oenotourisme et vins : les côtes du Rhône se structurent à Tain

Outil de promotion pour les professionnels du vin, la Maison des vins de Tain l'Hermitage (26) a été inaugurée par Christian Paly, président d'Inter-Rhône

Avec une nouvelle Maison des Vins à Tain l’Hermitage, dans la Drôme, au coeur de la vallée du Rhône, c'est l'ensemble des viticulteurs, de Condrieu à Nîmes, de Vienne à Avignon, qui participent à la bataille de la promotion, de l'amélioration de la qualité, de la commercialisation. Des viticulteurs qui s'ouvrent encore davantage vers le grand public, vers les consommateurs, pour valoriser un produit authentique, élaboré avec amour le long de la vallée du Rhône.

Pour mémoire, le côtes-du-rhône est un vin d' appellation d'origine contrôlée produit sur les rives droite et gauche du Rhône entre Vienne et Avignon . Comme le souligne le site Wikipedia, l'aire de production du côte du Rhône "correspond à une grande partie du vignoble de la vallée du Rhône car il s'agit d'une appellation régionale. D'autres appellations sont produites au sein de cette aire : côte-rôtie , condrieu , château-grillet , saint-joseph , cornas , saint-péray , crozes-hermitage , hermitage , côtes-du-rhône villages (avec de nombreuses dénominations géographiques internes), vinsobres , rasteau , gigondas , beaumes-de-venise , muscat de Beaumes-de-Venise , vacqueyras , châteauneuf-du-pape , lirac et tavel ."

Inaugurée le vendredi 2 mars 2012 à 16h30, par de nombreuses personnalités, dont le député Patrick Labeaume et le sénateur Jean Besson, la nouvelle Maison des Vins de Tain l’Hermitage, nouvelle adresse de référence pour le vignoble, a été valorisée par Michel Brunet, président de la communauté de communes "Pays de l’Hermitage", Gilbert Bouchet, conseiller général et maire de Tain l’Hermitage, Christian Paly, président d’Inter-Rhône.

Un laboratoire d'analyse ultra performant pour les vins

Créé à l’initiative de la Communauté de Communes, de l’Interprofession des Vins AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône et du Syndicat Général, ce nouvel espace d’accueil abrite désormais un laboratoire d’analyse, un espace oenotouristique ainsi qu’un service de douane. Et Christian Paly de souligner : "S’ouvre ainsi sur Tain l’Hermitage un lieu d’accueil pour le patrimoine viticole et vinicole, regroupant sur un nouveau site la Maison des Vins jusqu’à présent localisée à Tournon ainsi que le laboratoire de Bourg les Valence.....".

C’est en 2008 que le site de Tain l’Hermitage à été retenu pour sa localisation au cœur du vignoble et ses commodités d’accès. L’architecture du bâtiment est résolument contemporaine : bois, verre et métal font écho à la minéralité du granit et la modernité des Côtes du Rhône.

Pour Christian Paly, Président d’Inter-Rhône, "Cette maison est une pierre angulaire de la représentation le l’Interprofession dans le Nord, berceau d’appellations de prestige..." . De plus, la présence physique de l’interprofession dans le secteur marque son engagement vis-à-vis des metteurs en marchés et du vignoble.

La Maison de Tain offre un service technique de proximité qui traduit une volonté d’assurer une continuité dans l’évolution qualitative des vins de la Vallée du Rhône.

La maison des vins est un instrument de cohérence stratégique

Véritable instrument de cohérence stratégique, cette installation est l’occasion de réaffirmer le lien entre l’ensemble des crus septentrionaux appelés à faire de cette maison un lieu de rencontre et de travail, ont, tour à tour, souligné les intervenants.

Enfin, la Maison de Tain est un véritable outil de développement de l’image des vins, de la viticulture, des crus, de la qualité, notamment sur le plan oenotouristique. Elle constitue un relais d’accueil pour gagner la bataille commerciale du XXI ème siècle.

Lire aussi sur Suite 101 :

Jean-Michel Marle rejoint l’équipe des Châteaux Belle-Vue, Gironville et Bolaire

Cette arrivée fait malheureusement suite à la disparition prématurée de Vincent Mulliez, la figure emblématique de ces châteaux. Son épouse Isabelle a immédiatement repris la gérance de la S.C. de la Gironville. Isabelle poursuit avec détermination l’oeuvre initiée par son mari. Cet homme rigoureux et entreprenant avait réussi en quelques années à imposer ses trois propriétés, Belle-Vue, Gironville et Bolaire parmi les meilleures valeurs du Médoc. "Après un brillant parcours de recrutement et dans le cadre du plan de développement des domaines, Jean-Michel Marle a rejoint en février 2012 la S.C. de la Gironville au poste de directeur d’exploitation, illustrant une nouvelle étape d’ambition et de consolidation de la structure" explique Hortense Cardinal de la société Bordelaise "Lettres de Châteaux". Châteaux Belle-Vue, Gironville et Bolaire : un nouveau directeur

Parmi les grands vins de Bordeaux, le Château de Chantegrive connaît une nouvelle impulsion grâce à Hélène Lévêque, femme de tête passionnée par le vin. Bordeaux : la passion du vin pour Hélène Lévêque à Chantegrive

Au cœur des vignobles de Pessac-Léognan, Philippe Lacoste s'impose comme un "seigneur" du Bordelais, qui a su s'entourer d'œnologues réputés. Château Ferran : un vignoble exceptionnel valorisé par P. Lacoste

Le chateau Corbin est un des plus anciens domaines de Saint-Emilion, selon Marie-Stéphane Malbec, directrice de l'agence Bordelaise spécialisée "Lettres de Châteaux". Les fondations du Château remontent au XVème siècle et selon la légende, Corbin aurait été le fief appartenant au Prince noir. Bâti au milieu du XIXe siècle, l'actuel château Corbin a été acquis en 1924 par les arrières-grands-parents des actuels propriétaires, Sébastien et Anabelle Bardinet. Cette dernière, oenologue, dirige la propriété. Château Corbin : le renouveau avec Anabelle Cruse-Bardinet

Sur le même sujet