Succès du concours régional des miels d'Ardèche et de Drôme

Les montagnes sauvages de l'Ardèche et les lavandes de la Drôme permettent aux abeilles d'élaborer les meilleurs miels d'Europe, avec médailles.
19

Le syndicat d’apiculture l’Abeille Ardéchoise et Drômoise a organisé son traditionnel concours régional des miels le 18 février 2012 au Teil, à la salle des fêtes . Ce concours était ouvert à tous les apiculteurs possédant des ruches en Ardèche ou en Drôme.

Force est de constater le succès grandissant rencontré par ce concours régional des miels de Drôme et d'Ardèche ( http://lesmielsbio07.onlc.fr ), organisé chaque année et ouvert à des milliers d'apiculteurs. Initié au coeur de la vallée du Rhône au Teil, en Ardèche, il permet de sélectionner les meilleurs miels, dans de multiples catégories, et de récompenser, avec des médailles d'or, d'argent et de bronze, de nombreux apiculteurs.

Avec le savoir-faire qui lui est reconnu, ce concours régional des miels est devenu à l'échelon du Sud Est ce que le concours général agricole est au salon de l'agriculture à Paris. Les échantillons présentés ont été appréciés, le 18 février 2012 au matin, par un jury de professionnels et de connaisseurs. Ce concours s’inscrit dans la volonté du syndicat l'Abeille Ardéchoise et Drômoise de valoriser l’ensemble des miels des deux départements, et, de manière plus générale, de mieux faire connaître les produits élaborés par les abeilles, comme l'indiquait Suite101 dans Apis: les meilleurs miels sélectionnés au Teil le 18 février 2012 .

Des miels issus d'une zone géographique préservée des pollutions

Le concours régional des miels, organisé chaque année au Teil, au coeur de la vallée du Rhône, est au Sud-Est de la France ce que le concours général agricole est au salon de l'agriculture à Paris. Dans cette zone de Rhône-Alpes protégée de toute pollution et à l'abri des cultures intensives, les échantillons des meilleurs mielsont été appréciés, le 18 février au matin, par un jury de professionnels et de connaisseurs. Ce concours s’inscrit dans la volonté du syndicat "l'Abeille Ardéchoise et Drômoise" de valoriser l’ensemble des miels des deux départements, et de mieux faire connaître les produits élaborés par les abeilles.

Un concours régional ouvert aux meilleurs miels

Ce concours permet à tous les bergers des abeilles de participer dans la catégorie lavande, acacia, toutes fleurs (clair), toutes fleurs (foncé), châtaignier, montagne, forêt, sapin, miellat, garrigues, miel du Haut Vivarais, Cévennes, printemps, etc. Les différentes catégories reflètent la diversité florale de notre belle région.

Parmi les très nombreux échantillons présentés, un certain nombre de miels ont été primés et récompensés par un certain nombre de médailles. Le jury a toujours refusé de primer des miels ne répondant pas aux critères optimum de présentation visuelle ou n’ayant pas toutes les qualités olfactives, gustatives, etc.

Les miels médaillés

Les miels suivants ont été récompensés par des médailles :

- Miel d’acacia : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ;

- Miel de châtaignier : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) et à Larissa Leydier (26 La Coucourde) ; argent à Joël Cortial (07 Viviers) ; bronze à André Laplanche (07 Barnas) ;

- Miel de fleurs de montagne : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ; argent à Marie-Jeanne et Michel Riffard (07 Saint-Martin-de-Valhamas) ;

- Miel de forêt : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ;

- Miel de Garrigues : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ; argent à à Joël Cortial (07 Viviers) ;

- Miel de lavandes : or à Larissa Leydier (26 La Coucourde) ; argent à Joël Cortial (07 Viviers) ;

- Miel de Miellat de sapin : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ;

- Miel du Haut-Vivarais : or à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ; argent à Tony Cramesnil (07 Annonay) ;

- Miel toutes fleurs foncé : or à Joël Cortial (07 Viviers) ; argent à Marie-Jeanne et Michel Riffard (07 Saint-Martin-de-Valhamas) ; bronze à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ;

- Miel toutes fleurs clair : or à Tony Cramesnil (07 Annonay) ; argent à Larissa Leydier (26 La Coucourde) ; bronze à Francis Gruzelle (07 Saint-Alban-d’Ay) ;

- Miel de printemps : or à Larissa Leydier (26 La Coucourde) ; argent à à André Laplanche (07 Barnas) ;

- Miel des Cévennes : or à Joël Cortial (07 Viviers) ;

Tous les récipiendaires ont été chaleureusement félicités et un vin d’honneur a suivi la lecture du palmarès.

Le syndicat d'apiculture a élu ses dirigeant et organisé ses priorités

L'élection du tiers sortant du conseil d'administration a donné les résultats suivants : Francis Gruzelle et Patrice Mérillet ont été réélus à l'unanimité. Carole Tonin et Louis Thezier ont été élus à l'unanimité.

A l'issue de l'assemblée générale, consacrée à la défense de la profession, en présence d'Olivier Peverelli, conseiller général-maire du Teil, qui représentait le député et Président du Conseil Général Pascal Terrasse, tous les responsables du Syndicat ont été réélus dans leurs fonctions, à l’unanimité.

Président : Francis GRUZELLE (Saint-Alban-d’Ay 07)

Vice-Président : Joël Cortial (Viviers 07)

Trésorier : Jean-Michel Leydier (La Coucourde 26)

Secrétaire : Julien Bourette (Saint-Restitut 26)

Secrétaire-Adjoint : Carole Tonin (Tournon-sur-Rhône 07)

Responsable des ruchers écoles : Maurice Rossetti (Dieulefit 26)

Membres du buureau : André Laplanche (Cavaillon 84 et Barnas 07) , Larissa Leydier (La Coucourde 26), Bernard Schoeffert (Saint Laurent du Pape 07)

Membres du Conseil d'Administration : Marie-Louise Sagne (Lyas 07), Edwin R. CROT (Pailharès 07), Patrice Mérillet (Antraigues 07), Louis Thezier (Anneyron 26)

Le trésorier Jean-Louis Baert, qui a déménagé en Normandie, ne se représentait pas au Conseil d'administration. Madame Henriette Colenson ne se représentait pas au Conseil d'administration.

La sauvegarde des abeilles et du miel

L'action du syndicat d'apiculture "l'Abeille Ardéchoise et Drômoise contribue à la sauvegarde des abeilles, alors que L'ONU est préoccupée par la très forte mortalité des abeilles. Les conséquences directes de cette mortalité ont été peu médiatisées. Ce phénomène est principalement observé dans les pays industrialisés de l'hémisphère nord, explique le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) dans un rapport publié jeudi 10 mars 2011.

Dans la vallée du Rhône, le président de l'Abeille Ardéchoise et Drômoise a mis en garde les autorités : « D'ici 20 ans, toutes les abeilles de la planète pourraient avoir disparu, comme les dinosaures ont disparu. Mais les dinosaures n'assuraient pas la pollinisation des espèces végétales. Avec la disparition des abeilles, l'humanité pourrait se retrouver, d'ici 25 ans, sans fruit et légume ». Le constat est clair : depuis 1990, les deux tiers des abeilles ont disparu de la planète, souvent dans une indifférence générale. Lire sur Suite101: Planète : le génocide des abeilles conduit à un monde sans fruit

Sur le même sujet