Brigandage à l'arme blanche dans une station service à Nyon

Le 27 août 2012, à Nyon, en Suisse, les employés d'une station service ont été menacés et molestés par deux inconnus portant une arme blanche. Enquête

Incroyable, mais vrai ! Des brigands ont opéré dans une station service à Nyon, en Suisse, et se sont fait remettre le contenu de la caisse. Comme Suite 101 le révélait dans une précédente enquête, ce mois d'août 2012 est marqué par une recrudescence des actes criminels en Suisse comme en France. A croire que truands et brigands choisissent la période où beaucoup de flics et de juges sont en vacances.... Ainsi le canton voisin du Jura a connu les 25 et 26 août 2012 une série de cambriolages à Delémont en Suisse et la police enquête.

Selon le chef de la police Vaudoise, joint par téléphone ce lundi 27 août 2012, en fin de matinée, "les faits se sont produits à Nyon.... Les employés d'une station service ont été menacés et molestés par deux inconnus portant une arme blanche. Ils ne sont pas blessés mais choqués. Les malfrats se sont faits remettre de l'argent avant de prendre la fuite dans une direction inconnue. La police a immédiatement entrepris de vastes recherches, ne permettant pas leur interpellation pour l'instant.....".

Les deux inconnus étaient habillés de noir et portaient des cagoules

En recoupant les différentes informations recueillies, la chronologie des faits est désormais certaine. Lundi 27 août 2012, vers 7 h 20, à la route de Champ-Colin à Nyon, trois employés d'une station service ont été menacés et molestés par deux inconnus qui sont entrés par la porte principale.

Sous la menace d'une arme blanche, ils ont exigé de l'argent qu'ils ont obtenu avant de prendre la fuite dans une direction inconnue. Des recherches ont été immédiatement effectuées; elles n'ont pas permis pour l’instant d’interpeller ces deux inconnus habillés de noir et portant des cagoules.

Les trois victimes, âgées de 41 à 46 ans, ne sont pas blessées mais fortement choquées.

Un important dispositif de recherche a été mis en place avec plusieurs patrouilles de la Police municipale de Nyon, des gendarmes du Centre d’intervention régional (CIR) de Bursins et de la région Ouest, renforcés par deux conducteurs de chiens. La Police cantonale genevoise, la Gendarmerie française, le Corps des gardes frontières (Cgfr) et le Centre de coopération policière et douanières (CCPD) ont été mis en alerte.

Le procureur de service a ouvert une instruction pénale. Les investigations sont confiées aux inspecteurs de la région judiciaire Ouest et de l’identité judiciaire de la Police de sûreté.

Sur le même sujet