Eurovision : résultats et performances des candidats français

Seuls cinq candidats français ont gagné l'Eurovision depuis la création du concours, en 1956. Rétrospective
31

C’est à 1977 que remonte la dernière victoire de la France à l’Eurovision. C’était la 5è fois qu’elle remportait le concours. Alors que certains candidats passèrent tout près de l’exploit, d’autres ne furent pas à la hauteur des espoirs qui avaient été placés en eux. Et en 2014, nouvelle grosse désillusion : le groupe Twin Twin, avec sa chanson "Moustache", termine...en dernière position !

Les gagnants français de l’Eurovision

Ils ne sont que 5 candidats à avoir remporté le concours depuis sa création. Parmi eux, quatre femmes.

  • 1977 : Marie Myriam (née en 1957) avec L’Oiseau et l’Enfant , chanson écrite par Joe Gracy et composée par Jean-Paul Cara. Marie Myriam, 20 ans, remporta le concours avec 136 points en étant passé en 18e et dernière position.
  • 1969 : Frida Boccara (1940-1996) avec Un jour, un enfant , chanson écrite par Eddy Marnay et composée par Emil Stern. Cette année là, quatre pays furent déclarés vainqueurs ex aequo parmi 16 participants : La France, L’Espagne, Les Pays Bas et le Royaume Uni, totalisant chacun 18 points.
  • 1962 : Isabelle Aubret (née en 1938) avec Un premier amour , chanson écrite par Rolland Valade et composée par Claude-Henri Vic. Isabelle Aubret se classe 1ère avec 26 points. Six ans plus tard, elle participe à nouveau et concours et finira 3è.
  • 1960 : Jacqueline Boyer (née en 1941) avec Tom Pillibi , chanson écrite par Pierre Cour et composée par André Popp. Avec 32 points, Jacqueline Boyer arrive 1ère sur 13 candidats. Elle est la fille de Lucienne Boyer, célèbre chanteuse française de l’entre deux guerre.
  • 1958 : André Claveau (1911-2003) avec Dors mon amour , chanson écrite par Pierre Delanoë et composée par Hubert Giraud. Avec 27 points, André Claveau arrive 1er sur 10 candidats. C’est la première victoire de la France au concours de l’Eurovision.

Ceux qui ont réalisé de belles performances

Dans l’histoire de l’Eurovision, certains candidats français ont obtenu des résultats honorables, voire sont passés tout près de l’exploit.

  • Dans les années 2000, il faut noter le bon résultat de Natasha St Pier, qui terminera 4è avec Je n’ai que mon âme , en 2001. En 2002, Sandrine François terminera 5è avec Il faut du temps .
  • Alors que Jean Gabilou finit 3è en 1981, ce n’est que dans les années 90 que les Français se distinguent à nouveau. En 1990, Joëlle Ursull termine 2è avec White and Black Blues , une chanson de Serge Gainsbourg. En 1991, Amina passe tout près de la victoire avec Le denier qui a parlé . Arrivée 1ère ex aequo avec le candidat de la Suède, ce n’est qu’en comparant le nombre de vote à dix points que les deux pays seront départagés. A noter les 4èmes places de Patrick Fiori en 1993 et de Nathalie Santamaria en 1995. A noter qu’en 1988, c’est une chanson en français qui remporte le concours : Ne partez pas sans moi , interprétée par Céline Dion.
  • Dans les années 70, les Français se distinguent à nouveau avec notamment Guy Bonnet, qui termine 4è en 1970. Nicole Rieu obtient quant à elle la 4è place en 1975, alors que Catherine Ferry termine 2è en 1976. Et c’est à une 3ème place tout à fait honorable que terminent respectivement Joël Prévost et Anne-Marie David en 1978 et 1979.
  • Entre 1956 et 1965, la France n’a jamais terminé au-delà de la 5è place. C’est le cas de Mathé Altéry et Dany Dauberson en 1956(2è ex aequo), mais également de Paule Desjardins en 1957(2è), de Jean Philippe en 1959(3è), ou encore de Jean Paul Mauric en 1961(4è). En 1963, Alain Barrière finira 5è avec Elle était si jolie , chanson qui sera un des plus grand succès de sa carrière. En 1965, Guy Mardel obtient une belle 3è place avec une autre chanson célèbre : N’avoue Jamais . A noter que France Gall, chanteuse française, remporte le concours en 1965 pour le compte du Luxembourg, avec Poupée de Cire, Poupée de Son , chanson de Serge Gainsbourg.

Les candidats qui ont déçu

Certains candidats, et parmi eux quelques grands noms, ont obtenu des résultats mitigés par rapport à ce que l'on attendait d'eux.

  • En 2012, Anggun, ne finit que 22e sur 26 avec Echo (You and I) malgré les espoirs placés en elle : ce n’est pas encore cette fois que la France remportera le concours : Marie Myriam reste "tenante du titre".
  • En 2011, énorme déception avec Amaury Vassili et sa chanson Sognu , qui ne finit qu’à la 15e place sur 25, alors qu’il avait suscité énormément d’attente.
  • En 2007, on joue la carte rock avec les Fatals Picards qui chantent L’amour à la française . Ils ne termineront que 22è. On poursuit dans cette voie en 2008 avec Sébastien Tellier et sa chanson Divine . Ce sera également un échec avec seulement un 19è place. En 2008, on lance une valeur sûre, Patricia Kaas, qui n’obtiendra néanmoins que la 8è place avec Et s’il fallait le faire . Enfin, en 2004, on fonde beaucoup d'espoir sur celui qui avait remporté la Nouvelle Star l'année précédente : Jonatan Cerrada. Malheureusement, il n'obtiendra que la 15e place avec sa chanson A chaque pas .
  • En 1996, on décide de jouer la carte "musique traditionnelle" avec Dan Ar Braz et l’héritage des Celtes, qui interprètent Diwanit Bugale . Malheureusement, ce ne sera pas un coup gagnant puisqu’ils ne termineront qu’à la 19è place.
  • En 1988, Gérard Lenorman interprète une chanson de son répertoire : Chanteur de charme . Il ne terminera que 10è, mais c’est pourtant une chanson française qui gagnera cette année là, interprétée par Céline Dion (voir plus haut).
  • En 1971, Serge Lama ne termine que 10è avec Un jardin sur la Terre , une chanson composée par Alice Dona. Néanmoins, cette rencontre sera décisive pour lui puisqu’elle sera le début d’une collaboration fructueuse.

Dernière mise à jour : Mai 2014

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Concours_Eurovision_de_la_chanson

www.eurovision-fr.net

Sur le même sujet