Françoise Roumieux nouvelle présidente de Femmes Vignes Rhône

Créée en 2004 par Anne Hugues, une historienne de l'art devenue vigneronne, l'association Femmes Vignes Rhône vient d'élire une nouvelle présidente.
13

Cinquième génération de vignerons, Françoise Roumieux-Mayard gère la propriété familiale, les Vignobles Mayard à Châteauneuf-du-Pape, avec son frère Didier, courtier en vins, et sa sœur Béatrice.

Chez les Mayard, on est vigneron de père en fils. C’est donc tout naturellement que Françoise a pris la relève. Ayant suivi des études supérieures de commerce, la gestion et la partie commerciale lui incombaient de fait. Mais faire du vin était bien tentant. Dès 1989, elle se forme aux côtés de son père pendant dix années passionnantes d’échange et de complicité.

Modernisation de la cave et du vignoble

En 1999, lorsqu’elle prend les commandes, elle poursuit la phase de modernisation de la cave et le remembrement du vignoble.

Elle oriente le domaine vers une agriculture durable respectueuse de l'environnement avec un travail du sol entièrement mécanique et une lutte contre les prédateurs purement écologique. Depuis, elle travaille entourée d’une équipe de huit personnes et elle s’assure, tous les matins avant de prendre son poste, “que chaque membre de l’équipe se sente bien car c’est là la base du travail bien fait”, dit-elle, privilégiant les rapports humains.

Françoise Roumieux adhère à l’association Femmes Vignes Rhône depuis ses débuts. Elle l’a donc vu naître, se développer, prendre différentes orientations, tout cela dans un même but : faire savoir que le métier de vigneron se conjugue aussi au féminin avec conviction et surtout professionnalisme.

La participation aux évènements importants de la filière demeurera la principale préoccupation de Femmes Vignes Rhône, tout en réfléchissant à une manière de répondre aux multiples attentes des clients pour un modèle de commercialisation groupée visant à leur proposer une gamme de vins de l’ensemble de la Vallée du Rhône.

L’association Femmes Vignes Rhône

Elles sont trente, elles ont entre 25 et 60 ans, viennent d'horizons divers mais partagent la même passion : le vin - le vin en général et celui de la Vallée du Rhône en particulier.

Leur premier métier ou leurs études ne les destinaient pas forcément au monde du vin. Au sein de l’association Femmes Vignes Rhône, chacune apporte son expérience dans une autre vie.

Vigneronnes, œnologues, communicantes, sommelières… Trente femmes nées ou « importées » dans la Vallée du Rhône qui ont plaisir à associer leurs énergies et leur bonne humeur, leur dynamisme, la volonté de contribuer à développer la communication et la diffusion des appellations du terroir où elles sont présentes - Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Villages, Châteauneuf-du-Pape, Visan, Vacqueyras, Gigondas, Beaumes-de-Venise, Coteaux du Tricastin, Côtes du Ventoux, Côtes du Luberon, Costières de Nîmes - en cultivant une approche simple et conviviale du vin.

Ensemble elles organisent des dégustations, participent à des salons, animent des fêtes organisées dans leur terroir comme la fête de la truffe et du vin, découvertes en Vallée du Rhône etc... Elles ont toutes le feu sacré pour le vin.

Lire aussi sur Suite 101

Alain Louy, avocat à Strasbourg, fait partie de ces avocats qui ont dérapé. Maître Alain Louy, dans sa phobie des abeilles, a tenté de réduire les droits d'un papa apiculteur, en présentant les abeilles comme féroces, à la veille d'Apidays. Echec. Veille d'Apidays, un avocat strasbourgeois attaque les abeilles

De l'ordre du temple solaire, avec ses dizaines de vrais morts, aux mensonges de la première affaire Nathalie Gettliffe, comment s'y retrouver ? Enquête. Sectes dangereuses : vrais adeptes et fausses victimes.....

Une société Suisse vient de déposer plainte au pénal pour malversation financière contre un ancien adjoint au maire d'Annemasse (Robert Borrel à l'époque). Un ancien adjoint au maire d'Annemasse suspecté de malversation

Au Canada, comme en France, le seul nom de Gettliffe est synonyme d'une saga judiciaire sans fin. La Franco-Canadienne est poursuivie pour maltraitance. La Franco-Canadienne Nathalie Gettliffe accusée de maltraitance

CONT12

Sur le même sujet