user_images/178784_fr_frederic2.jpg

FREDERIC CHOMIER

Publié dans : Les articles Sciences & Technologies de Frederic Chomier

Facebook côté pile Facebook côté face

Facebook, le géant des réseaux sociaux n'en finit pas de faire parler de lui en bien ou en mal. Avantages et inconvénients.

Lancé en février 2004, Facebook focalise toutes les attentions avec son millliard de comptes actifs. Deuxième site internet le plus visité derrière Google, son succès fascine autant qu’il inquiète.

Les points forts de Facebook

Construit autour de l’idée de réseautage, Facebook a fabriqué sa notoriété sur des points forts.

Tout d’abord, l’accès est gratuit et semble être destiné à le rester si l’on en croit son fondateur Marc Zuckerberg. Même si les déboires rencontrés lors de l’introduction en bourse accréditent l’idée que ce modèle n’inspire pas forcément les investisseurs. Le réseau social tente d’ailleurs d’attirer la publicité pour assurer son développement et sa soif d’expansion.

L’inscription est également très simple pour tout nouvel internaute qui, en quelques clics, peut démarrer sur Facebook.

Ensuite, tout est fait pour faciliter le nouvel inscrit avec la possibilité de rechercher et d’ajouter des contacts. Le téléchargement de fichiers s’avère assez intuitif que ce soit des fichiers textes, photos ou vidéos.

Outre les fonctions basiques de publications qui permettent de donner des nouvelles à ses proches ou amis, la multiplication d’applications spécifiques offre un choix inégalé notamment en matière de jeux.

Le leader des réseaux sociaux offre aussi une véritable « caisse de résonance » pour ceux qui veulent créer une page spéciale ou un groupe. Les entreprises ou associations se sont rapidement appropriées ces outils pour étendre leur sphère d’influence et toucher un nouveau public.

Des petites fonctionnalités comme la possibilité de cliquer sur le logo j’aime développent le sentiment d’appartenir à une communauté d’esprit sans effort particulier. Je clique donc j’existe !

Facebook et le revers de la médaille

Le leader des réseaux sociaux n’a pas que des partisans et certaines critiques émergent périodiquement.

La presse se fait souvent l’écho de difficultés que rencontrent certains utilisateurs à sécuriser leur utilisation de Facebook.

Les paramètres de connexion et de confidentialité changent assez souvent et les internautes peuvent se laisser distraire et manquer de vigilance.

En effet, certaines informations ou photos publiées à destination de proches peuvent gêner si la diffusion est mal maitrisée. Les données personnelles sont souvent difficiles à effacer car l’interface de Facebook évolue rapidement.

Ainsi il convient de ne pas perdre de vue que certaines informations peuvent être récupérées par des tiers comme des recruteurs dans le cadre d’une recherche d’emploi.

Il a aussi été reproché à Facebook de faciliter trop aisément la diffusion d’informations qui vont permettre d’afficher des publicités ciblées lors de la connexion.

A l’instar de la citation d’Esope qui a dit que « la langue est la meilleure ou la pire des choses » , l’utilisation des réseaux sociaux demande à être maitrisée pour éviter des désagréments potentiels.

Sources

http://www.redressement-productif.gouv.fr/economie-numerique

blog.economie-numerique.net

À propos de l'auteur

user_images/178784_fr_frederic2.jpg

FREDERIC CHOMIER

intéressé par de nombreux domaines (
  • 21

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!