Mort de Yasser Arafat : la justice reçoit la plainte d'assassinat

Une information judiciaire pour assassinat concernant la mort de Yasser Arafat en 2004 a été ouverte, ce 28 août 2012, par le parquet de Nanterre. Enquête

Rebondissement, grâce à "Al-Jazeera", la chaîne qui détrône les autres médias , dans l'affaire de la mort de Yasser Arafat, avec l'ouverture d'une information judiciaire pour assassinat concernant sa mort en 2004, par le parquet de Nanterre.. Elle fait suite au dépôt d'une plainte contre X pour assassinat avec constitution de partie civile, le 31 juillet, par Souha Arafat , la veuve du chef de l'Autorité palestienne.

Comme Suite 101 l'avait révélé, Slate avait publié le dossier médical de Yasser Arafat . La mort du leader Palestinien s'inscrit dans un contexte particulier. Alors qu'il était bloqué par l' armée israélienne depuis près de trois ans dans la Muqata'a, son quartier général de Ramallah, "le Vieux" avait été victime d'un mal aussi foudroyant que non identifié. Il était décédé le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire de Percy, en région parisienne.

La chaîne qatarie Al-Jazira a mis la pression sur la jutice française

Sans La chaîne "Al-Jazira", qui a annoncé mardi 3 juillet 2012 qu’un laboratoire suisse avait retrouvé du polonium 210 , une substance extrêmement radioactive, et qui a relancé le débat il y a quelques semaines sur les circonstances de la mort de Yasser Arafat, en dévoilant les résultats d'examens menés par un laboratoire suisse , il est probable que la justice française n'aurait pas bougé le petit doigt. De plus, à la suite de ces révélations, l'Autorité palestinienne a autorisé l'exhumation du fondateur du mouvement national palestinien.

Arafat, c'est le retour du disparu .

"Al-Jazira" s'est forgée une réputation d'impartialité.

Son fondateur, Hamad bin Khalifa Al Thani , émir du Qatar, devrait laisser à la postérité l'image d'un roi visionnaire. Aujourd’hui, la chaîne "Al-Jazeera", qu'il a initiée, lui confère un pouvoir inégalé sur tous les pays arabes du monde alors que la création de cette chaîne d'information a représenté un investissement modeste par rapport au coût du moindre matériel militaire.

Du polonium aurait été retrouvé dans le corps de Yasser Arafat

Alors qu'aucune autopsie n'a été effectuée après le décès du leader palestinien, la thèse de l'empoisonnement au polonium 210 a été relancée en juillet 2012 quand un laboratoire suisse, à Lausanne, a découvert des quantités anormalement élevées de polonium , une matière radioactive. A la suite de cette révélation, l’ Autorité palestinienne avait donc donné son feu vert pour l’exhumation du corps de Yasser Arafat, pour qu'il soit de nouveau examiné.

Comme le relate Slate, avec minutie et précision, "les médecins français ont cherché tous azimuts les causes de la dégradation très rapide de la santé de Yasser Arafat. En deux semaines, ce dernier a perdu 3 kg, son taux de plaquettes sanguines est tombé de 177 000 à 72 000 par millimètre cube et est diagnostiquée une "coagulation vasculaire disséminée sévère" (CIVD), dont les symptômes sont de nombreux petits caillots sanguins provoquant des hémorragies....".

Le polonium est une substance radioactive hautement toxique, qui a servi à l'empoisonnement en 2006 à Londres d'Alexandre Litvinenko, un ex-espion russe devenu un opposant très gênant.

Sur le même sujet