user_images/256761_fr_imgp2411bi.jpg

FRÉDÉRIC PERRAULT

Publié dans : Les articles Voyages & Découvertes de Frédéric Perrault

Visiter Monaco

Monaco ne se limite pas à la rubrique «People», qu'elle alimente parfois dans la presse. La Principauté est aussi une destination touristique très agréable.

« Strass et paillettes ». C’est parfois la première image qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque la Principauté de Monaco. Pourtant, la Cité-Etat est loin de n’être qu’un refuge pour personnes fortunées ou stars en tout genre. En effet, sa localisation et son originalité font de Monaco une très belle destination de visite ou de vacances, grâce à ses aménagements, son climat ensoleillé et son panorama exceptionnel.

Les Grimaldi

Monaco, à la fois commune et pays d’Europe (d’où son appellation de Cité-Etat), est situé le long de la Méditerranée, sur la Côte d’Azur. Cet état, nommé dans sa forme longue « Principauté de Monaco » s’étend sur une superficie de 2,02 km2, ce qui en fait le 2e pays le plus petit au monde après le Vatican. Fin 2012, Monaco comptait 36136 habitants*.

La principauté connait une certaine indépendance depuis 1297, date à laquelle François Grimaldi, déguisé en moine Franciscain (et dont la famille a été expulsée de la République de Gênes en 1269), s’empare de la place forte. Depuis cette date, deux moines en armes ornent les armoiries des Grimaldi. En 1911, la Principauté devient une monarchie constitutionnelle, ce qu’elle est toujours aujourd’hui. Depuis 2005, elle est dirigée par la Prince Albert II, appartenant lui-même à cette dynastie des Grimaldi.

Monaco se divise en quatre quartiers : Monaco-ville, située sur « le Rocher » et qui abrite la vieille ville, Monte-Carlo, l’un des plus connus, La Condamine et Fontvieille. L’architecture, le climat et l’ambiance des lieux, le tout enveloppé par un parfum de dynastie princière, offrent aux touristes de nombreuses possibilités.

A voir, à faire à Monaco-Ville (Le Rocher)

Le Rocher ravit autant les adeptes de culture et d’histoire, que les amoureux de nature et jolis paysages.

  • Le Palais Princier (voir photo) : il se visite tous les jours en saison (d’avril à octobre) : on y admire notamment sa galerie à l’italienne, le Salon Louis XV ou encore la Salle du Trône. A l’extérieur, il est possible d’assister à la relève de la garde, assurée par les carabiniers du Prince (tous les jours à 11h55) ;
  • Le Musée Océanographique de Monaco : fondé en 1889, ce musée emblématique, situé à flanc de rocher, permet de découvrir en profondeur les océans et la vie sous-marine. Il fut dirigé par le Commandant Cousteau entre 1957 et 1988 ;
  • Autres musées : Le Musée des Souvenirs Napoléoniens (histoire de la Principauté), le Musée de la Chapelle de la Visitation (art sacré), le Musée du Vieux Monaco (patrimoine ancien) ;
  • Le Fort Antoine : érigé au début du XVIIIe siècle, il a été détruit en 1944, puis reconstruit en 1953. Cette forteresse fait aujourd’hui office de théâtre de plein air;
  • Les jardins Saint Martin : situés à flanc de crête avec en toile de fond la Méditerranée, on y trouve de nombreuses espèces de la flore locale, ainsi que de multiples essences exotiques ;
  • La Cathédrale de Monaco (voir photo) : construite en 1875 dans un style roman-byzantin, elle abrite les dépouilles des princes défunts. On y trouve un grand orgue à quatre claviers inauguré en 1976 ;
  • La Chapelle de la Miséricorde : formée d’une seule nef, sa première pierre fut posée en 1639.

A voir, à faire, à Monte-Carlo

Le casino est le monument le plus connu de Monte-Carlo, cependant, le quartier offre d’autres lieux de visite.

  • Le casino : construit en 1878 par l’architecte Charles Garnier, c’est le monument le plus emblématique de Monte-Carlo. On y vient pour jouer, bien-sûr, mais aussi pour admirer son architecture et sa décoration : tentures, peintures... On peut aussi visiter ses jardins (jardin des Boulingrins, jardin de la « Petite Afrique ») et terrasses ;
  • L’opéra : construit en 1879, il a été totalement rénové et inauguré en 2005. Il jouxte le casino ;
  • Le Jardin Japonais : sur une surface de 7000 m2, l’atmosphère zen de cet espace est très apaisante pour ses visiteurs ;
  • L’église Saint Charles : cette église de style Renaissance fut inaugurée en 1833. Elle est réputée, notamment pour ses vitraux ;
  • Autres idées de promenade : La Villa Sauber, très belle villa à campaniles construite par Charles Garnier. Mais aussi La Promenade des Champions, une allée qui rend hommage aux plus grands footballeurs.

A voir, à faire, dans les autres quartiers et aux alentours

La Condamine, quartier commerçant de Monaco :

  • Le Port-Hercule : port naturel de Monaco ;
  • Le Jardin Exotique et la Grotte de l’Observatoire (voir photo) : inauguré en 1933 et situé à flanc de rocher, ce jardin, qui abrite plusieurs milliers d’espèces, est connu dans le monde entier. Le billet permet de visiter également le musée d’anthropologie préhistorique ;
  • Le Parc Princesse Antoinette : parc-attractions prisé par les enfants, il célèbre principalement l’olivier ;
  • L’église Sainte-Dévote : église du XIe siècle dédiée à la Sainte Patronne de la Principauté.
Fontvieille, quartier presqu’intégralement gagné sur la mer abritant bureaux et habitations :

  • Le port de Fontvieille : construit au moment de l’extension de Monaco sur la mer ;
  • Le stade Louis II : Complexe sportif hébergeant notamment l’équipe de football locale ;
  • Expositions et musées : Collectionde voitures anciennes de S.A.S. Le prince de Monaco (une centaine de véhicules de tous âges), Le Musée Naval (collection d’objets marins), Le Musée des Timbres et des Monnaies (objets philatéliques) ;
  • Le Chemin des Sculptures : une centaine d’œuvres d’artistes contemporains à découvrir au fil d’une promenade aménagée ;
  • L’église Saint Nicolas : église paroissiale.
D’autres activités sont bien sûr possibles à Monaco : baignade et sport nautique (Plage du Larvotto et Monte Carlo Beach), détente et bien-être (Thermes Marins), remise en forme (divers instituts) ;

Aux alentours :

  • A proximité : Cap d’Ail, Beausoleil, Roquebrune-Cap-Martin, La Turbie. Mais aussi le vieux village d’Eze ;
  • Un peu plus loin : Menton (11 km), Nice (20 km), Saint-Paul de Vence (40km), Antibes (45km), Grasse (65km), frontière italienne (15km)...
On l’a compris, choisir Monaco comme destination de vacances permet un large choix d’activités et la quasi certitude d’une météo propice.

* d'après IMSEE

- Souces, et pour en savoir plus :

- visitmonaco.com

- monte-carlo.mc

- gardetto.mc

La cathédrale de Monaco
La cathédrale de Monaco

À propos de l'auteur

user_images/256761_fr_imgp2411bi.jpg

FRÉDÉRIC PERRAULT

"Jeune" diplômé d'un Master "Information et Communication" depuis septembre
  • 80

    Articles
  • 12

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!