user_images/256761_fr_imgp2411bi.jpg

FRÉDÉRIC PERRAULT

Publié dans : Les articles Voyages & Découvertes de Frédéric Perrault

La Baule : une destination idéale pour les amateurs de plage

La Baule attire de nombreux vacanciers l'été, notamment parce qu'elle est considérée comme « une des plus belle plages d'Europe ».

Quelle est la station balnéaire la plus célèbre de France ? Difficile de répondre à cette question, tant les critères de choix peuvent différer. Néanmoins, quelques noms viennent spontanément à l’esprit, parmi lesquels celui de « La Baule », dont la réputation n’est plus à faire. Cette station côtière, située non loin de Nantes et Saint-Nazaire, attire en effet de nombreux vacanciers chaque été, notamment grâce à sa plage exceptionnelle.

« La Bôle »

La Baule-Escoublac est une commune d’environ 16000 habitants*, située en Loire-Atlantique (44), à environ 20 km de Saint-Nazaire 80 km de Nantes, sur la Côte d’Amour, dans la baie du Pouliguen. Si elle est aujourd’hui une ville moderne et étendue, elle était à l’origine un minuscule village : Escoublac.

Le sable fait décidément partie intégrante de son histoire, puisqu’en 1779, Escoublac est contraint de se délocaliser à un kilomètre pour éviter l’ensablement, en raison des nombreuses dunes qui l’entourent, les dunes de « La Bôle ». A partir de 1840, on entreprend d’y planter une forêt de pins afin d’enrayer le phénomène.

Jusqu’en 1879, peu de touristes viennent à Escoublac, alors qu’ils sont très nombreux à se rendre au Croisic, une cité voisine. Ce n’est qu’entre 1890 et 1914 que La Bôle devient une station à part entière et change alors d’orthographe : « La Baule » (1896) ; des familles aisées s’y installent et commencent à construire des villas le long de la plage.

La Baule sera durement frappée par la crise de 1929, et son développement connaitra un sérieux coup d’arrêt pendant les deux guerres mondiales. Ce n’est qu’à partir des années 1960 qu’elle connaitra un nouvel essor, notamment à travers d’autres formes d’urbanisation. C'est ainsi qu'aujourd'hui, le front de mer arbore de nombreux immeubles et quelques somptueux hôtels. Et l'activité principale de La Baule se concentre bel et bien autour du tourisme.

La plage

L’attraction principale de la Baule est sa plage, qui a largement contribué à sa réputation. Avec ses 9 km de sable fin, celle-ci est souvent considérée, à tort ou à raison, comme « la plus belle plage d’Europe ». Bien-sûr, elle est l’objet de toutes les attentions.

Outre son entretien quotidien, la plage a bénéficié d’importants travaux de ré ensablement en 2004. Elle a ainsi retrouvé une seconde jeunesse, puisque 210 000 m3 de sable ont été rajoutés dans la partie centrale de la baie. La plage subissait en effet une érosion, due à la houle, et voyait sa capacité d’accueil se réduire irrémédiablement.

Pour autant, son succès ne s’est jamais démenti. Chaque été, les touristes se pressent, nombreux, pour découvrir ce site exceptionnel et profiter des joies de la mer. Il est même possible de louer une des très nombreuses tentes rayées bleu et blanc, qui donnent à l’endroit un charme tout particulier.

Mais la plage n’est pas pour autant la seule raison de venir visiter La Baule et ses alentours.

A voir, à faire

Avant, après, ou à la place d’une séance de bronzage sur la plage, les activités suivantes sont proposées.

  • Découvertesde la ville: plusieurs balades permettent de découvrir par exemple le quartier du Casino ou celui de La Baule-Les Pins. Côté circuits, à pied, sont proposés le Circuit du bois d’Amour, ou celui de la Petite Marchande. En vélo, le circuit Velocéan offre une promenade de 7 km entre La Baule et Guérande. Et pourquoi ne pas tester le gyropode, ce moyen de locomotion insolite que l’on croise de plus en plus en centre-ville ?
  • Bien-être : La Baule est presqu’aussi connue pour sa plage que pour ses centres de thalassothérapie. Situés au cœur de la ville, ils attirent les adeptes de bien-être et de détente. La Baule offre par ailleurs une gamme très large d’activités sportives ;
  • Divertissement : ville touristique et de bord de mer par excellence, La Baule dispose de nombreux établissements pour sortir et s’amuser. Le plus emblématique est sans doute le Casino (24, esplanade Lucien Barrière), mais on trouve également un cinéma, de nombreux bars, un bowling, une discothèque, et même un cabaret ;
  • Culture : la Chapelle Ste Anne est l’espace culturel de La Baule par excellence. Elle propose toute l’année de nombreuses expositions et manifestations diverses ;
  • Les alentours : La Baule est située dans une région très touristique où les possibilités de visites ne manquent pas. Aux alentours proches, il est possible de découvrir les plages de Pornichet, Le Pouliguen, Batz-sur-mer, Le Croisic. Mais on peut également aller visiter les marais salants de Guérande, les chantiers navals de Saint-Nazaire, le Parc régional de Brière ou encore, un peu plus loin, la « Cité des Ducs » : Nantes.
Enfin, notons que La Baule a inspiré les cinéastes, puisque plusieurs films ou scènes de films y ont été tournés. C’est le cas du célèbre film de Jacques Demy, Lola (1961), ou encore La Baule-les-Pins (1990), de Diane Kurys, 15 août (2001) de Patrick Allessandrin...

On l’a compris, La Baule est LA destination estivale par excellence. Même sans être un adepte de « la bronzette », on fond littéralement devant sa plage, aussi célèbre qu’agréable.

*2010

Source et pour en savoir plus : Site officiel de la ville et de l’office du tourisme de La Baule

La Baule, côté Pornichet
La Baule, côté Pornichet

À propos de l'auteur

user_images/256761_fr_imgp2411bi.jpg

FRÉDÉRIC PERRAULT

"Jeune" diplômé d'un Master "Information et Communication" depuis septembre
  • 80

    Articles
  • 12

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!