Le groupe Aoste ferme son usine "Calixte" à Boffres en Ardèche

Le groupe qui détient les marques Aoste, Justin Bridou, Cochonou, Jean Caby ou Weight Watchers en grande difficultés financières : 80 licenciements en 07.
40

Nouveau coup dur pour l'économie Ardéchoise et pour les 80 salariés permanents et 30 intérimaires qui travaillaient jusqu'à présent à l'usine de salaisons Calixte (groupe Aoste), située à Boffres dans l'Ardèche. Les prochains comités d’entreprise, du groupe Aoste le 6 avril 2012, et de l’établissement Calixte de Boffres le 10 avril 2012 devraient officiellement annoncer cette fermeture, les licenciements et quelques mesures du plan de sauvegarde de l’emploi.

Les 80 salariés permanents de l'usine de salaisons de Boffres, créée en 1859, affichent leur l'incompréhension : "ll y a encore trois mois on faisait des heures supplémentaires", confie une salariée, jointe par téléphone. "Il semble bien qu’Aoste agisse là suivant une logique de groupe, cherchant à rassembler les activités de découpe et de conditionnement des salaisons sur le site d’Aoste en Isère", indique la même source.

Créée en 1859, l'usine Calixte avait été rachetée par Aoste en 1993

Le groupe Aoste est une entreprise agro-alimentaire française spécialisée dans la fabrication et la distribution de charcuterie . Selon le site Wikipedia, elle a été fondée en 1976 et est désormais détenue par le groupe espagnol Campofrío Food Group (lui-même détenu par le groupe américain agro-industriel Smithfield Foods ). Elle possède les marques Justin Bridou , Aoste, Jean Caby , Calixte et Cochonou . Elle commercialise également la marque Weight Watchers sous licence .

L'usine, connue sous le nom de Calixte, a été rachetée en 1993 par le groupe Aoste (Cochonou, Justin Bridou, Jean Caby, Weight Watchers), leader français de la charcuterie dont le siège est à Saint-Priest dans le Rhône. Depuis 2008, il fait partie du groupe Campofrio food qui est un des cinq plus grands acteurs mondiaux du marché de la viande transformée.

Les six chaînes de production de l'unité de Boffres sont dédiées au tranchage et au conditionnement de jambon, saucisson

En 2006, Aoste est rachetée par Smithfield Foods , et regroupe toutes ses activités françaises sous le nom de Groupe Aoste. La marque Jean Caby , acquise en 2004, ainsi que quatre sites de production implantés à Saint-André-lez-Lille , Lampaul-Guimiliau (ex-SBS), Ergué-Gabéric (ex-Jean D'Erquet) et Saint Priest (ex-Imperator) viennent s'ajouter à ce que possédait Aoste. Cette même année, Aoste était devenu le partenaire officiel du Tour de France à la voile , et l'usine de Saint-Chamond avait fermé ses portes, avec, à la clé, un certain nombre de licenciements.

Jointe par téléphone, la direction de l'usine de Boffres, située en Ardèche, dans les Boutières, confirme la fermeture et les licenciements. Selon des informations recoupées, lors d'une réunion du comité d'entreprise, la direction a confirmé la fermeture de l'usine pour le mois de septembre. Selon les témoignages de salariés, rien ne laissait augurer d'une telle annonce.

L'usine de Boffres est indissociable du soucisson Calixte, mais aussi des produits commercialisés par le groupe Aoste (Cochonou, Justin Bridou, Jean Caby, Weight Watchers), leader français de la charcuterie dont le siège est à Saint-Priest dans le Rhône. Depuis 2008, il fait partie du groupe Campofrio food qui est un des cinq plus grands acteurs mondiaux du marché de la viande transformée.

Les six chaînes de production de l'unité de Boffres sont dédiées au tranchage et au conditionnement de jambon, saucisson et autres produits de charcuterie fabriqués dans l'usine voisine de Vernoux-en-Vivarais.

Sur le même sujet