Corse :6 arrestations et garde à vue après le meurtre de M. Costa

Six personnes ont été interpellées dans le village de Corscia, en Haute Corse, dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Maurice Costa. Enquête
41

La juridiction interrégionale spécialisée (jirs) de Marseille vient de fraper un grand coup dans la fourmillère corse, en faisant interpeller six personnes, toutes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'assassinat de Maurice Costa, présenté comme l'une des figures de la bande de la "Brise de mer". Mais, ce 10 août 2012 au soir, quatre des individus arrêtés ont été remis en liberté, selon un magistrat proche de l'enquête.

Le "coup de filet" aurait été décidé le 8 août 2012 . Ce qui a permis "d'alpaguer" cinq hommes, âgés de 30 à 70 ans, et qui seraient membres de la même famille, Tous ont été interpellés le 8 août 2012, en fin d'après-midi dans le village de Corscia en Haute-Corse et dans les environs.

Un enquêteur, joint par téléphone, et qui souhaite garder l'anonymat, ajoute : "Une sixième personne a été interpellée vendredi matin. Une seule des cinq personnes interpellées mercredi s'est vu signifier son maintien en garde à vue. Les quatre autres ont été remises en liberté. Une information judiciaire a été ouverte. Le dossier avait été transmis au juge Christophe Perruaux, de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs, chargée des dossiers de criminalité organisée)....".

Trop de meurtres dans ce secteur et dans l'île en général

La récente enquête de Suite 101, qui révélait que deux tueurs avaient abattu Maurice Costa dans une boucherie, a tenté d'expliquer ce regain de violence en Corse. Car le grand public se pose une question : "Que se passe-t-il en Corse ?" L'île connait un regain de tension, et, depuis plusieurs mois, les parains tombent comme des mouches. Même les figures historiques de la Brise de mer, équipe légendaire et redoutée du banditisme insulaire, tombent les unes après les autres. Des règlements de comptes internes ? Cela ressemble en tout cas à la fin d'une époque et rappelle les réglements de compte à Marseille à la fin des années 1970, lorsque Jacky Imbert fut le seul survivant, sur les braises de l'empire Guérini...

Après des années de piétinement, les enqêteurs semblent aujourd'hui déterminés à découvrir le visage de tous ces assassins en Corse, qui ont décimé le puissant gang de la Brise de mer (lire sur Suite101.fr http://suite101.fr/article/corse--qui-a-decime-le-puissant-gang-de-la-brise-de-mer--a35190#ixzz23BLSsEJ9 )

Maurice Costa inhumé le 9 août 2012 dans son village

Maurice Costa, 61 ans, tué au fusil de chasse le 7 août 2012 dans une boucherie de Ponte-Leccia (Haute-Corse) par deux hommes encagoulés, a été inhumé jeudi, en présence de ses proches et de son frère Jacques, maire de la commune, dans son village de Moltifao.

Une voiture calcinée avait été découverte mardi par les gendarmes peu après l'assassinat.

Contacté par téléphone au Parquet de Bastia, le substitut du procureur Yves Paillard confie que "ce véhicule aurait pu être celui utilisé par les tueurs. Un fusil de chasse avait également été découvert dans le véhiculee. L'arme et le véhicule font l'objet d'examens par la police scientifique.... Munie de fausses plaques d'immatriculation, la voiture avait été incendiée près du pont de Castirla, à une quinzaine de km de Ponte-Leccia....".

Des coïncidences troublantes au niveau de précédents meurtres

Or, c'est justementà cet endroit précis que deux hommes, Antoine et Jean-Baptiste Mattei, deux cousins originaires du village voisin de Corscia, avaient été tués par balles le 17 février 2011. Les enquêteurs avaient alors fait le lien entre ce double assassinat, pour lequel trois hommes ont été mis en examen, et celui d'un neveu de Maurice Costa, Florian Costa, tué par balles près de Bastia le 5 décembre 2010 dans sa voiture où, comble de cruauté, se trouvaient ses deux enfants âgés de 8 mois et de 5 ans.

Le juge Perruaux, qui a initié cette première série d'arrestations et de gardes à vue, est également chargé du dossier de l'assassinat des cousins Mattei. Maurice Costa avait été entendu par les enquêteurs dans ce dossier du double assassinat du pont de Castirla. L'instruction sur les deux affaires a été confiée au juge Perruaux à la Jirs de Marseille.

Pour la première fois en Corse, va-t-on identifier et arrêter les assassins d'un dirigeant présumé du gang de la Brise de mer ?

Sur le même sujet