Lyon choisie pour accueillir le Congrès mondial des bibliothèques

Lyon accueillera le Congrès mondial des bibliothèques en 2014, la ville étant choisie par l'International Federation of Library Associations and Institution
20

Ville de patrimoine et de culture, Lyon a été choisie pour accueillir le Congrès mondial des bibliothèques en 2014. En effet, Lyon vient d’être choisie par l’IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions) pour accueillir le 80ème congrès international des bibliothèques et des sciences de l’information.

Capitale européenne des cultures, Lyon vise le partage des savoirs

Selon Georges Kepenekian, Adjoint au Maire de Lyon délégué à la culture, au patrimoine et aux grands événements, joint au téléphone ce 20 août 2012, " Cet événement mondial consacré à la lecture publique et à la diffusion des savoirs rassemble chaque année, plus de 3500 participants de 130 nationalités, issues du secteur des bibliothèques et de la documentation.

"Du 16 au 22 août 2014, Lyon ouvrira sa Cité internationale à tous les experts du livre pour un grand nombre de rencontres et de conférences spécialisées et de haut niveau.... Ce choix confirme la position de Lyon en tant que métropole des savoirs et de la connaissance. Forte de son patrimoine, notre politique culturelle soutient activement la lecture publique et la diffusion du livre : notamment par le développement d’un réseau de 15 bibliothèques municipales, le soutien renforcé aux évènements littéraires (Assises internationales du roman, Quais du polar, Lyon BD festival…) ou encore l’engagement pour une plus grande diffusion des savoirs avec la numérisation complète du fonds ancien de la bibliothèque…

Capitale européenne de l’imprimerie à la Renaissance, c’est dans cette même volonté de partage des savoirs que Lyon a souhaité accueillir en 2014 le congrès mondial des bibliothèques.....", ajoute Georges Kepenekian, Adjoint au Maire de Lyon délégué à la culture, au patrimoine et aux grands événements.

La Suisse avait accueilli le congrès mondial en 2007

La Suisse avait accueilli le congrès mondial des bibliothèques en 2007. S’inspirant de l’expérience des bibliothécaires américains en matière de lobbying, les bibliothécaires suisses ont mené, à cette occasion, des réflexions qui ont donné lieu à la publication d’un outil de communication bilingue.

Fondé sur des principes de marketing, le Manuel de lobby des bibliothèques suisses encourage les professionnels à mettre en relief, face à diverses catégories de décideurs, le rôle assumé par les bibliothèques dans le nouvel environnement afin que les centres de ressources puissent rester des lieux libres d’accès, offrant gratuitement des services à valeur ajoutée à un public vaste et diversifié.

Le congrès mondial permet de se constituer un carnet d'adresses et un savoir-faire

Si la Suisse avait été candidate pour accueillir en 2007 le congrès de IFLA, c'est parce que ce projet donnait aux bibliothé­caires l’opportunité de se constituer un carnet d’adresses et un savoir-faire. Cette expertise a été utilisée dans le cadre du Sommet mondial sur la Société de l’information qui s'est déroulé à Genève. À cet effet, une conférence ciblée sur le rôle des professionnels de l’information sera organisée pour que les bibliothèques soient mentionnées dans la déclaration d’intention politique comme garantes de la qualité et de la diversité des contenus et qu’elles restent des points d’accès universel et libre pour tous.

Sur le même sujet