Gastronomie: Marrakech attire les chefs cuisiniers français

Fabrice Vulin, étoilé au Michelin à Genève, Jean-Marie Gueraische et Christophe Leroy se sont installés de l'autre côté de la Méditerranée, au Maroc.
56

L'un des plus grands palaces de Marrakech, le Palmeraie Hotel & Resorts (groupe hôtelier et de résidences possédant plusieurs restaurants regroupés sous la bannière "Pavillon du Golf"), qui accueille de nombreux touristes français, a fait appel à trois chefs français pour diriger les cuisines des restaurants du groupe.

Les vacanciers et convives qui s'y rendent ont alors la surprise de retrouver, sur place mais côté cuisine, Fabrice Vulin, au Pavillon du Golf. Pour les inconditionnels du guide Michelin, ce jeune chef est loin d'être un inconnu. En 2004, Fabrice Vulin, membre de l’Académie culinaire de France, avait gagné au Parc des Eaux-Vives de Genève sa première étoile au guide Michelin, suivie d’une deuxième l’année suivante... Un record!

Une maison accueillante qui inspire confiance

Il n’en fallait pas plus pour attirer l’attention des responsables du Palmeraie Hotel & Resorts, qui lui ont confié les commandes du Dar Ennassim - un nom qui peut se traduire par "Maison des saveurs" - le restaurant du très sélect Pavillon du Golf. Fabrice Vulin s'est chargé lui-même de la décoration de la salle - d'inspiration coloniale, avec balustrades, divans en velours rouge et chaises façon médaillon Louis XVI.

"Ma cuisine, je la réinvente pour m’adapter aux plus savoureux produits locaux et faire partager toute ma créativité, explique Fabrice Vulin. Saveurs du Grand Sud, saveurs méditerranéennes pour des mets généreux, festifs, aux parfums et goûts incomparables. Les amateurs pourront aussi visiter ma prestigieuse cave à cigares..."

Jean-Marie Gueraische au Jardin d’Inès

Après une brillante carrière française, Jean-Marie Gueraische s’est installé, lui aussi, de l’autre côté de la Méditerranée pour ouvrir, avec Christophe Leroy, la Table du Marché, à Marrakech. Un franc succès… qui l'a conduit à se voir proposer la direction de la table du Jardin d’Inès, établissement appartenant au groupe hôtelier Palmeraie Hotel & Resorts.

Une ambiance branchée et un service sophistiqué. Sa carte? Une cuisine de marché, toujours, où se mêlent tradition française et touches modernes. Il mélange avec audace parfums exotiques et méditerranéens.

Son exigence l'incite à soigner autant le contenu de l’assiette que l’assiette elle-même et la table. Sa cuisine du marché est revue tous les jours avec des produits frais. La salle invite également au voyage et à l’abandon avec sa terrasse ouverte, où les odeurs des chaudes journées marocaines se mêlent aux fragrances des plats, et depuis laquelle la vue se perd dans les jardins d’oliviers et de palmiers…

Christophe Leroy a ouvert son premier Leroy’s Kfé

Réparti sur près de 1000 m2, au coeur du dispositif du Palmeraie Hotel & Resorts, le Leroy's Kfé est né d’une idée novatrice appelée à être déclinée dans le monde entier. Entièrement dédié à l’art de vivre et à la gourmandise, résolument contemporain et ouvert sur le monde, ce lieu à la fois unique et multiple invite les gourmets à découvrir une nouvelle façon de vivre le restaurant.

Envie d’une tarte aux agrumes ou d’une pâtisserie orientale? D’une quiche crevettes ou d’un tajine de poulet? D’une salade ou d’un homard rôti? D’un poulet à la broche ou de quelques grains de caviar? Toutes les envies de gourmandise sont satisfaites de midi à minuit au Leroy’s Kfé. Plats gastronomiques ou club sandwich? Pas de ségrégation, pas de protocole, pas d’horaires. Et sensations gustatives garanties à trois heures d'avion de Paris ou de Lyon…

Lire aussi sur Suite 101

Alain Louy, avocat à Strasbourg, fait partie de ces avocats qui ont dérapé. Maître Alain Louy, dans sa phobie des abeilles, a tenté de réduire les droits d'un papa apiculteur, en présentant les abeilles comme féroces, à la veille d'Apidays. Echec. Veille d'Apidays, un avocat strasbourgeois attaque les abeilles

CONT12

Sur le même sujet