"Les avocats au cinéma" : rencontre de la justice et du 7e art

Les Presses universitaires de France (PUF) publient un ouvrage original, sous la signature du magistrat Christian Guéry (collection questions judiciaires).
15

"Si Jésus Christ vivait aujourd'hui et avait 5000 dollars, il aurait connu un autre sort", clame maître Billy Flinn (Richard Gere) dans Chicago . Cette remarque du magistrat Christian Guéry, ancien maître de conférences à l'Ecole nationale de la Magistrature, situe la qualité de cet ouvrage, qualité rehaussée par l'importance des recherches de l'auteur.

En effet, Christian Guéry a vu et revu 270 films pour réaliser ce livre très documenté, aux références soignées. Du coup, tous les avocats qui liront ce livre seront heureux de découvrir un magistrat avocatphile, qui reconnaît la beauté de cette profession, la passion de défendre et l'importance du rôle joué par les avocats pour le bon fonctionnement de la société. Même si d'après lui, ce rôle est encore très insuffisant en France.

La dualité constante des personnages d'avocat au cinéma

Alcoolique ou drogué, obsédé sexuel, complice de son client, l’avocat de cinéma présente bien des défauts. L'habileté de Christian Guéry est de bien connaître cette profession et de nuancer, page après page, ce que le cinéma noircit. En même temps, dans tous les films visionnés par l'auteur, l'avocat apparaît parfois comme le défenseur de la veuve ou de l’orphelin, redresseur de torts, héros des temps modernes. L’avocat américain viole quant à lui régulièrement la loi, n’hésitant pas à entrer par effraction là où les preuves peuvent se trouver. Pourquoi ?

Cette dualité du personnage au cinéma est constante. Christian Guéry relève : "Il est âpre au gain, avide d’argent et de gloire, mais peut être aussi pur et désintéressé, un avocat au grand cœur."

Au niveau de la critique cinématographique, l'ouvrage s'avère très fouillé. L'auteur a vu et revu nombre de films judiciaires, qu'il appelle "films de prétoire" et les analyse et dissèque souvent avec beaucoup de profondeur.

270 films sont évoqués au total, parfois en quelques lignes, mais souvent sur plusieurs pages pour les plus importants comme Autopsie d'un meurtre par exemple.

Les représentations au cinéma sont-elles conformes à la réalité ?

Seule ombre au tableau de ce livre de recherche : la liste des 270 films cités n'est pas paginée et l'ouvrage aurait gagné en performance avec l'ajout d'une liste des 20 ou 30 films de prétoire préférés de l'auteur pour faciliter les repères des lecteurs cinéphiles.

L’auteur a le mérite de s’interroger sur les représentations de l’avocat au cinéma, dans le cadre de l’enquête ou de l’audience, dans ses relations avec son client ou avec les magistrats, et sur l’image qui est donnée de sa vie privée et de sa morale professionnelle. Existe-t-il une évolution sensible de cette représentation ? Est-elle conforme ou non à la réalité ?

Christian Guéry est magistrat, ancien maître de conférences à l’École Nationale de la Magistrature. Il est l’auteur de nombreuses chroniques et ouvrages de procédure pénale, et d’articles sur les rapports du cinéma et de la justice. Il a notamment publié Justices à l’écran (PUF, « Questions judiciaires », 2007).

"Les avocats au cinéma" pratique

Editeur : Presses Universitaires de France (PUF°

Catégorie : essai

Auteur : le magistrat Christian Guér y

260 pages, 30 euros

Collection " Questions judiciaires "

Discipline : Droit/Sc. politiques / Relat. inter.

Directeurs de la collection : Frédéric Debove

Sortie en librairie : premier semestre 2011

Lire aussi : Jacques Vergès revisite les affaires Jeanne d'Arc ou Jack L'Eventreur dans son nouveau livre "Justice et littérature" (PUF) pour imaginer l'avocat du futur. "Justice et littérature" : Jacques Vergès peint l'avocat du futur |

Alain Louy, avocat à Strasbourg, a tenté de réduire les droits d'un papa apiculteur, en présentant les abeilles comme féroces, à la veille d'Apidays. Echec. Veille d'Apidays, un avocat strasbourgeois attaque les abeilles

Le ministre de l'Agriculture vient d'étendre l'autorisation du Cruiser au colza alors que le Conseil d'Etat a déjà annulé les autorisations précédentes : Cruiser étendu au Colza : Bruno Le Maire défie la justice

Sur le même sujet