c'est un véritable travail de Pénélope . Mais elle a un talon d'Achille : sa mémoire défaillante! Nous dînons chez eux. Mais je ne m'attarde pas: je ne veux pas m'attirer les foudres de sa mère en le ramenant trop tard! Le lendemain, il a école!

Au moment de se dire au revoir, il me rappelle qu'il a une compétition vendredi et qu'il aimerait bien que j'aille le voir...

Enfin, je rentre chez moi et après avoir écouté un peu de musique à la radio, je tombe dans les bras de Morphée , pour un repos bien mérité!"

Origine des expressions:

Si certaines expressions ont dû vous sauter rapidement aux yeux, parions que mercredi (jour de Mercure, dieu messager) ou vendredi (jour de Vénus, la déesse de l'amour et de la beauté) vous ont peut-être échappé!

Le calme olympien fait référence à celui de Zeus, dieu des dieux, l'Olympe étant la demeure des dieux.

Les arts martiaux sont sous l'égide de Mars, dieu de la guerre, évidemment!

Le musée avant d'être l'établissement culturel que nous connaissons, était le temple des Muses, les divinités présidant aux arts ( la musique d'ailleurs découle de la même étymologie: cela signifie à l'orgine art des Muses)

Le travail de Pénélope et l e talon d'Achille font référence à des épisodes de l' Iliade et l' Odyssée , les oeuvres d'Homère: Pénélope, la femme d'Ulysse, attend son retour et fait patienter ses soupirants en prétendant qu'elle se remariera lorsqu'elle finira son tissage (mais elle défaisait la nuit ce qu'elle faisait le jour).

Un travail de Pénélope est donc un travail d'une patience infinie.

Avoir un talon d'Achille signifie avoir un point faible, car Achille, fils d'une déesse, est plongé par sa mère dans les eaux du Styx, qui rendent invulnérable. Mais comme elle le tient par le talon, c'est le seul endroit où il est vulnérable.

Quant à s'attirer les foudres de quelqu'un , c'est encore en référence à Zeus qui châtiait ses ennemis par la foudre.

Enfin, tomber dans les bras de Morphée , expression assez connue, signifie s'endormir, Morphée étant le dieu des songes...

SOURCES

Dieux et déesses du monde entier , d'Eric Chaline, édition Eyrolles, 2005.

Le dico rigolo des expressions de Michel Piquemal et Daniel Royo, illustré par Rémi Malingrëy, édition Albin Michel Jeunesse, 2001.

Dans les bras de Morphée, histoire des expressions nées de la mythologie d'Isabelle Korda, éditions Points, 2007.

A lire également:

mythes-et-legendes.suite101.fr/article.cfm/le-mythe-de-morphee-fils-du-sommeil

mythes-et-legendes.suite101.fr/article.cfm/les-neufs-muses-deesses-greco-romaines-des-arts-et-des-lettres

Sur le même sujet