26mars 2012, le Centre d'interprétation du MuséoParc Alésia ouvre

Pour les familles et les enfants, pour les flâneurs et les connaisseurs, pour les amoureux de la nature, le MuséoParc Alésia est à découvrir en Bourgogne.

L'ouverture du Centre d’interprétation du MuséoParc d’Alésia, le 26 mars 2012, constitue un évènement historique et culturel sans précédent en France. En effet, le centre d’interprétation du MuséoParc à Alésia devrait réconcilier les Français avec une défaite, souvent mal comprise.

Alésia est un oppidum gaulois, dont le nom semble dériver d'une racine celtique *ales ou alisia , la signification pouvant être « rocher », de même racine indo-européenne que le mot falaise issu du germanique, mais d'autres étymologies sont possibles, selon le site Wikipedia, qui précise : "Il était habité par un peuple gaulois, les Mandubiens .... Le consensus scientifique actuel quant à la situation géographique du site d'Alésia, source de polémiques récurrentes, est le territoire de la commune d' Alise-Sainte-Reine , en Côte-d'Or ...."

D'un point de vue strictement historique, le site d'Alésia a été le théâtre de la bataille décisive de la guerre des Gaules qui opposa Jules César à la coalition gauloise menée par l' Arverne Vercingétorix en 52 av. J.-C.

Alésia, ou le rendez-vous de la Bourgogne avec l'histoire

Pour Pénélope Ponchelet, de l'agence Claudine Colin Communication, chargée de la promotion du site, "Plus de deux mille ans nous séparent de la célèbre bataille d’Alésia qui opposa César à Vercingétorix, mais son écho traverse le temps et résonne aujourd’hui encore de toute l’ampleur des répercussions qu’aura l’événement sur l’Histoire de France. C’est avec la volonté première de mettre en valeur l’un des hauts lieux historiques, qu’est né le MuséoParc Alésia.

"Situé sur le territoire d’Alise-Sainte-Reine, au cœur de la Côte-d'Or en Bourgogne, le MuséoParc sera composé d’un Centre d’interprétation, d’un Musée archéologique (à horizon 2016) et d’un vaste réseau de Parcours-découverte (à horizon 2016)...."

Le 26 mars 2012, le Centre d’interprétation ouvre ses portes

Cette ouverture, attendue, constitue le premier maillon du MuséoParc Alésia, projet culturel majeur mis en œuvre par le Conseil Général de la Côte-d’Or. Soucieux de fonder l’aménagement du site d’Alésia sur des bases scientifiques incontestables, le Conseil Général de la Côte-d’or, en partenariat avec le ministère de la Culture, s’est appuyé sur un conseil scientifique réunissant des spécialistes internationalement reconnus.

"Les espaces scénographiés du Centre d’interprétation proposent une découverte dynamique et interactive du siège d’Alésia. Objets antiques et fac-similés, diorama, films, maquettes, bornes multimédia et reconstitutions de machines de guerre donnent à chacun les clés pour comprendre l’histoire du site. Ainsi, le visiteur peut se plonger au cœur des combats et se laisser surprendre par l’impressionnante reconstitution des lignes de fortifications romaines. Une immersion grandeur nature !" assure Pénélope Ponchelet, de l'agence Claudine Colin Communication.

Un projet architectural et muséographique unique en France

Le projet a été confié à une équipe pluridisciplinaire de renommée internationale : Bernard Tschumi Urbanistes Architectes pour l’architecture, Michel Desvigne pour l’ingénierie paysagiste et la société Scène pour la scénographie.

Selon Pénélope Ponchelet, de l'agence Claudine Colin Communication, "Pour le Centre d’interprétation, Bernard Tschumi a conçu un édifice circulaire de 52 m de diamètre entièrement vitré, d’une superficie de 6650 m2, et enserré d’une résille de bois permettant d’inscrire visuellement le bâtiment dans son environnement, démarche à laquelle la toiture végétalisée réalisée par Michel Desvigne participe. La configuration circulaire symbolise l'encerclement des Gaulois par les Romains tandis que le bois de la résille évoque les fortifications romaines de César.

"La scénographie, utilisant une vue à 360° degrés et des dispositifs de médiation immersifs, permet de connecter l’espace muséographique intérieur aux paysages historiques extérieurs et de plonger le visiteur au cœur d’un voyage dans l’Europe d’il y a deux mille ans."

Un lieu de découverte et de loisirs pour tous unique en Europe

Pour les familles et les enfants, pour les flâneurs et les connaisseurs, pour les amoureux de la nature, le MuséoParc offre une occasion unique de partir à la découverte d’un pan de notre histoire commune et d’un territoire aux multiples facettes.

Convivialité et inventivité seront au rendez-vous de la programmation du MuséoParc : visites guidées et thématiques, ateliers pédagogiques, reconstitutions d'artisanat, audioguides avec le choix d'une visite "enfant" incluant des jeux ou "adulte", ludothèque pour les enfants de 3 à 8 ans...

Le financement de 52 millions d'euros a été assuré par un partenariat exemplaire

Piloté et financé par le Conseil Général de la Côte-d’Or et ses partenaires publics et privés, le coût du programme complet du MuséoParc s’élève à cinquante-deux millions d'euros, dont vingt-cinq millions consacrés au Centre d’interprétation.

Sur le même sujet