Châteaux Belle-Vue, Gironville et Bolaire : un nouveau directeur

Médoc : après la disparition prématurée de Vincent Mulliez, son épouse Isabelle a repris la gérance de la S.C. de la Gironville, secondée par J.-M. Marie.
39

L'arrivée d'un nouveau directeur d'exploitation à la S.C. de la Gironville est confirmée par Hortense Cardinal de la société de communication "Lettre de Châteaux". Cet évènement confirme la continuité et la pérennité de cette grande maison de vins, ayant amélioré la qualité des crus, année après année. Les productions ont été vantées dans les grands Guides ( Guide Hachette, Bettane et Desseauve, La Revue du vin de France ).

Jean-Michel Marle rejoint l’équipe des Châteaux Belle-Vue, Gironville et Bolaire

Cette arrivée fait malheureusement suite à la disparition prématurée de Vincent Mulliez, la figure emblématique de ces châteaux. Son épouse Isabelle a immédiatement repris la gérance de la

S.C. de la Gironville

Isabelle poursuit avec détermination l’oeuvre initiée par son mari. Cet homme

rigoureux et entreprenant avait réussi en quelques années à imposer ses trois propriétés, Belle-

Vue, Gironville et Bolaire parmi les meilleures valeurs du Médoc.

"Après un brillant parcours de recrutement et dans le cadre du plan de développement des

domaines, Jean-Michel Marle a rejoint en février 2012 la S.C. de la Gironville au poste de

directeur d’exploitation, illustrant une nouvelle étape d’ambition et de consolidation de la

structure" explique Hortense Cardinal de la société Bordelaise "Lettres de Châteaux".

Un manager issu de la marine

Originaire du Lot-et-Garonne, ce manager est officier de marine de formation. Chef de mission

dans l’aéronavale, puis commandant d’établissement et officier d’état-major, il a ensuite dirigé un

service international dans la fourniture d’énergie, spécialisé en contrôle qualité et méthodes.

Mais le vin a toujours été la passion et la seconde vie de Jean-Michel Marle . En effet, il était entré dans le monde du vin dès ses années d’étudiant, travaillant dans des vignobles lorsque ses déplacements lui en laissaient le temps, puis complétant ses connaissances pratiques par une formation en oenologie.

Ami de longue date de la famille de Vincent Mulliez, partageant la même passion que lui et fort

des nombreuses relations nouées au fil du temps sur les deux rives de la Garonne, Jean-Michel

Marle compte s’attacher aujourd’hui à la croissance dynamique des trois propriétés, en étroite

collaboration avec Vincent Bache-Gabrielsen, directeur technique de la société.

Lire aussi sur Suite 101

Domaine d'Arton :les héritiers de d'Artagnan misent sur le blanc |

Le domaine viticole d'Arton reste marqué par l'histoire. D'abord parce que les sympathiques propriétaires, Patrick et Victoire de Montal sont les descendants en ligne directe de Charles de Batz, Comte de d 'Artagnan (1611- 1673 ). Ensuite, parce qu'en 1991, en défrichant la parcelle des "Deux Cèdres" pour y planter le gros mansen et le petit mansen , ils ont découvert une pièce à l'effigie de l'empereur romain Antonin le Pieu.

Grâce à la ténacité de Patrick et Victoire de Montal, la vigne a entamé une nouvelle histoire à Arton sur les pentes douces qui inclinent au sud ses racines dans un sol très caractéristique d'argile et de calcaire, filtrant et frais que l'on nomme "perusquet" et qui produit toujours des vins bien caractéristiques.

Les propriétaires des lieux sont fiers de leur domaine. Patrick de Montal explique : "C'est en plein Gers, sur le plateau de Lectoure, terroir du Haut Armagnac réputé pour sa lumière, son paysage aux mille collines et aux mille sources, que s'étendent les 60 hectares du Domaine d'Arton. Les vignes bien enracinées dans le "peyrusquet " sous sol calcaire filtrant et frais typique du lectourois, sont exposées au sud, devant les Pyrénées...."

La présence annuelle du Domaine d'Arton dans les grands Guides ( Guide Hachette, Bettane et Desseauve, La Revue du vin de France ) et les distinctions obtenues aux différents Concours ( Concours général agricole de Paris, Vinalies. ..) temoigne du savoir-faire qui confère aux vins et armagnacs élevés complexité, finesse et élégance. Le domaine d'Arton s'inscrit ainsi dans un savoir faire régional pour une eau-de-vie de vin produite dans la région d' Armagnac , dans le Sud-Ouest de la France.

Sur le même sujet