En Rhône-Alpes, le frelon asiatique est signalé

Prédateur des colonies d'abeilles, le terrible frelon asiatique a fait son apparition dans certains départements de Rhône-Alpes.
15

De nombreux apiculteurs redoutaient son arrivée, après les ravages signalés dans les ruchers du Sud-Ouest. Le terrible frelon asiatique a fait son apparition dans certains départements, notamment en Ardèche. Il est vrai qu'il était présent dans le département du Gard depuis deux ans.

Saisi du problème par le vice-président de la Fédération apicole Rhône-Alpes, le préfet de région a pris un engagement écrit, où il mentionne: « Il convient en effet de mettre en place rapidement dans chaque département de la région une veille efficace pour détecter très rapidement toute arrivée éventuelle de ce prédateur dans la région, et d'en détruire les nids dans toute la mesure du possible... »

Le Frelon Asiatique, prédateur des abeilles

Surnommé «le Terminator des abeilles», et décrit dans un article de Suite 101 du 17 janvier 2011 , Vespa velutina prélève des butineuses. Il les attend en vol stationnaire devant la ruche et fond dessus dès qu’elles rentrent.

Durant cette phase d’attente, il est très facile à capturer. Dès qu’il a attrapé une abeille entre ses pattes, il la neutralise (piqûre?) et l’emporte avec lui probablement dans son nid. En quelques jours, les frelons détruisent une ruche, puis une seconde, puis une troisième, pillant et massacrant tout ce qui se trouve à l’intérieur (miel et couvain). D’où un préjudice élevé pour les apiculteurs.

Pour éviter la prolifération subie dans le Grand Sud-Ouest, de nombreux apiculteurs français souhaitent que l’Etat mette en place une cellule de veille, avec un permanent, pour détecter, dès le printemps 2010, les premières intrusions, et pour réagir en temps réel, en détruisant, avec le concours des SDIS concernés, les nids dès leur formation.

Les pompiers détruiront les nids de frelons asiatiques signalés

Les apiculteurs de Rhône-Alpes, région directement menacée par l'extension de ce fléau, ont contacté le Préfet de Région afin que « l’Etat lance et finance une campagne de piégeage, sur l’ensemble des huit départements de Rhône-Alpes, en initiant les opérations avant l’arrivée des premières femelles fécondées, afin d’éviter la surprolifération que connaissent les départements du Sud-Ouest. »

Persuadé du danger que représente cet insecte pour les abeilles et les populations civiles, le Préfet de Région a privilégié la destruction des nids signalés, mesure plus radicale qu'une campagne de piégeage, conditionnée par l'obtention des financements.

Contrairement aux ruchers des apiculteurs, soumis à des prescriptions de distances très strictes, les nids de frelons asiatiques « ne sont assujettis à aucune distance de sécurité vis-à-vis des habitations des populations civiles », alors que ces insectes représentent un énorme danger pour ces mêmes populations.

Cet insecte prédateur menace directement la vie des habitants des campagnes, la vie de leurs animaux domestiques, mais aussi la vie des abeilles, qui parviennent difficilement à survivre dans un univers de plus en plus hostile. Cet état de fait est dénoncé par de nombreux syndicats apicoles (lire aussi Suite101: Les meilleurs miels de Drôme et d'Ardèche récompensés et En Rhône-Alpes, le frelon asiatique sera détruit par les pompiers )

Lire aussi : Alain Louy, avocat à Strasbourg, a tenté de réduire les droits d'un papa apiculteur, en présentant les abeilles comme féroces, à la veille d'Apidays. Echec.

Suite101: Veille d'Apidays, un avocat strasbourgeois attaque les abeilles

Sur le même sujet