Mort de Ben Laden : le soldat Matt Bissonnette dérange l'Amérique

A quelques jours du 11 septembre, le livre du commando Matt Bissonnette, "No Easy Day", révèle qu'Oussama Ben Laden, désarmé, a été abattu.....

Troublant ! Le leader Islamiste Oussama Ben Laden a-t-il été abattu comme un chien, par les commandos américains, alors qu'il était désarmé dans son refuge du Pakistan ? Ancien membre du commando, Matt Bissonnette l'affirme et raconte sa vérité et sa version des faits dans le livre intitulé "No Easy Day", qui doit paraître le 11 septembre 2012 sous le pseudonyme de Mark Owen pour coïncider avec l'anniversaire des attentats terroristes de New-York en 2001.

Avec ce récit du raid et cette version, le scénario du raid qui a tué Ben Laden est violemment mis en doute. En pleine campagne présidentielle américaine, l'ouvrage constitue un "pavé dans la mare" et pourrait bien éclabousser. Car ce récit contredit à 300 % la version officielle du Pentagone et de Barack Obama selon laquelle "le chef du réseau terroriste Al-Qaïda a été tué alors qu'il retournait dans sa chambre, probablement pour aller y récupérer une arme". Comme Suite 101 l'indiquait en exclusivité le 23 août 2012, un ancien militaire américain publie un livre sur Ben Laden , et cet ancien militaire américain a participé à l'opération organisée pour tuer Oussama Ben Laden. Il raconte tout dans un livre à paraître le 11 septembre 2012.

L'affaire Bissonnette provoque d'immenses remous sur tout le continent américain

Dès le 24 août 2012, Radio Canada révélait que les membres de forces spéciales ont reçu cette information jeudi dans une lettre signée par l'amiral Bill McRaven, directeur des opérations spéciales de l'armée américaine : " Les militaires ont le droit publier des mémoires relatant leurs aventures et de militer en faveur de certaines causes, mais ne peuvent mettre en danger leurs collègues par leurs écrits, ni prétendre représenter l'ensemble des membres des forces spéciales", a précisé l'amiral McRaven.....".

La controverse entourant la sortie de "No Easy Day" survient alors que l'implication des militaires dans la campagne présidentielle est remise en question, selon les informations obtenues par Radio Canada, qui ajoute : "un groupe d'anciens agents des Navy SEALs et de la CIA accusent le président Barack Obama de s'attribuer trop de mérite dans l'opération qui a mené à la mort de Ben Laden....".

L'auteur pourrait être sanctionné

A quelques jours de la sortie de l'ouvrage, tous les journauux des Etats-Unis se déchaînent. D'autant plus que le livre est présenté par son éditeur comme le 'récit de première main sur la mission qui a tué Ben Laden"

En France, les plus grands quotidiens, à l'image du Parisien, multiplient les articles, soulignant "à l'annonce de la sortie du livre, le ministère de la Défense et la CIA ont assuré n'avoir jamais été informés du projet....".

Des informations encore plus pointues sont diffuées aux USA par le Washington Post , qui affirme, en parlant des autorités américaines : "ni l'auteur ni l'éditeur ne les ont sollicités pour y apporter des modifications ou des précisions, comme c'est pourtant souvent le cas pour ce genre de récit. "Ce livre n'a pas été soumis à une relecture avant publication", a assuré le porte-parole de la CIA, Preston Golson, au quotidien américain. Même son de cloche au Pentagone, dont le représentant George Little a déclaré ne pas être «pas au courant que qui que ce soit ait relu» l'ouvrage....".

Néanmoins, Matt Bissonnette risque d'être sanctionné pour être passé outre cette procédure.

Sur le même sujet